BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

8ième édition du projet ‘’ kits scolaires aux enfants orphelins’’: l’Ong Aseem sacrifie à sa tradition à Pahou et environs

Les enfants orphelins à la charge de l’Association enfant pour enfants du monde (Aseem), en anglais Child association for world children (Cawoc) ont reçu leurs lots de kits scolaires à l’orée de la nouvelle rentrée académique 2019-2019. La cérémonie solennelle de cette opération s’est déroulée le samedi 14 septembre dernier au siège annexe de l’ONG sis dans l’arrondissement de Pahou, commune d’Abomey-calavi en présenmoinsce des responsables de l’ONG, de proches parents, de personnes ressources et de bonnes volontés ainsi que des principaux bénéficiaires.

Plus de soixante enfants orphelins ont bénéficié de kits scolaires en cette veille de rentrée académique 2019-2020. Cela fait environ une décennie que dure cette opération. En effet, depuis l’an 2012 que l’Association enfant pour enfants du monde (Aseem-ONG), a été portée sur les font baptismaux vu le jour, il ne se passe point une année scolaire sans que les enfants orphelins à sa charge ne reçoivent de kits scolaire.

Un appui spontané et systématique qui, selon les propos des responsables de ladite organisation «est le fruit intrinsèquement des cotisations entre membres», renseigne le président Montier Agognon. Dans son allocution délivrée en cette circonstance, le président est revenu sur les motivations de son ONG qui «veut soulager les enfants orphelins de père ou de mère ou encore les deux à la fois des difficultés liés non seulement à la scolarisation mais également à la vie», va-t-il renchérir.

Pour Aseem-ONG, il n’est pas question de laisser une telle mission uniquement sur la responsabilité des pouvoirs publics encore moins des proches parents qui ne sont pas eux-aussi toujours bien lotis.

Prenant pour sa part la parole, le secrétaire général de Romuald Adjagboni a exhorté les enfants bénéficiaires de l’appui de son organisation de même que les parents présents à la cérémonie, de faire bon usage des dons reçus : «quand nous parlons de bon usage, il s’agit pas que de l’entretien physique et matériel des supports reçu. Il s’agit des résultats en fin de trimestre, de semestre et globalement en fin de l’année scolaire qui doit impérativement rendre le témoigne que les sacrifices des membres ne sont pas vains», clarifie ce dernier.

Pour l’édition 2019, les enfants ont reçu sacs, cahiers, stylos et tout l’essentiel pour toutes les classes de la maternelle à l’université. Carmel Adandédjan, aujourd’hui étudiant en 2ème année à la Faculté des sciences et techniques de d’université d’Abomey-Calavi est bénéficiaire du programme depuis 5 ans au même titre que sa sœur témoigne : «Nous ne pouvons jamais oublier ce que cette organisation nous fait. Même depuis deux ans que nous sommes à l’université, nous bénéficions toujours du programme, au même titre que les autres enfants de niveau inférieur. Au-delà de l’appui matériel que cela constitue pour ma sœur et moi depuis 5 ans maintenant que nous avions été détecté, c’est devenue une motivation de plus pour ne pas échouer et cela se vérifie toujours», livre-t-il en signe de gratitude sans omettre de remercier les responsables de l’ONG au nom de tous les bénéficiaires dont il s’est fait le porte-parole.

Par Moïse NONVIGNON

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.