BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Accès au financement en Afrique : l’ANPME renforce l’éligibilité des entreprises

L’Agence nationale des petites et moyennes entreprises (ANPME) organise depuis, mercredi 6 novembre 2019 à Cotonou, un séminaire de formation à l’endroit des entrepreneurs béninois. La comptabilité de base et la gestion de crédit sont les deux éléments au cœur de cette rencontre.

Ils sont une cinquantaine de dirigeants et travailleurs de Petites et moyennes entreprises (PME) à participer à cet atelier de formation. Ils auront trois jours de formation et d’échanges pratiques sur la comptabilité de base, l’initiation à la gestion de crédit, les notions de fiscalité et régimes fiscaux.

Pour le directeur général de l’ANPME, Alexandre Houedjoklounon, il s’agira de revisiter un certain nombre de notions essentielles à l’accès et à la gestion des crédits bancaires. «Depuis peu, l’ANPME s’est lancée dans un processus de labellisation des entreprises pour les rendre éligibles au financement», a-t-il annoncé. Ces 3 jours serviront donc, à l’en croire, à renforcer les capacités pour rendre dossier convainquant de toute entreprise face aux exigences des banques.

Pour Maxime Toklo, chef du département de l’assistance et de mise à niveau des entreprises de l’ANPME, cette formation a été initiée par nos services, suite à un constat fait par rapport aux dossiers de financement présenté par les entreprises : «le problème qui est souvent évoqué c’est l’accès au financement. Mais dans le fond, on se rend compte qu’il y a un certain nombre de faiblesses qui sont reprochées aux entreprises par les banques. Notamment, la tenue d’une comptabilité fiable. On constate que les entreprises n’ont pas une comptabilité qui permette à la banque de lire dans leur passé, qui permette à la banque de faire des projections par rapport au retour sur investissement, si l’entreprise était financée. L’autre faiblesse assez importante c’est au niveau de la fiscalité. Du fait de la crainte de la fiscalité, les entreprises refusent de faire leurs opérations en utilisant leurs comptes bancaires. On constate qu’il y a un grand déphasage entre les choses».

Selon lui, les entreprises béninoises ne sont pas habituées à la gestion du crédit. A cet effet, la formation de trois jours permettra aux participants de connaître les exigences de la banque et les questions d’éducation financière afin que ces entreprises arrivent à mieux affronter la réalité des banques.

Au menu, le système minimal de trésorerie, les droits et obligations des citoyens en matière d’impôt, l’administration fiscale, les régimes fiscaux, la taxe professionnelle unique, le régime du bénéfice réel, la tenue des comptes, les obligations bancaires et les obligations du banquier et de l’entrepreneur, les produits et services offerts par les banques et enfin, la présentation d’un bon dossier de demande de financement.

Par Félicienne HOUESSOU

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.