BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Accès aux services publics : l’administration béninoise passe au numérique

Pour les services publics de l’administration du Bénin, il est de plus en plus exigé aux populations de se connecter via l’internet. Cette initiative permet d’éviter les longues files d’attente et s’inscrit dans le cadre de la nouvelle technologie de l’information et de la communication.

Pour le paiement des impôts de certaines catégories d’entreprises au Bénin, les inscriptions aux recrutements des agents de collecte pour les enquêtes de tout genre et, la correction du fichier électoral, l’obtention de l’Identifiant fiscal unique (Ifu), les inscriptions dans les universités publiques du Bénin, etc, il faut aller sur l’internet pour remplir des formulaires et valider.

Cette exigence est devenue une réalité pour avoir accès aux services de l’administration publique. En effet, selon les analyses des uns et des autres, c’est une manière au Bénin d’éviter les longues files d’attente pour se conformer à la révolution et au développement du numérique.

Dans ce sens, Bienvenu Goudjo, expert en communication digitale explique que, le fait d’aller se connecter sur l’internet pour certains services publics est une initiative qui permet de faciliter aujourd’hui l’accès des populations à l’administration. Cela permet d’éviter aussi le contact physique et par ricochet la corruption a ajouté, l’expert en communication digitale.

Bienvenu Goudjo a déploré la défaillance de la connexion internet qui affaiblisse le rendement des services. Pour Jean Jacques Hountondji, jeune entrepreneur, a fait savoir que «les réformes liées au numérique qui consistent à remplir certaines formalités sur l’internet sont salutaires en cette période du troisième cycle.

Il a évoqué que «bien que cela nécessite d’avoir une certaine connaissance intellectuelle, ceux qui n’ont pas un niveau de scolarisation donné sont souvent écartés. Mais, pour les services qui demandent d’aller sur l’internet, il faut savoir lire et écrire simplement».

Outre cette mesure d’aller sur l’internet pour les services publics, pour le paiement des factures d’énergie électrique et de l’eau, l’obtention de crédit mobile, c’est par les réseaux de télécommunications que cela se fait. Cette mesure s’inscrit également dans le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

27 112 abonnés à internet fixe au Bénin en 2018

Pour avoir accès à certains services publics de l’administration, il faut s’abonner. Au 31 décembre 2018, le parc d’abonnés Internet fixe est de 27 112 abonnés contre 28 615 abonnés en 2017, soit une baisse de 5,44%.

L’opérateur Bénin Télécoms Services domine largement ce marché avec 84,93% de part de marché du fait qu’il possède des infrastructures essentielles par rapport à ses concurrents.

Le Bénin dispose de dix fournisseurs d’accès à Internet selon le rapport d’activités de 2018, de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep-Bénin). Par ailleurs, avec la révolution du numérique dans l’administration publique, le nombre des abonnés à l’internet pourrait augmenter dans les années avenir.

Par Abdul Wahab ADO

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.