BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Afghanistan : trois morts et une vingtaine d’enfants blessés dans un attentat

Un attentat au camion piégé a tué mercredi 16 octobre deux policiers afghans et blessé environ 20 enfants d’une école religieuse dans la province orientale de Laghman selon le porte-parole du gouverneur de la province.

L’attaque, qui s’est produite dans la province de Laghman, visait le quartier général de la police du district d’Alishing, selon le porte-parole du gouverneur provincial, Asadullah Daulatzai. «Trois personnes, dont deux membres des forces de sécurité, ont été tuées et 27 ont été blessées», a déclaré le porte-parole du ministère de l’Intérieur Nasrat Rahimi.

L’explosion a été si puissante qu’elle a partiellement détruit une madrassa (école religieuse) voisine. Une vingtaine de jeunes étudiants ont été «blessés par des éclats de verre», a indiqué Asadullah Daulatzai. La déflagration était «énorme et bruyante», a raconté Ezatullah, l’un des élèves de la madrassa, âgé de 10 ans.

«J’étais en classe avec mes ami et nous récitions le Coran quand nous avons vu un camion rouge rouler vite vers nous. Pendant un moment, tout est devenu sombre. Ensuite, quand je me suis réveillé, j’étais à l’hôpital», a-t-il dit. Six policiers ont également été blessés, selon Asadullah Daulatzai.

Les talibans ont revendiqué cette attaque, qui selon eux a tué des dizaines de membres des forces de sécurité. Les provinces de l’est de l’Afghanistan, dont fait partie Laghman, sont le théâtre d’attaques fréquentes des talibans contre les forces de l’ordre. Elles font régulièrement des victimes parmi les civils. Ces derniers mois, les violences se sont concentrées autour de l’élection présidentielle.

Plus de 450 civils ont été victimes d’attaques, dont 85 sont morts, dans la campagne électorale et le premier tour de l’électio.n, tenu le 28 septembre, principalement à cause des talibans, a annoncé l’ONU mardi. Les enfants afghans pâtissent particulièrement de la situation sécuritaire.

Pas moins de 192 écoles ont été la cible d’attaques et plus de 1000 ont été fermées en Afghanistan l’an passé pour des raisons de sécurité, selon l’Unicef. Environ 500.000 enfants se sont ainsi sont vu «refuser leur droit à l’éducation», déplore l’agence onusienne. L’attentat du Laghman est survenu au lendemain du crash d’un hélicoptère de l’armée afghane, qui a tué sept soldats, selon le ministère de la Défense.

Avec AFP

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.