BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Agence nationale pour l’emploi : le contrat des aspirants à la fonction enseignante dans le Couffo bientôt signé

Les choses se précisent pour les aspirants à l’enseignement retenus dans le département du Couffo à l’issue des tests de recrutement organisés par l’Etat. D’ici peu les contrats de ces enseignants seront signés dans le Couffo. Mais pour mettre les pendules à l’heure et permettre à tout le monde d’être dans les normes, le chef départemental de l’antenne ANPE du Couffo, Hervé Athawet donne de la voix.

C’est dans le but de finaliser le processus de signature de contrat des aspirants à l’enseignement retenus dans le Couffo à l’issue des tests de recrutement organisés par l’Etat que Hervé Athawet, chef départemental de l’antenne ANPE du Couffo, invite ces derniers à fournir les pièces complémentaires avant le jeudi 10 octobre 2019.

Pour lui, sur un effectif de 552 au départ avant la mutation de quelques uns, seulement vingt (20) ne se sont pas encore présentés. Pour Hervé Athawet, l’ANPE Couffo est toujours dans l’attente des pièces complémentaires tels que, l’identifiant fiscal unique (IFU), le relevé d’identité bancaire (RIB), les emplois du temps et le certificat de prise de service dont le délai limite est le 10 octobre prochain.

Pendant que certains élèves du secondaire général bientôt un mois après la reprise des classes, se plaignent dans les rues de n’avoir pas eu tous les professeurs requis, le chef antenne ANPE a avoué qu’il ne s’agit pas d’un problème criard parce que, explique-t-il, «nous ne pensons pas que c’est un problème criard dans la mesure où je suis certain en ce qui me concerne que ces enseignants seraient en train de courir pour avoir les documents qui complètent leurs dossiers et c’est ça peut-être qui fait qu’ils ne sont pas présents dans les classes».

Selon Hervé Athawet, après le 10 octobre 2019, il n’y aura plus assez de soucis par rapport aux élèves qui sont sans professeur pour le moment. Par ailleurs, fait-il remarquer, les aspirants concernés peinent à fournir le complément des pièces exigées.

«Sur un effectif de plus de 552 personnes, j’avoue que nous sommes actuellement à peine à quinze ou vingt qui ont déposé». Vu les défis qui attendent d’être relevés, Hervé Athawet exhorte ceux qui trainent encore les pas à vite faire les dépôts afin de commencer à dispenser les cours aux enfants qui ont besoin d’être concentrés pour de bons résultats en fin d’année.

Il a, pour finir, invité les directeurs et censeurs des collèges à délivrer dans un délai raisonnable les emplois du temps aux professeurs, aspirants, à l’enseignement. Il faut souligner que le processus de signature de contrat avec les aspirants à la fonction enseignante retenu aux termes des concours de recrutement se poursuit sans difficultés à l’ANPE Couffo.

Par Romuald NOUDEDJI

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.

1 + 2 =