RESTEZ CONNECTÉ

CULTURE

Agriculture au Sahel : le sorgho face à la rude épreuve des changements climatiques

Bénin24TV

Publié

le

Malgré son importance stratégique comme une céréale de base en Afrique après le maïs, notamment en Afrique de l’Ouest où le Nigeria et le Burkina Faso en comptent parmi les grands producteurs, le sorgho semble menacé de bout en bout par les changements climatiques.

Sa productivité reste faible avec un rendement moyen d’environ une tonne par hectare, selon les estimations de l’Institut international pour l’agriculture tropicale (IITA).

De nombreux facteurs ont contribué à la baisse de la productivité, notamment la pression démographique, la dégradation écologique, la perte de fertilité des sols et l’érosion hydrique, expliquent les experts de l’IITA.

Face à cette menace permanente qui malgré diverses interventions, ne cesse de terroriser ce cinquième grain le plus produit au monde, la Banque africaine de développement (BAD) – à travers son programme TAAT, a récemment déployé des technologies intelligentes face au climat pour stimuler la production de sorgho au Sahel.

Le plan vise donc à booster la productivité du sorgho au Burkina Faso, au Mali, au Niger, au Nigéria, au Sénégal et au Tchad, ainsi qu’au Soudan.

Régime de base

Avec plus d’un million et demi d’hectares au Burkina Faso, le sorgho est la principale culture céréalière cultivée dans ce pays du Sahel, où avec le millet perlé, il représente le régime de base de ses populations rurales des régions sub-sahéliennes.

«Avec une intensification durable, une meilleure rentabilité du sorgho et du mil, et l’intensification des véritables technologies en tant que domaines prioritaires, le TAAT sur le sorgho et le mil a pour objectif de contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans une région où la faible productivité agricole et le manque de valeur ajoutée sont parmi les principales causes de malnutrition, du chômage et de la pauvreté sur le continent», a laissé entendre Dr Mpoko Bokanga, responsable du centre d’échanges d’informations du TAAT basé à Cotonou, Benin.

Mené par l’Institut international de recherche sur les cultures des régions tropicales semi-arides (ICRISAT), en collaboration avec le National Research and Extension Systems, le compact de sorgho et de mil cible environ 40 à 50% des agriculteurs africains avec des technologies pertinentes pour stimuler la productivité agricole et l’autosuffisance d’ici 2025, a ajouté Dr Mpoko Bokanga.

Et le Bénin ?

Selon le Centre technique de coopération agricole et rurale, une expérience de diffusion et d’adoption de variétés de sorgho résilientes aux changements climatiques avait eu lieu au Bénin en 2018.

Un total de 399 producteurs vivant dans des zones où les effets des changements climatiques sur la sécurité alimentaire sont effectifs, avait adopté ces variétés pendant la période d’exécution de ces projets, a ajouté le CTA.

Par Issa SIKITI DA SILVA

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CULTURE

Covid-19 et sécurité alimentaire : un chercheur prône l’agriculture urbaine

Bénin24tv avec APA

Publié

le

Pour préserver la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations, il est nécessaire de promouvoir une agriculture urbaine qui transcende les crises comme celle née de la pandémie du Covid-19, selon le chercheur sénégalais, Sidy Tounkara.

«En se fondant sur les multiples fonctionnalités de l’agriculture urbaine dont l’approvisionnement des villes, non pas spécifiquement en temps de crise mais aussi en temps normal, il est préférable de légitimer une agriculture urbaine dans le cadre d’une politique alimentaire territoriale au-delà des crises. Cette agriculture doit s’inscrire dans une logique d’agriculture de renfort et de complémentarité pour atteindre la sécurité alimentaire et nutritionnelle en ville au premier rang de laquelle se positionne évidemment l’agriculture rurale», explique M. Tounkara.

Dans un article scientifique intitulé «La pandémie du Covid-19 : une légitimation de la promotion de l’agriculture urbaine», ce chercheur à l’Initiative prospective agricole et rurale (Ipar) note cependant une agriculture urbaine fortement menacée par le Covid-19.

A son avis, en dépit de son utilité cruciale, surtout en période de crise, la croissance démographique et urbaine et ses corollaires font planer des risques non négligeables sur le maintien de l’agriculture en ville.

«Cette croissance démographique des villes a nécessairement des impacts sur le foncier et l’eau dont les usages non agricoles (domestiques, industriels, infrastructures socio-économiques de base) concurrencent directement les usages agricoles (foncier agricole, eau d’irrigation)», souligne Sidy Tounkara.

Il ajoute que la croissance démographique des villes a aussi des impacts sur la disponibilité et l’accès à l’eau pour l’irrigation des cultures, surtout dans un contexte de changement climatique qui contribue à la perturbation du cycle pluviométrique, mais aussi à la baisse du niveau de la nappe phréatique qui est exploitée par les maraîchers urbains.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

CULTURE

Egypte : le meurtrier de la diva libanaise Suzanne Tamim gracié

Benin24tv avec AFP

Publié

le

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a gracié samedi des milliers de prisonniers pour la fin du ramadan, parmi lesquels un ancien policier emprisonné pour l’assassinat de la diva pop libanaise Suzanne Tamim en 2008, a annoncé le journal officiel.

Cet ancien policier, Mohsen al-Sukkari, avait été condamné en 2010 à 25 ans de prison en appel pour l’assassinat à coups de couteau deux ans plus tôt à Dubaï de la célèbre chanteuse et actrice, âgée de 30 ans. Son procès avait révélé qu’il avait agi sur ordre de l’amant de sa victime, le magnat égyptien de l’immobilier Hisham Talaat Moustafa, en échange de deux millions de dollars.

Moustafa, un proche de Gamal Moubarak, fils de l’ancien président Hosni Moubarak renversé en 2011, avait été condamné pour sa part à 15 ans de prison avant de bénéficier, en 2017, d’une grâce pour raisons de santé.

Au cours d’un procès en première instance en 2009, les deux hommes avaient été condamnés à mort, mais leurs peines avaient été réduites en appel.

L’affaire, mélange de crime, de pouvoir, de show-business et de sexe, avait été très suivie au Liban et en Egypte, un pays où les puissants hommes d’affaires font rarement face à la justice.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

DERNIÈRES ACTUALITÉS

POLITIQUEIl y a 15 minutes

Présidentielle 2021 : Talon, une équation mais des inconnues pour UP et BR

Au lendemain des communales et municipales du 17 mai 2020, les deux blocs du président Talon sont en tête du...

POLITIQUEIl y a 17 minutes

A huit mois de la présidentielle au Bénin : Talon, partir ou rempiler ?

La mouvance Talon vient d’engranger 70 maires sur 77. C’est donc 70 grands parrains potentiels qui vont s’ajouter aux 83...

POLITIQUEIl y a 21 minutes

Coronavirus : Patrice Talon a-t-il bien géré la lutte contre la pandémie ?

Avec le conseil des ministres d’hier, le chef de l’Etat du Bénin, Patrice Talon, est entrain d’amorcer la descente en...

ECONOMIEIl y a 24 minutes

Economie béninoise : ces facteurs qui ont renforcé le Doing business

Dans le souci de renforcer les capacités économique du Bénin et donner une plus grande opportunité aux investisseurs quant à...

POLITIQUEIl y a 27 minutes

Désignation des maires et leurs adjoints : le gouvernement en appelle au respect de la loi

Après l’élection des conseillers communaux et municipaux le dimanche 17 mai 2020, ceux-ci sont conviés à élire et mettre en...

EDITORIALIl y a 29 minutes

Amoussou et Fagbohoun ont eu chaud

Dans la commune d’Aplahoué, Bruno Amoussou est imbattable depuis les années 1990 où il a mis en terre le PSD....

ECONOMIEIl y a 32 minutes

Microfinance dans l’Uemoa : une hausse de dépôts dans les SFD en fin 2019 au Bénin

Selon le bulletin trimestriel de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao), l’encours des crédits des systèmes...

ECONOMIEIl y a 35 minutes

Indice d’intégration régionale en Afrique : le Bénin dans le top 10 des pays de la CEDEAO

Le nouveau rapport sur l’intégration régionale en Afrique (ARII 2019) vient de classer le Bénin dans le top 10 des...

ECONOMIEIl y a 38 minutes

Supposé népotisme et gestion hasardeuse à la BAD : les USA exigent une enquête indépendante

Entre le président de la Banque Africaine de Développement (BAD), Akinwumi Adesina et le groupe des «lanceurs d’alerte», l’affaire dite...

ENTRETIENIl y a 50 minutes

Abdel Aziz Assani : «Sèmè City doit être partenaire des incubateurs en place»

Au Bénin, pour accompagner les startups à concrétiser leurs projets en entreprise, les centres d’incubation ne cessent de multiplier les...

ECONOMIEIl y a 8 heures

Plan de l’UE : les négociations «pas conclues» lors du prochain conseil européen (Merkel)

Les négociations «difficiles» sur le plan de relance de 750 milliards d’euros présenté par l’Union européenne (UE) ne seront «pas...

ECONOMIEIl y a 8 heures

La France appelle tous les Etats à soutenir le plan de relance «historique» de l’UE

Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire a appelé mercredi tous les États membres de l’Union européenne, «y compris...

ECONOMIEIl y a 8 heures

Champagne : 5.000 bouteilles offertes aux soignants pour dire merci

Collectées en mai par le Syndicat général des vignerons (SGV), près de 5.000 bouteilles de champagne seront offertes les 10,...

ECONOMIEIl y a 8 heures

Boeing annonce avoir repris la production du 737 MAX, cloué au sol depuis plus d’un an

Boeing a annoncé ce mercredi avoir repris la production du 737 MAX, avion cloué au sol depuis plus d’un an...

LE 229Il y a 14 heures

Covid-19 au Bénin : les transports en commun autorisés à circuler à nouveau

En vue d’un retour à la normale, le gouvernement au cours de sa séance de ce mercredi 27 mai 2020,...

CORONAVIRUSIl y a 14 heures

Covid 19 au Bénin : le gouvernement allège les mesures restrictives liées aux bars et transports en commun

A l’instar des lieux de culte, le Gouvernement a allégé les mesures restrictives relatives aux bars et transports en commun....

LE 229Il y a 15 heures

Covid-19 au Bénin : réouverture des bars et lieux de culte validée pour le 2 juin

Les lieux de culte peuvent désormais recevoir des fidèles ainsi que les bars des clients. Réuni en Conseil des ministres...

CORONAVIRUSIl y a 15 heures

Covid 19 au Bénin : la réouverture des lieux de culte, dès le 02 juin

Le Gouvernement vient d’alléger les mesures restrictives relatives aux lieux de culte. C’est l’une des décisions majeures issues, ce mercredi...

POLITIQUEIl y a 16 heures

Diplomatie : fermeture imminente de l’Ambassade du Bénin au Niger

L’Ambassade du Bénin au Niger ne sera pas épargné dans le cadre du réaménagement de la carte diplomatique voulu par...

CONSEIL DES MINISTRESIl y a 16 heures

Bénin : les grandes décisions du conseil des ministres de ce mercredi 27 mai 2020

Le gouvernement béninois s’est réuni en conseil des ministres ce mercredi 27 mai 2020. En sa séance hebdomadaire qui s’est...

CONSEIL DES MINISTRESIl y a 16 heures

Bénin : voici l’intégralité du compte rendu de ce Conseil des ministres du mercredi 27 mai 2020

Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 27 mai 2020 sous la présidence effectives du chef de l’Etat, chef...

CORONAVIRUSIl y a 17 heures

Covid-19 au Bénin : de nouveaux cas confirmés et de cas guéris

De nouveaux cas confirmés de coronavirus ont été enregistrés au Bénin. C’est ce que révèlent les nouvelles statistiques publiées, ce...

SPORTSIl y a 22 heures

PSG : Koulibaly aurait recalé le PSG

Désireux de s’attacher les services de Kalidou Koulibaly, Leonardo serait passé à l’action en janvier dernier. Mais le directeur sportif...

SPORTSIl y a 23 heures

PSG : pour Neymar, le Barça ne se ferait pas d’illusions

Toujours pisté par le FC Barcelone comme la presse espagnole l’affirme ces derniers jours, Neymar ne devrait cependant pas quitter...