BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Amélioration du climat des affaires : la société financière internationale ouvre un bureau au Bénin

Le ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio Tchané, a procédé à l’ouverture officielle des locaux de la Société financière internationale (SFI). C’était dans les locaux de la Banque mondiale ce mercredi 30 octobre 2019, en présence du ministre de l’économie et des finances, Romuald Wadagni, et du Vice-président de la SFI, pour le Moyen-Orient et l’Afrique, Sérgio Pimenta.

La branche secteur privé de la Banque mondiale a ouvert un bureau au Bénin en vue d’accroitre son appui au financement des Petites et moyennes entreprises (PME). Annoncée en mars 2019 par le Vice-président de la SFI pour le Moyen-Orient et l’Afrique, l’ouverture de ce bureau à Cotonou vise à «avoir une présence sur place et un contact plus étroit avec les entreprises locales».

Pour Sérgio Pimenta, ce bureau s’inscrit dans le cadre de la poursuite d’un appui à l’agenda des réformes en cours. «Notamment en renforçant notre travail avec les intermédiaires financiers et en soutenant des partenariats publics-privés dans des secteurs comme les s’infrastructures», a-t-il indiqué.

Il poursuit : «notre bureau à Cotonou est un signal fort de notre détermination à faire plus dans le pays et à offrir des solutions portées par le secteur privé qui contribueront à soutenir une croissance inclusive». Partenaire important du Bénin depuis 1999, la SFI s’est engagée dans le financement des PME, le développement du tourisme et l’accès universel à l’eau.

De même, ses services conseils fournissent une assistance technique au Bénin pour l’amélioration de l’environnement des affaires du pays. Depuis 2009, la SFI a investit plus de 300 millions de dollars au Bénin. Soit 177,3 milliards de FCFA.

En connaissance de cause, le ministre Abdoulaye Bio Tchané a confié que la SFI est importante pour le développement économique du pays mais intervenir au Bénin est aussi un avantage pour l’institution.

«Le Président Patrice Talon, et l’ensemble de son gouvernement saluent par ma voix, cette décision que vous avez prise, faisant ainsi écho à nos doléances pour la concrétisation ce jour de ce vœu commun qui nous est si cher. Je ne doute pas un seul instant que cette opportunité que vous offrez au secteur privé béninois sera pleinement saisie pour son développement et sa contribution accrue à la mise en œuvre du Programme d’Action du Gouvernement. Je voudrais à cet effet compter sur l’équipe que vous mettrez en place pour la facilitation des opérations», a-t-il souligné.

A l’en croire, l’ouverture de ce bureau national de la SFI au Bénin permettra de renforcer le dispositif déjà en place pour une meilleure prise en compte des réformes et hisser le Bénin dans le Top 5 des pays réformateurs.

Et pour ce faire, il rassure que le gouvernement jouera sa partition pour un bon fonctionnement de ce bureau dans le cadre de sa coopération avec le groupe de la Banque Mondiale.

A propos d e la SFI

La Société financière internationale (organisation parente de la Banque mondiale et membre du Groupe de la Banque mondiale) est la principale institution de développement axée sur le secteur privé dans les pays émergents. Elle collabore avec plus de 2.000 entreprises à travers le monde et consacre son capital, ses compétences et son influence à la création de marchés et d’opportunités là où ils font le plus défaut.

Au cours de l’exercice 2019, les financements à long terme de la SFI dans les pays en développement ont dépassé 19 milliards de dollars et ont permis de mobiliser les capacités du secteur privé pour mettre fin à l’extrême pauvreté et promouvoir une prospérité partagée. Elle est présente au Bénin depuis 1999 et son portefeuille de projets en cours s’élève à près de 30 millions de dollars, représentant des engagements dans le financement des PME, le tourisme, l’eau et l’amélioration de l’environnement des affaires.

L’ouverture de bureaux nationaux se fait dans plusieurs pays d’Afrique. Elle s’inscrit dans un effort en cours pour accroître la présence de la société dans la région. A cet effet, une campagne a été lancée pour le recrutement des cadres à déployer dans les opérations de la société à travers le continent.

Ainsi, Lomé et Luanda seront les prochains à accueilli la délégation de la SFI les prochains jours. Le but visé est de faciliter une participation plus grande du secteur privé dans la recherche de solutions aux défis à relever.

Par Félicienne HOUESSOU

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.