BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Amoussou et Tchané, les nourris du roi

Bio Tchané tirait le diable par la queue politiquement. Bruno Amoussou, son allié mais adversaire résolu avait tout. Majoritaire au Parlement, au bureau du Parlement, au Cos-Lépi et au gouvernement.

Mais depuis le remaniement du 5 septembre 2019, Bio Tchané, a eu l’occasion de relativiser son climat morose. Grâce à Patrice Talon, il a pu obtenir 10 ministères dans l’actuelle équipe gouvernementale. Bruno Amoussou depuis ce remaniement va-t-il se contenter de sa discrétion de bluette ? Bio Tchané va-t-il continuer par glaner les lauréoles ? Analyse dans l’exercice de l’édito du jour.

L’Union progressiste s’est réveillée avec une belle gueule de bois le 6 septembre dernier. Au lendemain du remaniement, le parti de son adversaire, Bio Tchané est passé du simple au double en terme de postes ministériels. Résultat, la casaque BR affiche désormais 10 étoiles.

Cette montée en puissance du BR jette un coup de froid sur l’UP qui peine encore à prendre la mesure de l’émoi. C’est Patrice Talon, maitre de l’horloge de sa mouvance qui a décidé d’équilibrer les cristaux. Et ce n’est pas une surprise, le chef de l’Etat, qui sait bien utiliser la politique à des fins politiques est passé à l’action, Réajuster finalement l’omnipotence de l’UP pour quel (s) objectif (s) ? 2020 et 2021 ?

Mais que fera Bruno Amoussou face à cette situation ? Le stratège ne pourra rien ni au Bureau de l’Assemblée, ni au gouvernement ni même à l’UP. Patrice Talon n’est pas Mathieu Kérékou ni Boni Yayi. Avec l’actuel président de la République, on n’orchestre pas de mouvement de rébellion contre lui.

Si à l’UP, on a été dégoûté par l’ampleur de ce remaniement pro BR, on doit continuer d’essayer d’assumer cette image de nourris du roi même si cette ligne vaut des moqueries. Et heureusement qu’en attendant les prochaines communales, locales et municipales, les programmes de l’UP tels que ‘’Graines de baobab’’, ‘’Connaitre le Bénin’’… lui permettront de garder le cap et de ne pas dévier du cap qu’elle s’est fixé.

Mais quant au Bloc républicain, c’est maintenant que le plus dur commence. En effet, quand on s’accommode au coup de pouce du chef de l’Etat comme sa soupape de sécurité pour contenir les velléités de l’adversaire, il faut après s’imposer par le travail au-dessus de polémiques.

Si l’UP de Bruno Amoussou, ne peut ni broncher ni initier une ‘’rébellion’’, il faut craindre que la percée gouvernementale du BR à la remorque de Patrice Talon soit un handicap pour retourner le landerneau politique. Ici aussi, en tant que nourris du roi, on doit être inquiet pour Bio Tchané et les siens en valeur réponse.

En effet, immersion gouvernementale ou instrumentalisation politique, on attend de voir si ce coup de pouce de Patrice Talon, n’entrainera pas davantage leur dégringolade.

Bio Tchané et ses neuf collègues ministres pourront-ils tenir bon le gouvernail pendant cette tempête face à l’Union progressiste revancharde ?

Mais ni le BR ni l’UP ne peuvent soutenir une pédagogie plus réceptive. Tant que Patrice Talon, n’a pas décidé de reprendre les législatives, leur Parlement illégitime continuera de répondre par allusions à des problèmes de développement.

Entre ces nourris du roi et le peuple souverain, c’est un grand fossé, un très grand fossé.

Par Titus FOLLY

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.