BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Après son interpellation au Bénin : un proche de Ajavon sous les verrous

Membre du bureau politique de l’USL Ferdinand Combetti, a été interpellé à Natitingou et transféré à Cotonou par la Police républicaine sans qu’on ne sache exactement ce qu’on lui reproche.

Ferdinand Combetti du parti Union sociale libérale (USL) de Sébastien Ajavon, a été arrêté dans la nuit de mercredi au jeudi dernier à Natitingou.

Il était lors de son interpellation dans un restaurant quand l’agent en mission est passé à l’acte. Alors qu’il s’apprête à déjeuner dans ce restaurant où il a ses habitudes, Ferdinand Combetti, a été interpellé.

«Vous êtes en état d’arrestation», lui a-t-on signifié sans le moindre mandat ou le plus petit document officiel. Menotté et malmené, il sera conduit à Cotonou et finalement déposé à la Bac

Des actes qui interpellent

De son interpellation jusqu’à son transfèrement à Cotonou où il est actuellement détenu, toute la procédure requise en la matière n’aurait pas été rigoureusement observée.

Tout porte à croire au regard des dommages physiques graves qu’il porte aujourd’hui (blessures et rupture des os), y-a-t-il eu des actes malveillants à son endroit ? Pourquoi ce membre de l’ULS a-t-il été interpellé dans des conditions si «musclées» et transféré à Cotonou dans des conditions «baraquées» ? Qui l’a si gravement blessé et pourquoi n’a-t-il pas été pris en charge ? Pourquoi est-il soumis à des conditions d’incarcération qui tombent sous le coup des lois qui protègent tout citoyen même prévenu ?

Toutes nos tentatives pour avoir la version de la Police républicaine depuis les contingences qui sont survenues à Natitingou jusqu’à hier au moment où nous mettions sous presse, ont été vaines.

Mais en attendant qu’une source autorisée de la Police républicaine ne donne la version officielle, nous avons tenté de comprendre quels peuvent-être les mobiles de cette interpellation ?

Dans son proche entourage familial, nos sources lieraient son interpellation à une funeste affaire de meurtre qui l’opposerait à la Police de Boukoumbé. En effet, suite à l’assassinat de son frère Fidel Combetti «dépecé» à la hache, Ferdinand Combetti mènerait une investigation pour découvrir les véritables commanditaires du meurtre de son frère. Cette quête de vérité de sa part, dérange-t-elle ?

Outre cette affaire de meurtre, ces proches n’ont pas manqué d’évoquer les nombreuses tentatives de l’exclure de la fonction publique, ces derniers mois. En effet, Ferdinand Combetti est un diplomate de formation en service au ministère des Affaires étrangères, a été mis à pied sans raison apparente. Son appartenance et sa fidélité à Sébastien Ajavon peuvent-elles être source d’expédition punitive ?

Mais en attendant que la voie judiciaire ne prime dans ce dossier, il urge que l’intégrité physique de Ferdinand Combetti soit garantie mais aussi que les agents coupables d’actes de torture en violation de toutes les dispositions légales nationales et internationales en vigueur soient identifiés et qu’ils répondent de leurs actes.

Par Chritstian AFFAME

SickaSport

Dernières actualités

Une pluie fait quinze morts à Brazzaville

Une pluie diluvienne qui s’est abattue aux premières de la journée de ce mercredi à Brazzaville, la capitale congolaise, a fait une quinzaine de morts, notamment dans la commune de Kintélé, a appris APA de source policière. Ces personnes…

Coronavirus : la Russie envoie une aide médicale aux États-Unis

Un avion de l'armée russe chargé de matériel médical et de masques de protection a décollé mercredi d'une base proche de Moscou à destination des Etats-Unis, rapporte la chaîne de télévision Rossiya 24. Lors d'un entretien téléphonique…

Coronavirus : Vladimir Poutine se met en «télétravail»

Le président russe Vladimir Poutine a opté pour le «télétravail», en raison de la propagation du nouveau coronavirus, a indiqué aujourd’hui à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Cette déclaration intervient alors que le…

Coronavirus : l’Espagne enregistre 864 morts en 24h

L'Espagne a annoncé mercredi avoir enregistré un nouveau record quotidien de 864 morts du nouveau coronavirus en 24 heures, passant la barre des 9.000 morts, deux mois après la détection d'un premier cas de contamination dans le pays.…

Coronavirus : le Portugal octroie aux migrants et demandeurs d’asile tous les droits de…

Le Portugal a accordé temporairement à tous les migrants et demandeurs d'asile tous les droits de citoyenneté, leur accordant un accès complet aux soins de santé du pays alors que l'épidémie du nouveau coronavirus s'intensifie dans le pays.…

Côte d’Ivoire : le prix de l’essence et du gasoil baisse respectivement de 30 FCFA et 20…

Le prix du carburant connaît une nouvelle baisse pour la deuxième fois consécutive en Côte d'Ivoire où le prix du litre de l'essence super sans plomb est passé de 625 FCFA à 595 FCFA, soit une réduction de 30 FCFA tandis que le litre du…

Lutte contre le Covid-19 : 150 millions f cfa d’UBA pour le Sénégal

United Bank of Africa (UBA) Sénégal par le biais de la Fondation UBA a remis aux autorités sénégalaises 150 mmillions f cfa pour appuyer la lutte contre la pandémie du Covid-19. L'enveloppe a été remise au ministre de l'Economie, du Plan…

Covid-19 : la croissance économique ivoirienne pourrait être réduite de moitié et s’établir à…

La croissance économique ivoirienne estimée à 7,2% pour l’année 2020 pourrait être réduite de moitié et s’établir à 3,6%, dans l’hypothèse d’une maîtrise du Coronavirus (Covid-19) à fin juin 2020, a indiqué mardi le Premier ministre Amadou…

Dernières actualités

2 COMMENTAIRES
  1. Gerard dit

    Il n’a pas été parce que membre de l’USL. Informez-vous avant de prétendre informer le public. Connaissez-vous vraiment cet individu ?

  2. Justice dit

    Informe-nous alors, puisque tu sembles être dans le secret des dieux.
    Et pendant que tu y es, peux-tu nous dire pourquoi son frere a été massacré à la hache alors qu’il était en détention dans un commissariat ? À quelle loi se conforme la procédure de son attestation ? Pourquoi et par qui a-t-il été violenté ?
    Merci d’éclairer nos lanternes, puisque les journalistes sont mal informés (si la police ne dit rien, comment peuvent-ils être informés ?)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.