BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Assemblée nationale : le suppléant d’Abraham Zinzindohoué installé ce jeudi au parlement

A travers une correspondance adressée au président de l’assemblée nationale et lue lors de la plénière de ce lundi 5 Juillet 2019 au palais des gouverneurs à Porto-Novo, Me Abraham Zinzindohoué a annoncé sa démission pour des raisons de convenance.

Elu pour la troisième fois député à l’Assemblée nationale lors des législatives du 28 Avril, sur la liste de l’Union progressiste précisément dans la 16ème circonscription électorale, Me Abraham Zinzindohoué a démissionné au profit de son suppléant après deux mois deux semaines au sein de la 8ème législature.

Conformément à la tradition et pour faire suite à sa demande, son suppléant Florentin Tchaou Ahohounkpin sera installé ce jeudi 8 Août 2019 à l’assemblée nationale.

Dans un entretien téléphonique accordé La Nouvelle Tribune, Abraham Zinzindohoué a expliqué véritables raison de sa démission du parlement béninois.

Le député explique qu’«il n’était pas allé au Parlement, pour le compte de la 8ème législature, pour y rester. Ce n’était non plus pour briguer un poste».

A l’en croire, il fallait pour les élections législatives passées, une personnalité d’envergure pour porter la liste l’Union progressiste (Up) à Cotonou. Ce qu’il a fait et qui a permis au parti de rafler 46 sièges sur les 83.

Ainsi, il démissionne et confie la tâche parlementaire aux jeunes. Ce qui explique sa démission au profit de son suppléant Florentin Tchaou, rélu plusieurs fois conseiller communal, Chef du 10e arrondissement et adjoint au Maire de Cotonou.

L’élu de la 16ème circonscription électorale dit désormais vouloir «se consacrer à une autre mission au sein de l’Union progressiste. Celle de la formation des jeunes cadres du parti aux côtés d’autres personnalités politiques dont Bruno Amoussou, Antoine Idji kolawolé et Mathurin Nago.

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.