BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Aurelie Adam Soule Zoumarou : l’empreinte d’une spécialiste “qui dit son”

Aurelie Adam Soule Zoumarou! Une femme qui incarne parfaitement le profil de femme leader ! Et ce d’autant plus qu’elle est jeune et brillante, et pourtant humble, effacée et discrète.

Je l’avoue ! C’est l’une des femmes inspirantes pour qui, j’ai un coup de cœur. Pas parce qu’elle est belle, gracieuse et coquette (Même si la beauté n’est pas un atout négligeable selon moi) mais surtout parce qu’elle allie magnifiquement bien intelligence, compétence et professionnalisme.

À l’adage “Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre d’années”. Aurelie Adam Soule Zoumarou fait honneur, puisque à 34 ans seulement, elle fait une entrée remarquable dans le gouvernement de la rupture en tant que ministre de l’économie numérique et de la communication.

Il faut dire que c’est une promotion bien méritée par la jeune dame qui sur la base de son parcours universitaire et professionnel a non seulement acquis de solides expériences mais a également beaucoup à donner à son pays, notamment dans le domaine du numérique et de la communication justement.

En effet, à elle toute seule, elle cumule comme une grande, les postes de ministre de l’économie numérique et de la communication, depuis le 27 Octobre 2017, de présidente du réseau francophone des ministres de l’économie numérique depuis le 10 Octobre 2018 et de membre de l’équipe spéciale de l’ONU sur le financement du numérique pour l’atteinte des objectifs de développement durable (ODDs) depuis le 29 Novembre 2018.

Des postes stratégiques et de responsabilités à elle confiée, pas par le fruit du hasard mais parce qu’elle a sûrement déjà démontré et prouvé qu’elle avait dans la tête et dans le ventre ce qu’il fallait pour relever les défis sur lesquels elle est attendue.

Ingénieur généraliste en technologies de l’information et de la communication, diplômée de Telecom Sud Paris (Ex institut national des télécommunications), titulaire d’un certificat en gestion des politiques publiques et en leadership de l’école Maxwell de la citoyenneté et des affaires publiques de l’université de Syracuse (États-unis), ses expériences professionnelles sont entre autres faites d’un poste lié aux aspects de la qualité de services à la SFR à Paris, de consultante en systèmes d’information au cabinet de conseil Accenture et puis en tant que chargée des questions relatives aux radiocommunications et à la gestion des fréquences radioélectriques à l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et de la Poste ARCEP-BENIN.

Elle a également été sollicitée par l’Association Mondiale du secteur mobile GSMA et en tant que principale chargée de la gestion des politiques publiques relatives au secteur des télécommunications en Afrique, pour s’occuper des aspects liés à l’engagement de la GSMA avec les gouvernements, les régulateurs et les organisations régionales dans la région africaine.

Fidèle à son crédo qui se résume en cette phrase “Transformer la vie des béninois et des entreprises béninoises grâce à une économie numérique de référence”, plusieurs réalisations sont à mettre à l’actif de la première responsable de l’économie numérique et de la communication au Bénin.

Nous pouvons donc entre autres réalisations, lister : la première édition du mois digital au féminin lancée en Mars 2019, la création du label Bénin Start-up week en Mai 2018, le déploiement de plus de 2.000 Km de fibre optique dans 67 communes sur les 77 que compte le Bénin, l’adoption du code du numérique, la mise en œuvre de la Télévision Numérique Terrestre (TNT) qui prend forme progressivement, la réalisation du projet ARCH sur le plan Sanitaire qui favorise la construction d’une identité digitale à l’échelle nationale, la mise en place et l’operationnalisation de la plateforme E-Visa, la mise en place d’une infrastructure à clé publique (PKI), la plateforme nationale d’interopérabilité et du portail national des services en ligne, et puis conformément aux exigences du code numérique, la création des agences gouvernementales : Agence pour le Développement du Numérique (ADN), Agence des Services et Systèmes d’Information (ASSI), Agence Nationale pour l’Identification des Personnes (ANIP).

Au regard de ces réalisations que nous avons Sus-citées, la désormais ministre de l’économie numérique et de la digitalisation, Aurelie Adam Soule Zoumarou, fait indubitablement la fierté et l’honneur de la jeunesse béninoise.

Alors ! Comment ne pas vouloir d’une compétence pareille pour donner un nouveau souffle et impulser un meilleur rythme au secteur numérique Béninois ? Bien malin qui pourra y répondre.

En attendant, la lauréate de la Mandela Washington fellowship for Young African Leader (YALE) 2015, fait des merveilles et n’a certainement pas fini d’étonner le Bénin et le monde pendant qu’on n’y est!

Par Anita MARCOS

SickaSport

Dernières actualités

Bénin – accès à tous pour une justice de qualité : Repsfeco-Bénin et l’Ong Grasid…

Avec l'appui financier de l'Union Européenne, le consortium Réseau Paix et Sécurité pour les Femmes de l’espace Cedeao (Repsfeco-Bénin) et l’ONG Grasid a organisé, ce mardi 21 Janvier 2020, au profit des populations de Comé, une séance de…

Paix, sécurité et stabilité en Libye : les efforts du Général Sékouba Konaté reconnus et salués

Le maréchal Khalifa Haftar, patron de l’Armée Nationale Libyenne (ANL), salue l’engagement infaillible de l’ancien Président de la Guinée en faveur de la paix et sa vision pour l’émancipation et le développement de la Libye. Les efforts…

Communale 2020 au Bénin : le conseiller Rachidi Osséni en route pour le BR

A quelques mois des élections communales et municipales de 2020, les ténors des partis politiques s'activent dans les antichambres. Des initiatives se prennent pour définir les stratégies de conquête d'électeurs et les leaders qui ont des…

Brexit : la Reine Elizabeth II promulge le projet de loi

La reine Elizabeth II a promulgué le projet de loi transposant l’accord de Brexit et lui donne force de loi. L'annonce a été faite par le gouvernement britannique ce jeudi 23 janvier 2020 à huit jours du départ de l’Union européenne. «Sa…

Indice de perception de la corruption 2019 : le Nigeria perd deux places (Rapport)

Le dernier rapport publié par Transparency International (TI) classe le Nigeria à la 146ème place sur 180 pays sur l’indice de perception de la corruption en 2019. Le rapport publié jeudi a montré que le Nigeria a perdu deux places et…

Présidentielle bissau-guinéenne : le Paigc rejette la position de la Cedeao

Le Parti Africain de l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (Paigc) a rejeté jeudi la position de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) qui a salué l’organisation «pacifique» de l'élection présidentielle…

Burkina Faso – ONU : Daniel Sidiki Traoré nommé commandant de la Minusca

Le général burkinabé, Daniel Sidiki Traoré du Burkina Faso est nommé au poste de Commandant de la force de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), a appris…

Sénégal : l’Etat invité à réguler les écoles de formation professionnelle

Le président de l’ONG Action des Droits Humains et l’Amitié (ADHA), Adama Mbengue plaide en faveur d’une régulation du fonctionnement des écoles de formation privée afin qu’elles proposent des curricula qui répondent à la demande du marché…

Dernières actualités

>
Secured By miniOrange