RESTEZ CONNECTÉ

JUSTICE

Bénin – assassinat de la petite Gracia : les présumés auteurs risquent gros

Michel Espoir

Publié

le

Les présumés auteurs de l’assassinat de la petite fille du nom de Gracia, lundi 03 février dernier, risquent gros. A la faveur d’une déclaration de presse, ce mardi 11 février 2020, le Procureur de la République près le Tribunal de Cotonou, Mario Métonou a fait un point du dossier et indiqué les peines prévues par les textes en la matière.

Voici ci-dessous l’intégralité de la déclaration de presse du Procureur Mario Métonou

DECLARARTION DE PRESSE

Dans la soirée du lundi 03 février 2020, le commissariat spécial de Dantokpa a été saisi de la disparition de la petite Gracia Prunelle.
Très vite, les investigations ont conduit sur la piste d’un employé de la boutique de vente de liqueurs devant laquelle la mère de Gracia Prunelle tient son commerce de vente d’oranges au quartier MISSEBO lieu-dit Abomey-Gare.

Pour brouiller les pistes, cet individu s’est rendu lui-même au commissariat de Dantopka dès le lendemain 04 février 2020 pour déposer formellement plainte contre la mère de la fillette motif pris de ce que cette dernière l’accuserait à tort de la disparition de son enfant.

Interpellé puis soumis à interrogatoire il passera aux aveux vingt quatre heures plus tard et dénoncera un complice en cavale. Le samedi 08 février 2020, le complice qui s’était réfugié à Adjohoun dans le département de l’Ouémé sera interpellé à son tour.

A l’étape actuelle, il résulte de l’enquête les faits suivants :

Courant janvier de cette année, l’auteur de l’enlèvement a été approché par un de ses amis escroc qui lui a expliqué qu’il avait besoin d’un pouvoir mystique pour convaincre facilement ses victimes d’escroquerie. Le charlatan de circonstance, en acceptant la mission, fait savoir à son ami qu’il aurait besoin d’argent pour acheter quelques ingrédients mais aussi et surtout qu’il faudra procéder à un sacrifice humain pour prélever des organes.

Deux organes humains devaient en effet rentrer dans la composition d’un savon et d’une pommade magique. Il s’agit du cœur et de l’encéphale.

Dans cette perspective, le cybercriminel remet la somme de dix-huit mille FCFA à son complice avec la promesse qu’une fois le rituel accompli et la fortune acquise, ils procèderaient à un partage équitable et utiliseraient les fonds pour développer un commerce.

Les objectifs définis et les achats effectués, il restait maintenant à résoudre l’équation des organes humains.

Dans un premier temps les deux complices ont retenu d’inviter une prostituée à passer la nuit au domicile du charlatan puis d’en profiter pour la tuer et prélever les organes. A trois reprises, ils échoueront dans cette tentative.

C’est alors que le charlatan a orienté son choix vers une cible plus facile à atteindre : la petite Garcia Prunelle qui avait l’habitude de s’amuser avec lui. Elle était très attachée à lui et n’hésiterait pas à le suivre. Elle était petite et n’opposerait aucune résistance à ses bourreaux.

Profitant d’un moment d’inattention de la mère et de l’entourage, le charlatan a enlevé la fillette et l’a conduite à son domicile au quartier Sainte Rita.
Une fois sur place, la petite a été assommée par un objet contondant puis un couteau lui a été enfoncé dans la gorge du côté gauche.
Alors que les prélèvements d’organes allaient commencer, la maman qui avait déjà remarqué la disparition de sa fille commence à appeler son voisin du marché avec instance. Ce dernier finit par décrocher, nie avoir enlevé la fillette bien avant qu’on l’interroge, mais pris de panique, il suspend le prélèvement des organes.
Le corps sans vie de Prunelle sera précipitamment emballé dans un sachet plastique et jeté dans un bas-fonds non loin du lieu du crime. Le couteau et des sandalettes de la fillette sont jetés dans les toilettes. Le corps le couteau et les sandalettes seront retrouvés par la police sur indication des suspects.

Garcia Prunelle était élève en classe de CE1.
Garcia Prunelle était âgée de sept ans.

Les auteurs de ce crime ont été présentés au parquet ce jour. Ils ont été inculpés des chefs d’assassinat et de pratique de charlatanisme. Ces faits sont prévus et punis par les articles 458 ; 468 à 471 et 475 de notre code pénal. Ils sont punis de la réclusion criminelle à perpétuité.
Le parquet de Cotonou se fera le devoir d’obtenir une condamnation exemplaire des inculpés lors de la prochaine session du tribunal statuant en matière criminelle qui s’ouvre au mois de mars 2020.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

1 COMMENTAIRE

1 COMMENTAIRE

  1. Avatar

    Chadrac BEBIYI

    14 février 2020 at 10:44

    Ces horriblement horrible

COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

JUSTICE

Coronavirus : Hissène Habré se voit accorder une sortie de prison de 60 jours

Benin24tv avec AFP

Publié

le

La justice sénégalaise a autorisé lundi l’ex-président tchadien Hissène Habré à quitter pendant 60 jours la prison de Dakar où il est détenu pour crimes contre l’humanité, car elle doit abriter la quarantaine de prévenus dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

A l’issue de ce congé, qu’il devra passer dans sa résidence de Dakar, Hissène Habré, condamné le 30 mai 2016 à la prison à vie, «réintègrera l’établissement pénitentiaire du Cap Manuel, immédiatement», indique une ordonnance du juge de l’application des peines au Tribunal de grande instance hors classe de Dakar, dont l’AFP a obtenu une copie lundi soir.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

JUSTICE

Le cardinal Pell sort de prison après sa victoire en appel

Benin24tv avec AFP

Publié

le

L’Australien de 78 ans vient de remporter une longue bataille judiciaire pour faire annuler ses condamnations, prononcées en 2018, pour agressions sexuelles sur mineurs.

Le cardinal George Pell, un prélat naguère l’un des plus puissants du Vatican, est sorti de prison après avoir gagné mardi devant la Haute Cour d’Australie une longue bataille judiciaire pour faire annuler ses condamnations pour abus sexuels sur mineurs.

L’Australien de 78 ans a été acquitté des cinq chefs d’accusation de violences sexuelles sur deux enfants de choeur de 13 ans dans les années 1990, au bénéfice du doute. Cette décision de la plus haute juridiction australienne est une grande victoire pour le cardinal Pell, qui avait fermement clamé son innocence.

Ancien secrétaire à l’Economie du Saint-Siège, le cardinal Pell avait été condamné en mars 2019 à six ans de prison pour des violences sexuelles commises sur deux adolescents en 1996 et 1997, dans la cathédrale Saint-Patrick de Melbourne (sud-est), dont il était l’archevêque.

En décembre 2018, un jury avait condamné George Pell pour ces infractions avant que la décision ne soit confirmée par un panel de trois juges de la cour d’appel de l’Etat de Victoria (sud-est) en août dernier, dans un arrêt partagé 2-1.

Mardi, la Haute Cour d’Australie à Brisbane a estimé qu’il y avait «une possibilité importante qu’une personne innocente ait été condamnée parce que les preuves n’ont pas établi sa culpabilité selon le niveau de preuve requis.»

Les sept magistrat de la Haut Cour ont ainsi estimé à l’unanimité que la juridiction inférieure avait «omis de se pencher sur la question de savoir s’il restait une possibilité raisonnable que l’infraction n’ait pas été commise, de sorte qu’il aurait dû y avoir un doute raisonnable quant à la culpabilité du demandeur.»

Le cardinal George Pell a déclaré mardi après son acquittement que cette décision avait réparé «une grave injustice» . «Je ne veux pas que mon acquittement ajoute à la douleur et à l’amertume que beaucoup ressentent; il y a certainement assez de douleur et d’amertume» , a également déclaré le prélat dans une déclaration publiée avant sa libération imminente de prison.

Le cardinal Pell est sorti le jour même de la prison de l’Etat de Victoria où il a passé un an. L’ancien trésorier du Vatican reste dans la prêtrise, mais son futur rôle dans l’Eglise catholique reste incertain. Au cours de son procès, il a été discrètement écarté des plus hautes instances de l’Eglise, mais le Vatican avait résisté à l’ouverture d’une enquête interne.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

DERNIÈRES ACTUALITÉS

LE 229Il y a 25 minutes

Vente de masques contre le coronavirus : le gouvernement appelle les pharmaciens à respecter le prix subventionné

La salle de conférence du Ministère de l’Economie et des Finances a servi de cadre, hier jeudi 09 avril 2020...

ECONOMIEIl y a 28 minutes

Riposte contre le covid-19 : au Ghana, 19 banques promettent plus de 300 milliards F CFA au secteur sanitaire

Au Ghana, le secteur bancaire ne laisse pas le gouvernement faire face seul, à la pandémie du Covid-19. L’association des...

EUROPEIl y a 29 minutes

Royaume Uni : Boris Johnson libéré des soins intensifs

Le ministre britannique, Boris Johnson, vient d’être libéré des soins intensifs où il a passé trois nuits à recevoir un...

ECONOMIEIl y a 32 minutes

Lutte contre la pandémie du covid-19 : un avis important de la BCEAO aux établissements de crédit

Pour atténuer les impacts du coronavirus, la Bceao invite, les établissements de crédit à accorder aux entreprises un report d’échéances...

CÉLÉBRITÉIl y a 40 minutes

Le futur roi d’Angleterre sorti de quarantaine et son épouse, fêtent leurs 15 ans de mariage

Le prince Charles et son épouse, Camilla, duchesse de Cornouailles, célèbrent deux choses cette semaine : leurs noces de cristal...

FAITS DIVERSIl y a 41 minutes

Une femme de 107 ans devient la personne la plus âgée au monde à survivre au coronavirus (photos)

Une Néerlandaise de 107 ans s’est remise du Coronavirus et devrait devenir la plus vieille survivante de la pandémie au...

CÉLÉBRITÉIl y a 53 minutes

Covid-19 : la sortie du film Cendrillon de Camila Cabello repoussée

Le prochain film de Cendrillon de la chanteuse cubaine américaine Camila Cabello a maintenant une nouvelle date de sortie. Le...

CÉLÉBRITÉIl y a 1 heure

Rihanna : la chanteuse fait un geste à son père atteint du Covid-19

La chanteuse barbadienne Rihanna a envoyé un ventilateur à son père de 66 ans, Ronald Fenty, au milieu de sa...

CORONAVIRUSIl y a 2 heures

Coronavirus : Boris Johnson «n’est pas encore tiré d’affaire»

Le père du premier ministre britannique a indiqué vendredi que son fils devait prendre le temps de se reposer. Le...

CÉLÉBRITÉIl y a 2 heures

Le coronavirus est l’oeuvre de Dieu pour prouver à l’humanité qu’il est puissant selon Hulk Hogan

Pour la légende de World Wrestling Entertainment (WWE), Hulk Hogan, la pandémie du Covid-19 est en fait l’oeuvre de Dieu...

FAITS DIVERSIl y a 2 heures

Photos – «Je ne veux pas mourir ici» : une Ghanéenne de 23 ans retrouvée morte au Liban après ses messages de détresse

Une fille ghanéenne de 23 ans a été retrouvée morte au parking de la résidence son employeur au Liban, un...

FAITS DIVERSIl y a 3 heures

Seine-Maritime : le cadavre d’un homme avec la tête ensanglantée découvert sous un pont

Le corps sans vie d’un homme a été retrouvé au pied du pont Guillaume-le-Conquérant sur la rive gauche à Rouen,...