BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Bénin – Baisse du prix de l’igname au marchés de Parakou : entre joie et mécontentement

Après la période de soudure observée avec la cherté de l’igname, ce tubercule se retrouve aujourd’hui dans les différents marchés de la commune de Parakou. Pour les accrocs de ce tubercule qui entre dans l’alimentation de nombre de foyers, surtout en zone baatonu, son apparition est une bonne nouvelle. Mais du côté des revendeuses, c’est le mécontentement. C’est le constat fait dans les marchés : Rose-croix, Koutchéta et Arzèkè marché international de Parakou.

Plante cultivée dans les régions tropicales pour ses tubercules riches en amidon, l’igname est assez prisée dans certaines régions du Bénin notamment dans les régions septentrionale et centrale. Dans ces régions, l’apparition de ce tubercule marque la fin de la période de soudure et la disparition des anciens tubercules des marchés.

A Parakou, le commerce de ce tubercule est assez rentable mais cette année comme ce commerce. Dames Latifa, Nadiatou et Mariam rencontrées au marché Rose-croix et au marché international Arzèkè de Parakou confient que le prix de vente de l’igname a connu une baisse considérable cette année.

Le prix du tas d’ignames varie de 800 fcfa à 3000 Fcfa selon le nombre, la taille et la qualité des tubercules. Entre temps vendues à 3000 Fcfa ou à 4000 Fcfa, les dames n’ont d’autre choix que de céder ce tubercule à un bas prix en vue d’éviter des pertes.

Cette situation selon ces dames est due au fait que l’on remarque la baisse du prix des céréales qui sont disponibles et, en quantité sur les marchés et, de la morosité économique ambiante dans le pays.

Du coup, le consommateur préfère s’approvisionner en céréales plutôt qu’en tubercules, ce qui les oblige les commerçants à baisser le prix pour écouler leurs marchandises en vue d’éviter des pertes outre les tracasseries subies pour l’obtenir ces tubercules. Mais du côté des consommateurs l’on se réjouit. C’est le cas de Bintou et Bertrand, deux consommateurs qui ont exprimé leur joie de voir que prix de l’igname est accessible à tous.

Il est à noter que le département du nord est l’une des zones du Bénin où les tubercules d’igname sont produits en grande quantité et en qualité. Cette zone alimente plusieurs autres en tubercules d’igname. Il n’est pas rare de voir en cette période plusieurs camions remplis d’igname en direction du sud notamment de Cotonou.

D’ailleurs, l’igname pilée est l’une des spécialités culinaires des populations du septentrion. Actuellement, les maquis sont bondés de clients qui consomment à satiété l’igname pilée. Cette situation est en fait due au fait que les prix de ce tubercule sont aujourd’hui à la portée de tout consommateur.

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.