BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Bénin – Vente du sucre en poudre à Natitingou : une activité très rentable

La cité de Nanto et les communes avoisinantes de la commune de Natitingou font face, depuis quelques semaines à l’essor d’une activité économique: le commerce en détail du sucre en poudre. Cette activité a la particularité d’être rentable en ville tout comme dans les villages.

La vente du sucre en poudre est une activité très rentable, car le sucre en poudre est une denrée de première nécessité pour les populations rurales et aussi urbaines. Tous les jours, les matins, les soirs, les midis, à tout moment, le sucre est consommé. C’est ce qui fait que les vendeurs de sucre dans nos marchés, ont le vent en poupe. C’est en ces termes que s’est exprimé, Doko Tchapo Gilbert, habitant de la cité de Nanto.

Pour lui, si le sucre est bien consommé, ce n’est sucre, un hazard, ce n’est guère, une erreur, c’est tout simplement parce que le sucre est un produit de première nécessité dans tous les foyers béninois et même du monde. «Aucun foyer au monde ne peut se passer de la consommation du sucre au jour le jour» a t il fait savoir.

Un autre commerçant en détail du sucre, qui s’appelle Hama Amissou, peulh rencontré au marché central de Toucountouna, précise que le sac de sucre en poudre se vend à 19000 F CFA ou parfois 19500 F CFA. Une fois le sac acheté, les petits revendeurs comme lui, cherchent des petits sachets dans lesquels, ils y font des sachets de sucre à 25 F CFA. Et c’est de là, que le sucre se vend en petit détail sur les marchés de Toucountouna, Natitingou, Tanguiéta, Yarikou, Kotopounga, Pouya, Kouandé, Materi et autres.

«Franchement, le commerce en petit détail du sucre est tres intéressant. Parfois on arrive à trouver jusqu’à 1400 à 1500 petits sachets, soit un montant de 35000 F CFA à 37500 F CFA comme recette immédiate. Parfois on arrive à aller à 2000 petits sachets, ce qui tourne en général vers 50.000 F CFA comme vente. Franchement cette activité se porte à merveille, car les commerçants viennent s’approvisionner pour aller vendre dans les villages reculés» a-t-il expliqué.

Il a aussi ajouté que l’activité de commerce en petit détail du sucre en poudre marche bien à cause de la consommation, au quotidien, de la bouillie par les populations des zones rurales tout comme les zones urbaines.

Effets favorisant la consommation de sucre en poudre

Les populations des communes de l’Atacora proviennent pour la plupart des localités reculées, les contrées lointaines, les localités rurales, les milieux lointains. Les populations ont leurs habitudes culinaires, c’est à dire, la consommation de bouillie au quotidien, la consommation de thé, et autres aliments dont la consommation nécessite qu’on y ajoute du sucre, a déclaré Boni Gislain Tepa, habitant de la cité des Nantos.

«Ce sont les habitudes alimentaires quotidiennes qui font que la consommation du sucre est une nécessité, dans les localités comme les 2 KP, les villages comme Pouya, Yarikou, Kotopounga, etc…. Ici; chez nous, il est impensable que nos frères ne consomment pas dans une journée, la bouillie à base du maïs accompagnée du sucre. Il y a aussi, les beignets de haricot qui accompagnent ce mets matinal ou en soirée. C’est cela, qui fait que la consommation du sucre est en hausse, elle est aussi quotidienne et les vendeurs de sucre ne sont guère déçus de mener cette activité qui parfois donne le triple du prix d’achat du sac de sucre» a fait Jean Kouagou N’da, rencontré le jour du marché de Natitingou.

Si le prix du sucre peut continuer à être stable ce serait très bien, car cela permet de faire de très bonnes affaires dans notre coin en toute quiétude, précise Tempe N’tcha Pauline, vendeuse de détail à Natitingou. Espérons que le prix du sucre connaisse un recul pour que cela puisse permettre une marge bénéficiaire plus importante aux petits commerçants.

Par Blaise TAMPOUNHOURO

SickaSport

Dernières actualités

Nafissatou N’diaye Diouf nommée directrice de communication par intérim de la BAD

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) annonce la nomination de Mme Nafissatou N’diaye Diouf au poste de directrice par intérim du département de la communication et des relations extérieures de l’institution, dans une note…

Côte d’Ivoire : les détails du Plan de riposte humanitaire contre le Covid-19 connus…

Les détails du plan de riposte humanitaire contre la maladie à Coronavirus seront connus «d'ici une semaine» en Côte d'Ivoire, a annoncé lundi à Abidjan, Mariatou Koné, la ministre ivoirienne de la Solidarité, de la cohésion sociale et de…

Togo : le Covid-19 migre vers l’intérieur du pays

Localisé au départ à Lomé, le virus du Covid-19 migre progressivement de la capitale vers l’intérieur du Togo avec comme second épicentre la ville de Sokodé, au centre du pays. Le coronavirus est en train de connaitre une évolution…

Mauritanie : des «passages secrets d’infiltration» sur le fleuve Sénégal (Armée)

Dans un contexte de fermeture des frontières à cause de la pandémie du Covid-19, la marine mauritanienne a «découvert des passages secrets d’infiltration sur le fleuve Sénégal», selon le chef d'état-major général des Armées, le général de…

Covid-19 : le Burkina est le pays le plus atteint de la sous-région

Avec 345 cas positifs de coronavirus (Covid-19) dont 17 décès à la date du 4 avril 2020, le Burkina Faso est le pays le plus touché par cette pandémie dans la sous-région ouest africaine. Parmi les pays limitrophes du Burkina Faso, la Côte…

Dix-huit personnes interpellées à Abidjan après le saccage d’un site de dépistage du Covid-19

Quelque dix-huit personnes ont été interpellées à Abidjan après le saccage dans la nuit de dimanche à lundi d'un site de dépistage du Covid-19 en construction à Yopougon dans l'Ouest de la capitale économique ivoirienne, a annoncé lundi,…

Covid-19 : le PM ivoirien de retour au bureau après 14 jours de confinement

Le Premier ministre ivoirien, en charge du Budget et du portefeuille de l’Etat, Amadou Gon Coulibaly, annonce être de retour au bureau, ce lundi, après 14 jours de confinement dû à un contact avec un cas déclaré positif au Covid-19. «Après…

Les Etats-Unis offrent une assistance de 2,7 milliards FCFA à la Côte d’Ivoire contre le…

Les Etats-Unis offrent une assistance de 4,6 millions de dollars, soit 2,7 milliards FCFA pour aider la Côte d'Ivoire à lutter contre la maladie à Coronavirus, a-t-on appris lundi de source officielle dans la capitale économique ivoirienne.…

Dernières actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.