BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Blaise Ahouantchédé à propos du développement de l’Afrique : la transformation de l’économie par le digital, une priorité

La 2ème édition des Financial afrik awards s’est tenue le 19 décembre 2019 à Abidjan. Les panels ont été animés par des acteurs majeurs de la finance africaine à l’instar du directeur général de GIM-Uemoa, Blaise Ahouantchédé. Au terme de cet important événement, celui-ci a confié ses impressions à nos lecteurs.

Vous venez de participer à un panel dont le thème est Fintech, monétique et inclusion financière. Quelles sont vos impressions après l’animation de ce panel ?

Blaise Ahouantchédé : Effectivement, j’ai participé à ce panel avec beaucoup de plaisir.Mes premières impressions, c’est que je sens de plus en plus une appropriation de la stratégie de développement de l’inclusion financière. J’ai compris aussi au travers de ce panel qu’il y avait des personnes ressources assez compétentes qui ont traité des sujets différents. On avait quelqu’un qui est venu du Rwanda, qui a une bonne stratégie de e-gouvernement, de paiement des impôts et taxes et que j’ai beaucoup apprécié. Il y a la dame qui a modéré, qui a aussi une excellente expérience sur ce sujet…

Ce que je retiens fondamentalement, c’est qu’aujourd’hui, nous avons une opportunité, une opportunité de développement des services financiers et bancaires, de contribuer de manière significative à l’inclusion financière dans la zone en s’appuyant sur la technologie.

Il est important aujourd’hui que dans les politiques publiques, on puisse introduire la transformation de l’économie par le digital et ça c’est un message fort que j’envoie aux Etats. Il ne faut pas considérer le digital comme quelque chose de technique mais d’un point de vue stratégique, comment nous pouvons améliorer les performances et ça je pense qu’il y a une opportunité formidable.

Et pourquoi je le dis ? Quand vous regardez les masses d’argent qui ne rentrent pas dans le circuit formel et qui sont dans l’informel, comment aujourd’hui, on les ramène dans le formel ?Je pense que l’Etat a un rôle important à jouer et j’ai fait près de 17 ans en tant que Directeur du GIM-Uemoa ; j’ai eu la chance de rencontrer la plupart des autorités et dirigeants et c’est là où j’ai compris qu’aujourd’hui, il y a un travail à faire, on peut transformer nos économies, je suis convaincu qu’on peut s’appuyer sur ces genres d’innovations pour transformer nos économies et c’est ce message que j’envoie tout particulièrement à mon pays, le Bénin. Je crois qu’il y a des choses à faire pour améliorer les performances et les recettes publiques, financières, douanières, etc.

Justement, entre autres, parlant du Bénin, vous avez évoqué sa proximité avec le Nigéria où vous avez insisté sur une barrière à corriger, notamment la langue.Mais par quel mécanisme peut-on corriger ce fait afin que le Bénin puisse pleinement profiter aujourd’hui de ce marché de 200 millions dont vous avez parlé ?

Vous avez parfaitement raison et j’assume mon développement et j’insiste. Vous ne pouvez pas être 10 à 11 millions de populations à côté de deux marchés d’une population de cent millions et ne pas comprendre comment ces gens là fonctionnent et je suis convaincu que le jour où le Bénin va commencer à adopter le bilinguisme déjà au niveau des primaires et des collèges, ça veut dire que les béninois auront une tendance à converser tout naturellement avec les voisins pour faire des affaires, parce que en matière d’affaires, aujourd’hui, la langue du busness est l’anglais

D’ailleurs, cela enrichit et après, il y a des orientations. Je suis donc partisan de ce bilinguisme de sorte à ce que le Bénin puisse tirer suffisamment profit de ce gros marché qui est le Nigéria. Nous sommes des frères, on a pratiquement les mêmes coutumes. Nous devrions travailler avec le Nigéria, nous ne pouvons pas développer nos pays sans travailler avec le Nigéria, et je suis convaincu qu’il y a du potentiel.

Le jour où vous enlevez cette barrière linguistique, je suis convaincu que les relations vont changer. On peut parler d’égal à égal avec les gens. Il y a des opportunités, vice-versa, et les Nigérians également doivent se mettre dans le français pour qu’il y ait une dynamique en matière d’échanges. J’encourage vraiment les autorités à travailler sur ce sujet.

Ça suppose des réformes et il faut avoir l’audace de les piloter parce que c’est dans l’intérêt des populations et c’est la jeunesse que moi je vise, parce que la jeunesse aujourd’hui est assez friande de la technologie. Vous imaginez, tout se fait avec la technologie, maintenant il faut que le pouvoir public puisse accompagner cette dynamique.

Propos recueillis par Léonard DOSSOU, envoyé spécial à Abidjan

Immobilier Bénin

Dernières actualités

Liga : grâce à un doublé de Casemiro, le Real Madrid renverse le FC Séville et met le Barça sous…

Le Real Madrid a remporté ce samedi l'affiche de la 20e journée de Liga contre le FC Séville (2-1), à Santiago-Bernabeu. Le club de la capitale a dominé la formation andalouse sur un doublé du milieu brésilien Casemiro (56e, 68e), contre…

Bénin – Recrutement dans les forces armées : bonne nouvelle pour les candidats

Bonne nouvelle pour les candidats au concours de recrutement militaire au titre de l'année 2019. Initialement prévue pour prendre fin le mardi 17 janvier 2020, la periode de dépôt des dossiers des candidatures est prorogée jusqu'au…

Video – Selena Gomez : la chanteuse fait un tatouage en hommage à son album

La chanteuse a dévoilé hier la nouvelle inscription qu’elle s’est faite sur le corps. Ce motif a une signification particulière car il est rattaché à son dernier opus Rare. Selena adore les tatouages et elle le fait savoir. La chanteuse de…

15 janvier 2010-15 janvier 2020 : il y a 10 ans, le Général Sékouba Konaté donnait la démocratie à…

Homme d’Etat modeste, humble, fidèle en amitié, formé au Maroc (Meknès), en France (Pau), et en Chine, le Président Sékouba Konaté a mis la Guinée sur les rails de la démocratie. La démocratie et l’Etat de droit en Guinée, le peuple guinéen…

15 janvier 2010-15 janvier 2020 : il y a 10 ans, le Général Sékouba Konaté donnait la démocratie à…

Homme d’Etat modeste, humble, fidèle en amitié, formé au Maroc (Meknès), en France (Pau), et en Chine, le Président Sékouba Konaté a mis la Guinée sur les rails de la démocratie. La démocratie et l’Etat de droit en Guinée, le peuple guinéen…

Tpi Djougou : ouverture de la 1ère session criminelle de l’année lundi prochain

Le tribunal de première instance de deuxième classe de Djougou ouvre ce lundi 20 janvier sa première session criminelle de l'année 2020 qui représente pas la même occasion, la première session criminelle dans l'histoire du tribunal depuis…

«Ça a été un grand regret pour moi», Will Smith parle de la relation qu’entretenait Tupac avec Jada…

De passage au micro du Breakfast Club, Will Smith a admis qu’il était très jaloux de l’amitié qui liait son épouse Jada Pinkett à Tupac. En effet, l’actrice et le rappeur ont été au lycée ensemble et sont restés très proches jusqu’à…

PSG – Malaise : «On espère qu’il reviendra très rapidement», Tuchel sur Cavani

Présent en conférence de presse, Thomas Tuchel a confirmé qu’Edinson Cavani serait une nouvelle fois absent contre Lorient en Coupe de France. Présent en conférence de presse, Thomas Tuchel a confirmé qu’Edinson Cavani serait absent contre…

Dernières actualités

>
Secured By miniOrange