BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Brésil : un fils du président Bolsonaro parle de restaurer la dictature «si la gauche se radicalise»

Le député Eduardo Bolsonaro a jeté le trouble jeudi au Brésil en évoquant l’éventualité de restaurer un régime répressif comme la dictature militaire (1964-1985) «si la gauche se radicalise», avant de faire machine arrière en estimant avoir été mal compris.

Dans un entretien avec une chaîne sur YouTube, le parlementaire de 35 ans a estimé que si la protestation en cours au Chili s’étendait au Brésil, la réponse pourrait être de remettre en vigueur l’Acte institutionnel numéro 5 (AI-5), par lequel le régime militaire a fermé le Congrès en 1968 et suspendu les libertés constitutionnelles.

Le fils Bolsonaro a accusé Cuba et le Venezuela, aux régimes socialistes, d’être derrière la vague de protestation régionale en Amérique du Sud, et a associé ces mouvements aux guérillas de gauche des années 1960.

«Il arrivera un moment où la situation sera la même qu’à la fin des années 60 au Brésil, quand ils [les mouvements de gauche radicalisés, ndlr] détournaient des avions, exécutaient, séquestraient de hautes autorités comme des consuls, des ambassadeurs, exécutaient des policiers, des militaires», a dit Eduardo Bolsonaro.

«Si la gauche se radicalise à ce point, il nous faudra y répondre. Cette réponse peut être un nouvel AI-5, ça peut être une législation approuvée par référendum», a-t-il ajouté. Ces propos ont soulevé un tollé, y compris parmi les alliés du gouvernement de Jair Bolsonaro.

Le chef de l’Etat, pourtant un habituel thuriféraire de la dictature militaire, a lui-même pris ses distances. «On regrette cette information, en partie fallacieuse, mais mon fils est prêt à présenter ses excuses, sachant que ses déclarations ont été mal interprétées», a dit le président d’extrême droite sur la chaîne de télévision Band.

Eduardo Bolsonaro a ensuite adopté la même ligne, dans le même média: «Je présente mes excuses à quiconque a pu comprendre que j’envisage le retour du AI-5 ou que le gouvernement étudie une mesure en ce sens. Cette possibilité est une interprétation fallacieuse de ce que j’ai dit. J’ai seulement fait mention du AI-5, je n’ai pas dit qu’il serait remis en vigueur».

Avec AFP

SickaSport

Dernières actualités

Nafissatou N’diaye Diouf nommée directrice de communication par intérim de la BAD

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) annonce la nomination de Mme Nafissatou N’diaye Diouf au poste de directrice par intérim du département de la communication et des relations extérieures de l’institution, dans une note…

Côte d’Ivoire : les détails du Plan de riposte humanitaire contre le Covid-19 connus…

Les détails du plan de riposte humanitaire contre la maladie à Coronavirus seront connus «d'ici une semaine» en Côte d'Ivoire, a annoncé lundi à Abidjan, Mariatou Koné, la ministre ivoirienne de la Solidarité, de la cohésion sociale et de…

Togo : le Covid-19 migre vers l’intérieur du pays

Localisé au départ à Lomé, le virus du Covid-19 migre progressivement de la capitale vers l’intérieur du Togo avec comme second épicentre la ville de Sokodé, au centre du pays. Le coronavirus est en train de connaitre une évolution…

Mauritanie : des «passages secrets d’infiltration» sur le fleuve Sénégal (Armée)

Dans un contexte de fermeture des frontières à cause de la pandémie du Covid-19, la marine mauritanienne a «découvert des passages secrets d’infiltration sur le fleuve Sénégal», selon le chef d'état-major général des Armées, le général de…

Covid-19 : le Burkina est le pays le plus atteint de la sous-région

Avec 345 cas positifs de coronavirus (Covid-19) dont 17 décès à la date du 4 avril 2020, le Burkina Faso est le pays le plus touché par cette pandémie dans la sous-région ouest africaine. Parmi les pays limitrophes du Burkina Faso, la Côte…

Dix-huit personnes interpellées à Abidjan après le saccage d’un site de dépistage du Covid-19

Quelque dix-huit personnes ont été interpellées à Abidjan après le saccage dans la nuit de dimanche à lundi d'un site de dépistage du Covid-19 en construction à Yopougon dans l'Ouest de la capitale économique ivoirienne, a annoncé lundi,…

Covid-19 : le PM ivoirien de retour au bureau après 14 jours de confinement

Le Premier ministre ivoirien, en charge du Budget et du portefeuille de l’Etat, Amadou Gon Coulibaly, annonce être de retour au bureau, ce lundi, après 14 jours de confinement dû à un contact avec un cas déclaré positif au Covid-19. «Après…

Les Etats-Unis offrent une assistance de 2,7 milliards FCFA à la Côte d’Ivoire contre le…

Les Etats-Unis offrent une assistance de 4,6 millions de dollars, soit 2,7 milliards FCFA pour aider la Côte d'Ivoire à lutter contre la maladie à Coronavirus, a-t-on appris lundi de source officielle dans la capitale économique ivoirienne.…

Dernières actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.