BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Burkina Faso : l’opposition appelle à «sécuriser les lieux de culte» après l’attaque d’une église

L’opposition politique burkinabè a appelé mardi les autorités à «sécuriser les lieux de culte», après une attaque armée qui a fait 24 morts dont plusieurs fidèles d’une église protestante, à Pansi, dans le nord du Burkina Faso.

Cette attaque, qui a particulièrement ciblé une église protestante et le marché de la localité, a également fait 18 blessés et plusieurs personnes ont été enlevées.

«Il est impératif que l’Etat sécurise les lieux de culte, de même que les autres lieux de rassemblement des citoyens», a déclaré au nom de l’opposition politique, Jean Hubert Bazié, président du parti l’Espoir.

«Il est aussi nécessaire que le gouvernement créée un Observatoire national des libertés religieuses (…) pour veiller à ce que les ennemis, par des stratégies de communication et de manipulation bien conçues, ne parviennent à créer un affrontement interreligieux», a-t-il suggéré.

Des militaires sous-équipés et mal entraînés

Les attaques attribuées à des groupes djihadistes, contre les églises ou des religieux chrétiens se sont multipliées récemment au Burkina, pays sahélien pauvre d’Afrique de l’Ouest. Le 10 février, un groupe armé avait fait irruption dans la ville de Sebba, capitale de la province du même nom, avant d’enlever sept personnes au domicile d’un pasteur.

Trois jours plus tard, cinq de ces personnes, dont le pasteur, étaient retrouvées mortes, les deux autres, des femmes, étant saines et sauves, selon le gouverneur de région.

Sous-équipées et mal entraînées, les forces de sécurité burkinabè n’arrivent pas à enrayer la spirale de violences malgré l’aide de forces étrangères notamment de la France, présente dans le Sahel avec 4.500 hommes dans le cadre de l’opération antidjihadiste Barkhane.

Les forces burkinabè ont toutefois revendiqué une série de succès depuis trois mois, affirmant avoir tué une centaine de djihadistes au cours de plusieurs opérations.

Les violences jihadistes – souvent entremêlées à des conflits intercommunautaires – au Mali, au Burkina Faso et au Niger ont fait 4.000 morts dans ces trois pays voisins en 2019, selon l’ONU.

Ces attaques ont provoqué une crise humanitaire sans précédent dans la région, déplaçant des centaines de milliers de personnes qui fuient les violences.

SickaSport

Dernières actualités

Bénin : le marché de l’ananas en chute drastique, urgence de réfléchir

La fermeture des frontières nigérianes ne cesse d’influencer le marché béninois. Contrairement à l’essence de contrebande dont le prix connait une inflation continue, le prix de certains produits d’exportation notamment l’ananas produit au…

Bénin – Secteur agricole : Carence en usines de transformation de mangues

Les nouvelles récoltes de mangues ont déjà envahi les marchés béninois qui sont inondés de ce fruit de grande consommation, car le Bénin manque d’usines de transformation dans la filière. Au Bénin, champs, rues et marchés sont inondés en…

Commerce de «carcasses d’animaux» au Bénin : une menace pour la sauvegarde des espèces fauniques

Conservateurs authentiques de la médecine traditionnelle, dans une certaine dimension, les marchés d’ossements d’animaux, au Bénin, résistent à la tendance planétaire de la sauvegarde des espèces fauniques. Bien qu’au service de tout un…

Bénin : les grandes décisions du conseil des ministres du mercredi 1 Avril 2020

Le gouvernement béninois s’est réuni en conseil des ministres ce mercredi 1 Avril 2020. En sa séance hebdomadaire qui s’est déroulée avec la présence effective du chef de l’Etat, plusieurs décisions ont été prises. Infographie…

Fermeture de tribunaux ghanéens à cause du Covid-19

Les tribunaux des deux villes les plus peuplées du Ghana, Accra et Kumasi, sont fermés dans le cadre de mesures visant à contenir la propagation du coronavirus (Covid-19) dans le pays, a appris APA mercredi. Le juge en chef du Ghana, Anin…

Coronavirus : 18 mesures du patronat camerounais pour sauver les entreprises

Le Groupement interpatronal du Cameroun (Gicam) a publié ses 18 premières propositions au gouvernement en vue de freiner l’impact de la pandémie du coronavirus sur les entreprises. Au plan fiscal et social, le patronat préconise la…

Covid-19 au Nigeria : vers la libération de 52.226 détenus

Le Nigeria a décidé de libérer 52.226 détenus en attente de jugement dans le cadre des mesures visant à contrôler la propagation du coronavirus dans le pays. Une directive dans ce sens a été émise à l'intention du Service correctionnel…

Une pluie fait quinze morts à Brazzaville

Une pluie diluvienne qui s’est abattue aux premières de la journée de ce mercredi à Brazzaville, la capitale congolaise, a fait une quinzaine de morts, notamment dans la commune de Kintélé, a appris APA de source policière. Ces personnes…

Dernières actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.