BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Congo : Il s’enfuit au Maroc avec une somme de 5 millions de fcfa remise par sa fiancée pour venir la doter

Après avoir passé ensemble 5 ans , il s’enfuit au Maroc avec une somme de 5 millions de fcfa remise par sa fiancée pour venir la doter.

L’information a été relayée dans les colonnes d’un site internet Congolais, qui relate la triste histoire de cette jeune congolaise abusée par son fiancé. C’est un acte qui atteste le comportement peu responsable de cet homme, affichant ainsi sa malhonnêteté et son sens d’irresponsabilité.

Selon la maman de la fiancée il y a des hommes pauvres qui ne méritent pas l’amour de certaines femmes riches. Et cela se justifie par le comportement de celui qui devrait être normalement son futur beau-fils. Se dernier qui vient de le démontrer en fuyant au Maroc avec les 5 millions de cfa remis par sa fiancée et équivalent à la dot» précise le site internet.

Les deux faut il encore préciser étaient ensemble depuis plus de 5ans. Ne digérant par cet état des choses, la famille de la femme s’était opposée à cette relation. À noter que l’homme était professeur de français dans un lycée privé de Brazzaville nous renseigne le site internet.

La femme, par contre, était une femme nantie. C’est donc dans le but de prouver son amour à son homme et cloué le bec à ses amis et de sa famille, la jeune dame a décidé de donner la somme de 5 millions de FCFA à son fiancé pour venir la doter. De la parole à l’acte, le pas a été franchi, après avoir reçu cette somme le monsieur est parti en aventure au Maroc.

«De ce fait, il a promis revenir un jour épouser sa fiancée avec ses propres moyens financiers. Selon les informations Il devrait d’abord aller en France, son rêve de toujours» avant de revenir pour le mariage.

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.