BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Coronavirus : l’Italie prend de nouvelles mesures

Le premier ministre Giuseppe Conte a annoncé samedi soir la fermeture de «toute activité de production non essentielle».

La pandémie de coronavirus continue de ravager l’Italie où elle a fait samedi près de 800 morts en 24 heures, et le gouvernement a ordonné l’arrêt de toute activité de production autre que celle «strictement nécessaire».

Le gouvernement a décidé de «fermer toute activité de production sur le territoire qui ne serait strictement nécessaire, cruciale et indispensable afin de nous garantir les biens et services essentiels», a-t-il dit dans une allocution officielle pour annoncer ce «pas supplémentaire» dans les mesures restrictives prises afin de tenter d’endiguer la pandémie provoquée par le coronavirus. Les supermarchés, les banques, les pharmacies, la poste, les services publics essentiels et les transports continueront de fonctionner.

En un mois, 4.825 décès ont été enregistrés dont plus de 3.095 pour la seule Lombardie, la région de Milan, poumon économique du pays. Selon le bilan de la sécurité civile samedi, dans les dernières 24 heures près de 800 personnes ont été tuées par la maladie, un nouveau record journalier.

Ce bilan est effroyable: dans le monde d’avant la pandémie, un peu moins de 1.800 Italiens mouraient chaque jour; la Lombardie déplore plus de 300 décès du coronavirus par million d’habitants quand le deuxième pays le plus touché en proportion de sa population, l’Espagne, affiche un taux de moins de 30 par million.

Quand il avait décrété dans la soirée du 9 mars l’interdiction de tout rassemblement et la stricte limitation des déplacements, le Premier ministre tablait sur des résultats visibles dans les deux semaines, soit au milieu de la semaine prochaine. Il avait aussi dit que l’appareil productif italien devait continuer de fonctionner. Mais face à des bilans sans cesse en hausse, (plus de 53.000 cas en tout, soit une augmentation de 6.500 en 24 heures), et au moment où le système sanitaire est submergé, il était confronté à une pression croissante du Nord pour prendre des mesures plus drastiques.

Situation critique en Lombardie

Quelques heures plus tôt, la région la plus touchée, la Lombardie, avait d’ailleurs déjà décidé de prendre des mesures supplémentaires qui devraient entrer en vigueur dès dimanche et ce, jusqu’au 15 avril. La Lombardie demeure dans une situation critique avec 3095 décès (sur 4825 dans le pays) et 25.515 cas (sur 53.578). Le président de la région, Attilio Fontana, a demandé aux entreprises de cesser toutes leurs activités, à l’exception des chaînes d’approvisionnement essentielles.

Dans un communiqué diffusé tard samedi, il a ordonné la fermeture des marchés hebdomadaires en plein air, de la plupart des bureaux et des chantiers. Dans les pharmacies ou les supermarchés, les clients seront soumis à un contrôle de la température. La population ne sera plus autorisée à pratiquer des activités physiques à l’extérieur, même de façon individuelle, dans la région. L’épidémie touche désormais plusieurs célébrités dont un joueur de la Juventus, le buteur argentin Paulo Dybala.

«Fermez tout»

À Brescia, secteur le plus touché avec Bergame, Sergio Cattaneo, chef du service de cardio-réanimation du principal hôpital de la ville, prévient qu’«il n’y a plus de place de thérapie intensive en Lombardie». «Mon appel aux institutions est le suivant: ‘Fermez tout», dit-il. «La situation est grave. Dans les prochains jours, elle sera dramatique», prévient également l’ordre des médecins du Piémont, la région de Turin, où le bilan grimpe rapidement (238 morts).

Selon les derniers chiffres de l’Institut supérieur de la santé (ISS), l’âge moyen des morts est de 78 ans et demi, seul 1,1% a moins de 50 ans et près de 99% souffraient d’au moins une autre pathologie, insuffisance cardiaque, diabète et insuffisance rénale chronique notamment.

Le patron de l’ISS, Silvio Brusaferro, regrette que ses compatriotes «n’aient pas encore suffisamment pris au sérieux le danger qui circule» : «Prenant l’excuse de faire deux pas (dehors), on se rassemble. Deux pas oui, mais seul, pas ensemble.»

Renforts de Cuba, Egypte, Chine…

Le patron de la protection civile, Angelo Borrelli, a lui jugé difficile de renforcer les mesures imposées aux 60 millions d’Italiens: «Au-delà c’est la fermeture totale du pays. Comment vivre si on ne peut pas faire les courses, si l’alimentation n’arrive pas dans les supermarchés?»

Il s’est félicité de la solidarité internationale, avec l’arrivée samedi à Milan d’une cinquantaine de médecins cubains. Selon l’agence italienne Ansa qui cite des sources au ministère des Affaires étrangères, plus de trois millions de masques vont arriver de Chine, d’Egypte, de Russie et d’Inde.

«La courbe monte», a reconnu Angelo Borrelli. Mais l’impact des mesures gouvernementales se verra «dans les prochains jours», a-t-il promis. «Il sera atténué si les comportements» ne sont pas à la hauteur de l’enjeu, a toutefois prévenu le responsable.

SickaSport

Dernières actualités

Bénin – lutte contre la corruption : Hcpc en remplacement de l’Anlc

Conformément à la tradition, les membres du gouvernement ont tenu ce mercredi 1er avril 2020, leur session hebdomadaire du Conseil des ministres. Il ressort principalement de cette rencontre la création d'une nouvelle structure lutte contre…

Bénin : l’intégralité du compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 01 Avril 2020

Le Conseil des ministres s'est réuni ce mercredi 01 Avril 2020, sa séance hebdomadaire du Conseil des ministres sous la présidence effectives du chef de l’Etat, chef du Gouvernement, le président Patrice Talon.

Bénin : l’agriculture a parcouru un chemin parsemé d’obstacles

Environs six décennies après que l’ex colon ait laissé libre cours à la nation béninoise de décider de son sort, l’agriculture béninoise reste le secteur le plus prometteur. Celui par excellence par lequel à l’instar des pays…

Bénin : le marché de l’ananas en chute drastique, urgence de réfléchir

La fermeture des frontières nigérianes ne cesse d’influencer le marché béninois. Contrairement à l’essence de contrebande dont le prix connait une inflation continue, le prix de certains produits d’exportation notamment l’ananas produit au…

Bénin – Secteur agricole : Carence en usines de transformation de mangues

Les nouvelles récoltes de mangues ont déjà envahi les marchés béninois qui sont inondés de ce fruit de grande consommation, car le Bénin manque d’usines de transformation dans la filière. Au Bénin, champs, rues et marchés sont inondés en…

Commerce de «carcasses d’animaux» au Bénin : une menace pour la sauvegarde des espèces fauniques

Conservateurs authentiques de la médecine traditionnelle, dans une certaine dimension, les marchés d’ossements d’animaux, au Bénin, résistent à la tendance planétaire de la sauvegarde des espèces fauniques. Bien qu’au service de tout un…

Bénin : les grandes décisions du conseil des ministres du mercredi 1 Avril 2020

Le gouvernement béninois s’est réuni en conseil des ministres ce mercredi 1 Avril 2020. En sa séance hebdomadaire qui s’est déroulée avec la présence effective du chef de l’Etat, plusieurs décisions ont été prises. Infographie…

Fermeture de tribunaux ghanéens à cause du Covid-19

Les tribunaux des deux villes les plus peuplées du Ghana, Accra et Kumasi, sont fermés dans le cadre de mesures visant à contenir la propagation du coronavirus (Covid-19) dans le pays, a appris APA mercredi. Le juge en chef du Ghana, Anin…

Dernières actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.