BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Côte d’Ivoire : «Le deuil prend fin, nous démarrons un nouveau FPI»  annonce Simone Gbagbo

Les militants du FPI avec à leur tête, la vice-présidente du parti, Mme Simone Ehivet Gbagbo, ont commémoré, le samedi 2 novembre 2019, l’an 1 du décès de Abou Drahamane Sangaré, premier vice-président du FPI, décédé le 03 novembre 2018.

A l’occasion d’une cérémonie qui s’est tenue à la résidence du défunt à Cocody, la vice-présidente du FPI a déclaré la levée du deuil de l’illustre disparu avant d’engager les militants à faire montre de fidélité et d’engagement pour le FPI comme l’a été Abou Drahamane Sangaré.

«Cette cérémonie se déroule 1 an après le décès et l’enterrement d’un ami, d’un être cher. La journée d’aujourd’hui est une journée que nous consacrons à nous dépouiller du deuil de Sangaré Abou Drahamane pour entrer avec lui dans la lumière. Nous ne devons plus pleurer, nous avons pleuré un an. Nous avons regardé sa vie. Aujourd’hui, je vous convie à retenir de Sangaré ce qui va nous permettre d’aller de l’avant en construisant un Front populaire ivoirien encore plus fort en menant une lutte pour la libération de la Côte d’Ivoire encore plus forte et plus déterminée. Aujourd’hui, le deuil prend fin, les pleurs prennent fin, les ténèbres prennent fin. Aujourd’hui, nous démarrons un nouveau FPI, une nouvelle Côte d’Ivoire avec tout ce que Sangaré a laissé comme valeurs, comme exemple de la vie et d’action. Nous avons dit que c’était un homme de valeurs. Nous devons nous référer aux valeurs d’Abou Drahamane Sangaré qui sont des valeurs du FPI», a-t-elle exhorté.

Selon elle, ces valeurs qui sont partagées par Laurent Gbagbo vont dans le sens de la construction d’une nouvelle Côte d’Ivoire. «Sangaré a été un homme loyal, intègre, courageux, valeureux, fidèle. Je vous engage à vivre son intégrité, sa fidélité, sa loyauté. (..) Qui dit Laurent Gbagbo dit la Côte d’Ivoire nouvelle que nous recherchons. C’est cette Côte d’Ivoire nouvelle que Sangaré nous demande de construire après lui. (…)», a-t-elle ajouté.

Et de rappeler les derniers instants de la vie de l’illustre disparu. «Abou Drahamane Sangaré a rendu l’âme; on ne savait pas qu’il allait mourir. Il est parti confiant, il était allé se reposer pour venir reprendre le combat. (…) Ce combat, nous n’allons pas le laisser tomber. Notre responsabilité, c’est de sortir du deuil, des ténèbres pour repartir de pied ferme pour que la Côte d’Ivoire soit bâtie. C’est la seule manière de faire entrer Sangaré dans sa plénitude, dans son bonheur, de réaliser cette vision qu’il avait», a déclaré Mme Gbagbo.

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.