RESTEZ CONNECTÉ

AMÉRIQUE

Covid-19 : Trump et Erdogan appellent à un cessez-le-feu en Syrie et Libye

Benin24tv avec AFP

Publié

le

Donald Trump et Recep Tayyip Erdogan ont convenu mardi lors d’un échange téléphonique de «l’importance» pour les pays en conflit, comme la Syrie et la Libye, «d’adhérer à un cessez-le-feu» en cette période de crise sanitaire mondiale, a indiqué la Maison-Blanche.

«Les présidents Trump et Erdogan sont d’accord sur le fait qu’il est plus important que jamais que les pays en conflit, en particulier la Syrie et la Libye, adhèrent à un cessez-le-feu et travaillent à une solution», a écrit l’exécutif américain dans un communiqué.

«Les deux dirigeants se sont mis d’accord pour travailler ensemble et en bonne coordination sur la campagne internationale pour vaincre le virus et soutenir l’économie mondiale», a poursuivi la Maison-Blanche.

Il y a un mois, MM. Trump et Erdogan avaient déjà appelé la Syrie et la Russie à «stopper» leur offensive militaire dans la région d’Idleb.

Ces derniers jours, en raison de la pandémie de coronavirus, des cessez-le-feu ont été évoqués aux Philippines, au Cameroun, au Yémen et en Syrie, après un appel à un cessez-le-feu mondial du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

Une poignée seulement de cas de coronavirus ont été rapportés par le régime de Damas, mais étant donné les conditions sanitaires dans le pays, déchiré par des années de guerre civile, les experts craignent que la population soit particulièrement vulnérable en cas de propagation du Covid-19.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AMÉRIQUE

Brésil : demande de saisie du téléphone de Bolsonaro, le gouvernement furieux

Benin24tv avec AFP

Publié

le

Le gouvernement du président brésilien Jair Bolsonaro a qualifié vendredi d’«inacceptable et inconcevable» une requête de l’opposition réclamant la saisie du téléphone du chef de l’Etat, soupçonné d’obstruction à la justice.

Le général Augusto Heleno, ministre du Cabinet de sécurité institutionnelle, un poste-clé du gouvernement, a souligné dans un communiqué que cette requête devant la justice pourrait entraîner
«des conséquences imprévisibles pour la sécurité nationale» si elle devait aboutir.

La saisie du téléphone de son fils cadet Carlos a également réclamée, ainsi qu’un interrogatoire du chef de l’Etat.

La requête est partie de parlementaires et de partis d’opposition qui ont considéré que le téléphone du président Bolsonaro pourrait contenir des preuves de tentatives d’ingérence dans des enquêtes policières sur ses proches.

Ces accusations ont été formulées par l’ex-ministre de la Justice, Sergio Moro, ancien juge anticorruption très populaire qui a démissionné avec fracas il y a un mois.

Le juge de la Cour suprême, Celso de Mello, en charge de la procédure, a soumis la requête des parlementaires au procureur général Augusto Aras, qui doit à présent décider s’il la juge recevable ou non.

Pour le ministre Heleno, il s’agirait d’un «affront à l’autorité maximale du pouvoir exécutif et une ingérence inadmissible d’un autre pouvoir dans la vie privée du président de la République et dans la sécurité institutionnelle du pays».

De nombreuses personnalités d’opposition ont exprimé leur indignation face au ton employé par Augusto Heleno, qui rappelle pour certains celui des militaires ayant dirigé le pays pendant les années de plomb de la dictature (1964-1985).

Ancien capitaine de l’armée, le président d’extrême droite a toujours affiché sa nostalgie de ce régime militaire. Pour Flavio Dino, gouverneur de gauche de l’Etat du Maranhao (nord-est), le communiqué du ministre était une «menace inacceptable à la Cour suprême», soulignant qu’«aucun citoyen n’est au-dessus de la loi».

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

AMÉRIQUE

Etats-Unis : pour Joe Biden un Noir n’est «pas noir» s’il pense voter Donald Trump

Benin24tv avec AFP

Publié

le

Le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden était accusé de racisme vendredi par l’équipe de son rival Donald Trump après avoir dit à un animateur de radio qu’il n’était «pas Noir» s’il hésitait à voter pour le président républicain en novembre.

L’ancien vice-président américain, 77 ans, a donné une interview à Charlamagne Tha God, une personnalité qui co-présente une émission populaire de radio new-yorkaise, «The Breakfast Club», diffusée vendredi.

Lorsque Joe Biden dit qu’il doit mettre fin à l’entretien, après quelque 17 minutes, l’animateur lui répond : «Ecoutez, vous devez venir nous voir quand vous viendrez à New York, VP Biden (…). Nous avons plus de questions» avant la présidentielle du 3 novembre.

«Vous avez plus de questions ? Je vais vous dire, si vous avez un problème pour décider si vous êtes pour moi ou pour Trump, alors vous n’êtes pas Noir», lui répond l’ancien vice-président de Barack Obama. «Ca n’a rien à voir avec Trump, ça a à voir avec le fait que je veux quelque chose pour ma communauté», enchaîne l’animateur.

«Une mentalité raciste dégoûtante et déshumanisant»

L’équipe de Donald Trump a qualifié cet échange de «dégoûtant» sur Twitter, et le fils du milliardaire républicain, Donald Trump Junior, affirmé que Joe Biden avait «une mentalité raciste dégoûtante et déshumanisante». «1,3 million de Noirs américains ont déjà voté pour Trump en 2016. Ce matin, Joe Biden a dit à chacun d’entre nous qu’on n’était ‘pas Noirs’», a tweeté Tim Scott, seul sénateur républicain noir.

L’interview se poursuit brièvement après cet échange, Joe Biden rappelant son travail pour renforcer le droit de vote lorsqu’il était sénateur ainsi que le fort soutien dont il bénéficie chez les Noirs, avant de promettre de revenir dans l’émission.

Le candidat démocrate dénonce la gestion par l’administration Trump de la pandémie de coronavirus

Dans le même entretien, le candidat démocrate dénonce la gestion par l’administration Trump de la pandémie de coronavirus, qui frappe dans plusieurs régions américaines les Noirs de façon disproportionnée : «Cette crise expose au grand jour le racisme institutionnel qui prévaut encore dans notre société».

Connu pour ses gaffes, Joe Biden est très populaire chez les Noirs, qui l’ont porté vers la victoire dans la primaire démocrate en lui offrant un score écrasant en Caroline du Sud, fin février, lui permettant de revenir en tête de la course dans l’un des retours les plus spectaculaires de l’histoire politique américaine. La mobilisation de l’électorat noir sera cruciale pour déterminer le vainqueur de l’élection présidentielle du 3 novembre.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

DERNIÈRES ACTUALITÉS

ECONOMIEIl y a 2 heures

Air France s’est engagée à réduire de 50% ses émissions de CO2, selon Elisabeth Borne

La ministre de la Transition écologique a également appelé les Français à organiser leurs vacances d’été dans l’Hexagone. Air France...

MOYEN-ORIENTIl y a 2 heures

Le président afghan va faire libérer jusqu’à 2000 prisonniers talibans

Le président afghan Ashraf Ghani a lancé dimanche la procédure de libération de quelque 2.000 prisonniers talibans dans un «geste...

ECONOMIEIl y a 2 heures

La dette française sera «sans doute» supérieure à 115% du PIB en fin d’année, indique Gérald Darmanin

La dette publique, qui était sous la barre des 100% du PIB en fin d’année 2019, bondit en raison de...

HIGH-TECHIl y a 4 heures

Lutte contre le Covid-19 : les béninois amplifient la pratique du e-commerce

La dématérialisation de tous les services commerciaux est devenue le moyen le plus utilisé au Bénin dans tous les secteurs...

ENQUÊTEIl y a 4 heures

Covid-19 : Bars et boîtes de nuit fermées, restaurants et cafeterias au ralenti au Bénin

Le gouvernement du Bénin a pris une mesure restrictive en conseil des ministres pour lutter contre la propagation du coronavirus...

ECONOMIEIl y a 4 heures

Dons dans la lutte contre le coronavirus : les entreprises privées ont offert 257 millions FCFA au Bénin

Le gouvernement du Bénin a fait le point des dons en numéraires et matériels reçus dans le cadre du sursaut...

ENQUÊTEIl y a 4 heures

Coronavirus au Bénin : service minimum dans le transport, des pertes importantes

Dans le domaine du transport, l’effet du Covid-19 se fait cher au Bénin. Intimement lié aux autres domaines d’activités qui...

CORONAVIRUSIl y a 4 heures

Covid-19 au Bénin : voici le département le plus touché

A l’instar d’autres pays du monde, le Bénin est secoué depuis quelques mois par la crise sanitaire liée à la...

ECONOMIEIl y a 4 heures

Transactions mobile money : les pays en développement enregistrent 786,5 milliards FCFA chaque jour

Le Mobile Money a battu tous les records dans les pays en développement. Selon un récent rapport de la Banque...

ENQUÊTEIl y a 4 heures

Fabrication de dispositif de lavage de mains : de bonnes affaires pour les soudeurs

A quelque chose malheur est bon dit-on. Pendant que la crise du coronavirus plonge des milliers de béninois dans le...

ECONOMIEIl y a 4 heures

Impacts du Covid-19 hors du cordon sanitaire : hausse drastique du coût de transport dans le Zou et le Couffo

La vague des effets du coronavirus ne pèse pas seulement sur les activités économiques dans les 15 villes comprises dans...

CULTUREIl y a 4 heures

Covid-19 et sécurité alimentaire : un chercheur prône l’agriculture urbaine

Pour préserver la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations, il est nécessaire de promouvoir une agriculture urbaine qui transcende les...

ECONOMIEIl y a 4 heures

Maroc : hausse de 6% des exportations des produits maraîchers en huit mois

Les exportations des produits maraîchers marocains ont enregistré une hausse de 6% entre le 1er septembre et le 9 mai...

ENQUÊTEIl y a 4 heures

Baisse d’activité économique due au Coronavirus : les coiffeuses et coiffeurs en font aussi les frais

La liste des secteurs d’activités touchée par la crise du Coronavirus est bien longue. Et les coiffeuses et coiffeurs ne...

CORONAVIRUSIl y a 4 heures

Covid-19 :  de nouveaux cas confirmés au Bénin

Le Bénin a enregistré de nouveaux cas confirmés de coronavirus. C’est ce qui ressort du nouveau bilan sur le site...

LE 229Il y a 7 heures

Bénin – Ramadan 2020 : l’adresse de Patrice Talon à la communauté musulmane

A l’instar d’autres du monde, les fidèles musulmans du Bénin célèbrent, ce dimanche 24 mai 2020, l’Aïd El Fitr, fête...

CORONAVIRUSIl y a 12 heures

Pékin «prêt» à une coopération internationale sur l’origine du virus

La Chine est «prête» à une coopération internationale afin d’identifier la source du nouveau coronavirus, a déclaré dimanche le ministre...

ASIEIl y a 12 heures

La Chine est «au bord d’une nouvelle Guerre froide» avec les États-Unis

La Chine et les Etats-Unis sont «au bord d’une nouvelle Guerre froide», a averti dimanche 24 mai le ministre chinois...

CÔTE D'IVOIREIl y a 12 heures

Fête de Ramadan : Ouattara prie pour que la Covid-19 «s’éloigne de la Côte d’Ivoire»

Le président ivoirien Alassane Ouattara qui a fait samedi la prière de l’Aïd-El-Fitr ou fête de Ramadan à sa résidence...

CORONAVIRUSIl y a 12 heures

Sénégal : vers un dispositif de suivi de l’impact du coronavirus

L’Agence nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) du Sénégal Lance, le 27 mai 2020, une enquête dans...

ECONOMIEIl y a 12 heures

Afrique : pour des économies plus résilientes à travers l’intégration

La Commission économique pour l’Afrique (CEA), la Banque africaine de développement (BAD) et la Commission de l’Union africaine (CUA) invitent...

SPORTSIl y a 13 heures

Bundesliga : Dortmund s’impose, Leverkusen s’offre Mönchengladbach, le Bayern déroule

Le Borussia Dortmund a ramené la victoire de son déplacement à Wolfsburg (2-0), samedi, à l’occasion de la 27e journée...

ASIEIl y a 13 heures

Hongkong : la police tire des lacrymogènes sur les manifestants pro-démocratie

La mouvance pro-démocratie hongkongaise a appelé dimanche la population à descendre dans les rues pour dénoncer le projet de Pékin...

CULTUREIl y a 13 heures

Egypte : le meurtrier de la diva libanaise Suzanne Tamim gracié

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a gracié samedi des milliers de prisonniers pour la fin du ramadan, parmi lesquels...