BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Crise politique au Bénin : Patrice Talon et Boni Yayi ont eu des échanges au téléphone

Le dialogue entre les sages, notables de Tcahourou, de Savé et le Chef de l’Etat Patrice Talon a abouti ce samedi 22 juin, à la levée du dispositif sécuritaire installé autour du domicile de Yayi Boni, ce qui a permis à ce dernier de quitter le Bénin pour aller se faire soigner hors du pays.

Se prononçant sur la situation politique actuelle, le journaliste Rachidi Odjo, a parlé des autres faits importants qui ont favorisé le retrait du dispositif sécuritaire notamment les échanges au téléphone entre le président Patrice Talon et l’ex-président Boni Yayi.

Selon le journaliste Rachidi Odjo de Golfe TV Africa, en dehors des démarches des rois, notables et sages de Tchaourou et de Savè, d’autres faits très importants non médiatisés ont contribué à la levée du bouclier sécuritaire à la résidence de l’ex président Boni Yayi. Il s’agit des échanges au téléphone entre les deux personnalités au cours desquelles des promesses ont été faites.

«L’ancien président Boni Yayi et le Chef de l’Etat Patrice Talon d’après des sources très crédibles ont pu se parler au téléphone», informe-t-il.

Même si, poursuit-il nous n’avons pas les détails de «ce qui a été promis de part et d’autres, nous savons tout au moins que l’ancien président Boni Yayi qui est parti se soigner comme il l’a toujours souhaité, à son retour au pays participera autrement à l’œuvre de construction nationale».

Le journaliste clarifie que ce n’est nullement pas pour annoncer que «le président Boni Yayi à son retour au pays deviendra un soutien conditionnel du président Talon».

Pour lui, «on peut tout en incarnant une certaine opposition responsable menée dans le respect de la constitution, de la légalité, bouger les lignes, changer les choses positivement dans le pays».

Les écarts entre les deux chefs d’Etat se sont davantage creusés suite aux réformes du système partisan qui ont conduit à des élections législatives le 28 avril dernier sans les partis de l’opposition.

Avec ces échanges au téléphone souligne Rachidi Odjo, «nous pensons que très sincèrement notre pays a de bonnes raisons d’espérer des signes positifs qu’un jour en dépit des divergences de point de vue, d’opinions, que les fils et filles de ce pays puissent se retrouver, dialoguer dans la paix et dans le respect mutuel».

«Il y a quelque chose de très positif qui a commencé, nous avons tous grand intérêt à accompagner cette dynamique parce que c’est dans ça que notre pays pourra sortir gagnant et réaliser ses objectifs de développement», a-t-il notifié.

Il n’est pas exclu que Boni Yayi soit reçu en audience par le président Patrice Talon à son retour de l’évacuation sanitaire.

Par Akpédjé AYOSSO

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.