BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Dénonciations des violences post-électorales : Théophile Yarou déçu des dignitaires de l’empire du Baatonou

L’ancien ministre, Théophile Yarou, reste sceptique sur la sincérité des messages lus par les dignitaires de l’ère Baatonou le samedi 11 mai dernier. Un communiqué rendu public par son altesse impériale, Sabi Nayina, les rois, les chefs traditionnels et dignitaires de l’empire Baatonou de Nikki qui dénonce les violentes manifestations post électorales sans faire cas des pertes en vies humaines.

C’est avec beaucoup d’indignation que l’ancien ministre de la Défense de Boni Yayi, Théophile Yarou, membre du bureau politique des Forces cauris pour un Bénin émergeant (FCBE) s’est adressé à, Sabi Nayina, empereur de Nikki; à Gnon-Kogui, reine mère de Nikki; aux majestés, rois, chefs traditionnels et dignitaires du barutem pour dire son étonnement sur le communiqué final qui a sanctionné la rencontre des têtes couronnées du septentrion le week-end écoulé.

«C’est avec une profonde incrédulité que j’ai suivi le communiqué final de la rencontre des têtes couronnées du septentrion, tenue à Nikki le samedi 11 mai 2019, relative à la crise politique que traverse notre pays.» a laissé transparaître Théophile Yarou dans son message.

Dans le but d’apaiser, la situation socio politique et jouer leur rôle du gardien du temple, l’Empereur du barutem, les rois, têtes couronnées, dignitaires et notables du septentrion, se sont retrouvés après les évènements post-électoraux du 28 avril et des 1ers et 2 mai 2019.

Au terme de cette assise un communiqué final a été rendu public. Dans ledit communiqué, rappelé par le responsable FCBE, les respectables et respectées têtes couronnées du septentrion ont fustigé les dégâts occasionnés par les mouvements de violences, surtout des 1ers et 2 mai passé. Ils ont fait allusion notamment à l’incendie d’un magasin de stockage de l’usine d’égrenage de coton de Kandi, aux vols de matériels roulants et informatiques à Cotonou, mais n’ont pas souligné au passage les nombreuses pertes en vies humaines et les nombreux blessés graves enregistrés par la même occasion.

Par ailleurs, dans le même communiqué, ‘’ les respectables et respectées têtes couronnées’’ accusent les opposants d’être auteurs, co-auteurs, complices et commanditaires des actes de violences perpétrés les 1er et 2 mai 2019. Mais ont également fait silence sur l’exclusion de tous les partis de l’opposition aux élections législatives du 28 avril 2019, sur les tirs à balles réelles de l’armée sur une population sortie les mains nues pour manifester, sur les tentatives répétées d’arrestation ou d’enlèvement du président Boni Yayi , ou encore sur son assignation en résidence surveillée sans que cela ne lui soit notifié.

Ces manquements dans le communiqué des dignitaires ne sont pas du goût de l’ancien ministre d’Etat qui estime que la cour a péché en ce qu’elle se soucie plus des biens matériels détruits que des pertes en vies humaines tout en accordant leur caution à ceux qui sont coupables d’exclusion des partis politiques de l’opposition.

Avec tout le respect dû à la cour impériale, ledit communiqué est inopportun, inéquitable, éminemment partisan et in fine, déshonorant pour la grandeur et le prestige de l’empire de Nikki; a fait savoir l’ancien ministre d’Etat dans son message.

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

3 COMMENTAIRES
  1. Amos dit

    Les chiens aboient, la caravane passe. Qu’il continue de japper, ce chef bandit adjoint.

  2. Yves Luc Apyl dit

    Ce Théophile YAROU doit être suffisamment effronté pour s’adresser de la sorte aux rois.

  3. sunday dit

    Voilà qui est très bien dit dans une logique indéniable.
    Quest ce que le ministre a dit et qui n’est pas juste à moins de vouloir se détourner de la vérité des faits.
    Merci M le ministre surtout pour votre courage et que Dieu vous protège.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.