BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Docteur Hashim Hounkpatin à propos de la ménopause : «Pas de panique, c’est un processus naturel»

Contrairement à l’homme qui peut être actif de 7 à 77 ans, l’activité génitale de la femme est encadrée par la puberté et la ménopause. La ménopause est un déclin naturel des hormones de reproduction chez la femme. C’est le moment à partir duquel les ovaires diminuent progressivement la production de ces hormones.

La ménopause expose à certaines maladies (arthrose, maladies du cœur, hypertension, ostéoporose,…) du fait de la suppression de l’effet protecteur des hormones. A travers cet entretien, le docteur Hashim Hounkpatin présente une compilation de réponses à des questions en rapport avec la ménopause.

Comment savoir si l’on est en ménopause ?

La ménopause survient en moyenne entre 40 et 50 ans. On parlera de ménopause 12 mois après les dernières menstruations. Comme vous pouvez le voir, la ménopause n’est pas une pause, mais un stop !

Une femme ménopausée peut-elle faire des enfants ?

Théoriquement non. Les menstruations sont le signe qu’une femme peut procréer; une femme ménopausée ne peut donc plus faire un enfant. Il faut des conditions particulières pour que l’utérus puisse garder l’œuf. Et ces conditions sont régies par les hormones que produit l’ovaire. Pendant la ménopause, l’ovaire cesse progressivement de produire ces hormones.

Pourquoi l’on ressent un malaise général au début de la ménopause ?

Certaines femmes passeront les premiers mois de la ménopause sans problème. Mais d’autres auront des sensations de malaise général avec comme symptômes des bouffées de chaleur, une sécheresse vaginale, des troubles du sommeil parfois anxiété et dépression. Comme la puberté, la ménopause provoque un changement dans le fonctionnement normal de votre organisme. Mais pas de panique, c’est un processus naturel.

Existe-t-il un traitement pour mieux vivre cette période ?

Oui. Il est possible de soulager ces malaises. Je précise qu’il ne s’agit point de maladie donc le traitement est purement symptomatique. Il est basé sur l’utilisation d’hormones et de compléments alimentaires. La sécheresse vaginale est prise en charge par des lubrifiants ou de l’œstrogène. Il faut consulter un médecin au moment opportun pour plus de conseils..

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.

+ 18 = 19