BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Education des filles au Bénin : DG PARTNERS ONG lance l’initiative ‘’More Girls in Science’’

Le Complexe Scolaire Notre Dame de la Patience de Sèmè Kpodji a accueilli le lancement du projet ‘’More Girls in Science’’ le vendredi 25 octobre 2019 à Sèmè kpodji. Initiée par DG PARTNERS ONG, cette activité a permis de former une centaine de filles sur les astuces pour réussir dans les séries scientifiques.

Le peu d’engouement des filles, le manque d’informations et modèles de femmes fiables, conséquence de leur nombre infirme dans les séries scientifiques a amené DG PARTNERS ONG a initié le projet ‘’More Girls in Science’’.

L’objectif visé est d’inciter et d’inspirer davantage de filles dans les séries scientifiques. Et c’est le complexe Notre Dame de la Patience de Sèmè-Kpodji qui a eu le privilège d’accueillir les premières activités dont l’installation du Club des Filles Scientifiques (CFiS).

Le directeur dudit établissement monsieur TOVIZOUNKOU Nérée s’est réjouit du choix porté sur son complexe et le justifie par l’intérêt que l’administration porte à la motivation et au suivi des filles dans les séries scientifiques.

Pour la présidente de DG PARTNERS ONG, Dorice Djéton Goudou, il est indispensable d’orienter et d’accompagner les filles dans les séries scientifiques. Mieux, il faut leur faire découvrir des modèles de jeunes femmes ayant réussi dans les sciences. Et pour la circonstance, deux jeunes femmes ont animé un panel modéré par la journaliste Nelie Dodjinou autour des astuces pour réussir dans les sciences en tant que filles.

Il s’agit du Docteur Mazu Anourah de ASMA santé et Madame Amoussou Malorie, ingénieure en télécommunication. Mais avant la Présidente de DG PARTNERS ONG a entretenu les filles sur le leadership féminin et la nécessité pour les filles d’avoir des rêves et de travailler à les réaliser à travers des objectifs focus. Si les stéréotypes ont fait que longtemps, certains métiers ont été réservés à la gent féminine, DG PARTNERS ONG entend changer la donne et outiller les filles à s’investir les séries scientifiques et pour y faire carrière.

«De plus en plus les lignes bougent et les femmes parviennent à se tracer leur chemin et font carrières dans les sciences dures. Et il est alors temps d’orienter assez tôt les filles vers les sciences puisque l’avenir c’est les Sciences, la Technologie, l’Ingénierie et les Mathématiques», a insisté la Présidente Dorice Djéton Goudou. A la fin des communications, le premier Club des Filles Scientifiques (CFiS) de la phase pilote a été lancé pour le bonheur des filles du Complexe Notre Dame de la Patience.

Par Anielle Dagbéwato

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.