BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Emploi dans le secteur agricole : DagriVest et l’UAC optent pour le mentorat des jeunes

A travers l’initiative AJESSA, l’entreprise DagriVest et l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) entendent appuyer les jeunes diplômés en sciences agronomiques, à travers un programme de mentorat, pour le renforcement de capacités dans la recherche et l’obtention d’emploi salarié décent.

Plusieurs opportunités existent pour les jeunes diplômés en agriculture en termes d’entrepreneuriat et d’emploi. Pour cette raison, l’entreprise DagriVest a décidé d’accompagner les entreprises du secteur agricole, non seulement sur le plan de création d’entreprise mais également en fournissant des talents, capables de contribuer à la croissance de ces entreprises et à créer à leur tour de l’emploi.

D’où l’initiative AJESSA en collaboration avec l’Université d’Abomey-Calavi et soutenue par le CRDI, OIT et INCLUDE. Ce projet a pour but à en croire Fréjus Thoto, manager de DagriVest de concilier l’offre et la demande sur le marché de l’emploi dans le secteur agricole, comprendre le rôle du mentorat et quantifier les impacts dans le processus de recherche d’emploi dans le secteur agricole et investir sur l’utilisation du mentorat pour répondre à l’aspect genre dans le processus de recherche et d’obtention d’emploi dans le secteur agricole.

«AJESSA est une activité continue de DagriVest. Ce partenariat avec l’Université d’Abomey-Calavi s’étend sur 2 ans et vise principalement les jeunes, diplômés des sciences agronomiques», a indiqué Fréjus Thoto.

Pour Augustin Aoudji, Coordonnateur du Programme à l’Université d’Abomey-Calavi, «les bénéficiaires de AJESSA sont les jeunes, diplômés des sciences agronomiques, en quête d’emploi et désireux d’avoir les capacités requises pour l’accès à un emploi salarié décent dans le secteur agricole. Le programme de mentorat se déroulera sur une période 20 mois avec un renforcement de capacités relatifs à la recherche d’emploi. Les jeunes sont sélectionnés suite à un appel à candidature et sontmis encontact avec des mentors, qui sont des professionnels intervenant dans le secteur agricole et qui peuvent assister et orienter les jeunes dans leur transition vers un emploi décent.»

Ainsi, AJESSA permettra de fournir des recommandations basées sur les données probantes aux établissements de formation afin qu’ils forment sur les compétences demandées sur le marché de l’emploi ; d’améliorer l’accès à l’emploi des jeunes diplômés dans le secteur agricole ; et d’intégrer des meilleures pratiques de mentorat sensibles au genre dans les programmes d’emploi pour les jeunes.

Impact économique de AJESSA

«L’initiative en elle-même constitue une première au Bénin du point de vue d’identification des compétences recherchées par les employeurs, afin de correspondre l’offre à lademande tout en impliquant les institutions de formation» dixit Fréjus Thoto, manager de DagriVest pour qui, économiquement, la réduction du taux de chômage influe directement sur le développement.

Ainsi, plus les jeunes sont formés sur la base des compétences recherchées sur le marché de l’emploi et ont les compétences nécessaires pour la recherche et l’obtention d’emploi, plus les entreprises connaîtront une croissance économique et plus les jeunes pourront se prendre en charge grâce à des emplois décents.

Cette initiative, AJESSA, est située dans un contexte de précarité et de sous-emploi, où environ 72% de la population béninoise, active notamment les jeunes sont sous-employés et sous-payés. Parmi les jeunes, seulement une infime partie bénéficie d’un travail salarié permanent et sécurisant, les autres évoluant le plus souvent dans des emplois précaires, informels et non décents. Ces jeunes pour la plupart ne sont pas préparés à affronter le marché de l’emploi, du point de vue de la formation et de la recherche d’emploi.

Ainsi, pour contribuer à la réduction du taux de chômage, l’entrepreneuriat est la solution pour la plupart mais du point de vue économique, ces entreprises ont également besoin deressources humaines compétentes pour leur développement. AJESSA permettraalors de réduire l’inadéquation entre l’offre et la demande sur le marché de l’emploi et impliquera toutes les parties prenantes dont le gouvernement, les centres de formation et les jeunes afin que le processus de mentorat soit effectif.

L’initiative accorde une grande importance à l’impact que le mentorat pourrait avoir également sur l’aspect genre, et l’accès des jeunes filles diplômées à l’emploi dans le secteur agricole. DagriVest est une entreprise quitravaille pour réduire le sous-emploi et le chômage des jeunes en promouvant l’entrepreneuriat et l’emploi salarié dans le secteur agricole. DagriVest existe officiellement depuis 2018 et intervient pour le moment au Bénin

Par Joël YANCLO

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.