BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Emprisonné depuis les évènements des 1er et 2 mai à Cadjèhoun : le CA du 13è arrondissement suspendu

Le Chef du 13ième arrondissement de Cotonou, Adandé mensah Folly-Bébé est depuis ce mercredi 7 août 2019 suspendu de ses fonctions. Alors qu’il est en prison depuis le mois de Mai pour sa responsabilité supposée dans les protestations post-électoraux survenus à Cadjèhoun, le maire intérimaire Isidore Gnonlonfoun décide de le suspendre de ses fonctions pour «Absence prolongée au poste».

Il fait partie de l’effectif des détenus dans le cadre des arrestations massives observées dans le sillage des manifestations d’humeur liés à la nature des dernières élections législatives. Même si son entourage nie son implication dans ce qui est advenu à Cadjèhoun les 1er et 2 mai dernier, les pouvoirs publics ne l’entendent pas de cette oreille et attendent que son conseil puisse réunir des éléments de preuve pouvant l’innocenter.

Mais en attendant, Isidore Gnonlonfoun, maire intérimaire de la municipalité de Cotonou depuis 2 ans environ entend faire respecter les textes en matière de la durée de l’intérim à un poste.

Ainsi, le CA Isaac da Sylva qui a assuré l’intérim de son homologue du 13ième arrondissement depuis son incarcération va devoir céder le fauteuil à un élu régulièrement mandaté.

Raison pour laquelle la suspension définitive de l’ex- CA Adandé mensah Folly-Bébé a été prononcée pour faire de la place au nouveau locataire. Isidore Gnonlonfoun lui-même n’est pas encore au bout de son statut de maire intérimaire.

Par Manfoya OKRY

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.