BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Espagne : les indépendantistes catalans élus en détention assisteront à l’ouverture du parlement

La Cour suprême d’Espagne a autorisé mardi cinq indépendantistes catalans, élus députés ou sénateur en avril mais toujours en détention provisoire pendant leur procès, à assister à la session d’ouverture des deux chambres.

Les quatre députés, Oriol Junqueras, Josep Rull, Jordi Turull et Jordi Sanchez, ainsi que le sénateur élu Raul Romeva, pourront sortir de prison pour aller prêter serment le 21 mai. Mais la Cour explique, dans un communiqué, que ces cinq élus, jugés à Madrid pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en octobre 2017, devront ensuite réintégrer leur cellule.

Pas de «remise en liberté» accordée

Les quatre députés élus, Oriol Junqueras, Josep Rull, Jordi Turull et Jordi Sanchez, et le sénateur élu Raul Romeva, pourront donc sortir de prison ce jour-là pour aller prêter serment. Mais la Cour précise qu’ils devront «rejoindre, sans délai, le centre pénitentiaire» une fois la session close.

La Cour rejette en revanche «la demande de remise en liberté» des cinq hommes présentée par leurs avocats. Elle affirme que leur détention provisoire «n’implique pas une atteinte à leurs droits» à la liberté d’opinion et d’expression et que dans leur procès actuellement en cours, «aucune idéologie n’est incriminée».

Parmi ces indépendantistes, figure l’ancien vice-président de cette région du nord-est, Oriol Junqueras, principal accusé du procès, en prison depuis 18 mois et contre lequel le parquet a requis 25 ans de prison.

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.