BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Exportations de produits agricoles : le Luxembourg interdit le glyphosate

Alors que son utilisation dans la chaîne agricole mondiale ne date pas d’aujourd’hui, le glyphosate, vu comme un «poison», connaît un rejet systématique de part et d’autres. Depuis le 1er février 2020, le Luxembourg est devenu le premier pays de l’Union Européenne à exclure ce produit tant controversé.

Conformément à l’accord qu’il a conclu en 2018 quant aux herbicides soupçonnés d’être mauvais pour la sécurité alimentaire et même celle de ses terres, le Luxembourg, à compter du 1er février 2020, est devenu le premier pays de l’Union Européenne à bannir le glyphosate.

D’après le gouvernement luxembourgeois, d’ici le 31 décembre 2020, les produits phytopharmaceutiques à base de glyphosate seront du passé. Pour ce faire, trois étapes ont été définies. Il s’agit essentiellement du retrait de l’autorisation de mise sur le marché au 1er février 2020 (ce qui est déjà éffectif) ; du délai d’écoulement des stocks défini jusqu’au 30 juin puis un délai de grâce pour l’utilisation de ces produits fixé au 31 décembre 2020. Selon l’Etat du Luxembourg, dans les faits, près de 60% des exploitations agricoles du pays ont déjà renoncé au glyphosate.

Le glyphosate à la touche

Renouvelée en 2017 par l’exécutif européen, la licence d’utilisation du glyphosate dans l’UE est valable jusqu’au 15 décembre 2022. Dans la logique de l’interdiction de cet herbicide de plus en plus désapprouvé, en Belgique, les Régions ont d’abord interdit l’usage du glyphosate. Depuis 2018, la commercialisation, la vente et l’utilisation non professionnelle des herbicides totaux, comme le «Roundup», est interdite.

Depuis le 31 décembre 2018, la vente des herbicides sélectifs (par exemple, le désherbant qui permet d’éliminer les pissenlits, pâquerettes, etc. dans une pelouse) est également proscrite.

Ainsi, à l’image de certains pays Africains comme le Togo, le Luxembourg s’inscrit dans la dynamique de la sécurité alimentaire de ses citoyens en interdisant l’utilisation du glyphosate. D’autres pays ont déjà entamé un mouvement similaire.

En Autriche, le pesticide devait déjà être interdit début 2020 mais le gouvernement a reculé en décembre pour une faute de procédure. La proposition de loi aurait en effet dû être notifiée à la Commission européenne «afin que celle-ci et les Etats membres puissent formuler des observations».

Quant à elle, la France a prévu «de sortir de l’essentiel des usages au 1er janvier 2021, et de tous les usages au 1er janvier 2023», selon le gouvernement Français. Contrairement à ces pays, le Bénin pour sa part reste ouvert au glyphosate avec comme principal motif qu’il est «peu dangereux».

Pour mémoire, le jeudi 23 août 2018, réagissant par rapport à la polémique suscitée au Bénin après la condamnation aux Etats Unis de la firme Monsanto pour son herbicide Roundup contenant le produit glyphosate, le ministre de l’Agriculture, Gaston Dossouhoui a précisé que 8 à 9 formules de produits utilisant la molécule glyphosate sont utilisées au Bénin.

Mieux, tous ces produits sont contrôlés et homologués par le comité national d’homologation des pesticides, soutenait-il. Ainsi, à double sens, le courant évolue autour de cet herbicide longtemps présent dans l’exploitation agricole mondiale.

Par Sylvestre TCHOMAKOU

SickaSport

Dernières actualités

Bénin – recours contre Soglo et Yayi sur la fermeture des frontières : l’intégralité de…

Dans sa décision rendue ce jeudi 27 février 2020, la Cour constitutionnelle présidée par le Professeur Joseph Djogbénou a statué sur le recours déposé contre les anciens présidents, Nicéphore Soglo et Thomas Boni Yayi relativement à la…

Projet pipeline export Niger-Bénin : les ministres Samou Adambi et Hervé Hêhomey constatent…

Dans le cadre du projet pipeline export Niger - Bénin, le Ministre de l'Eau et des Mines, Samou Séïdou Adambi et son collègue des Transports, Hervé Hêhomey sont allés constater, ce jeudi 27 février 2020, les opérations de déchargement du…

Elle accouche pour la deuxième fois de jumelles le jour de la Saint-Valentin

Elle a déjoué les statistiques. Une mère de 40 ans résidant dans l'ouest du Pays de Galles a accouché pour la deuxième fois de jumelles le jour de la Saint-Valentin. Le 14 février 2015, il y a cinq ans jour pour jour, Joanna Gregory avait…

Grâce à une vieille photo, il découvre que l’infirmière de son fils s’est occupée de lui…

David Caldwell peut se vanter de disposer d'un ange gardien en chair et en os. Né prématuré, cet américain de 33 ans a pu grandir en bonne santé grâce aux soins d'une infirmière. Celle là-même qui, des décennies plus tard, vient juste de…

Vidéo : endormie sur un canapé pendant un incendie, une fillette sauvée in extremis

Des images terrifiantes. Les pompiers de la ville de Joplin, dans le Missouri (États-Unis), ont posté ce lundi sur leur page Facebook une vidéo montrant une fillette échapper de justesse à l'incendie accidentel de sa maison. Sur les images…

Loiret : deux sapeurs-pompiers soupçonnés d’agressions sexuelles sur 13 mineurs

Les deux pompiers volontaires de 50 et 21 ans mis en examen à Montargis (Loiret) pour agressions sexuelles sont soupçonnés d'avoir agressé au total 13 mineurs et d'avoir agi hors du cadre professionnel, a annoncé jeudi le procureur de la…

Meghan Markle serait-elle en rogne contre la famille royale anglaise ?

Loin du clan Windsor, Meghan Markle mène tranquillement sa petite vie au Canada. D’après des proches de la duchesse, elle ne serait pas prête à faire des efforts pour redorer son image auprès de sa belle-famille. Meghan Markle serait-elle…

Ini Edo : l’actrice réagit aux rumeurs de relations avec Larry Gaaga

La star de Nollywood, Ini Edo a finalement décidé de mettre les choses au clair sur sa relation présumée avec le producteur de musique et auteur-compositeur, Larry Gaaga. Cela vient après que Larry Gaaga a enflammé des rumeurs de…

Dernières actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Secured By miniOrange