BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Fermeture de la frontière de Sèmè-Kraké : les rois du Bénin entrent en pourparlers avec le Nigéria

Le Haut conseil des rois du Bénin (HCRB), par la voix de sa majesté Latché Holou Guidimadjègbè Agbanchécon d’Avrankou, a fait part de sa décision de jouer sa partition dans la résolution du différend commercial entre des pays de la sous région, dont le Bénin, et le Nigéria. Ceci, par le biais d’une déclaration de presse lue hier, mardi 17 septembre 2019 à Avrankou.

Les rois du Bénin réunis au sein de HCRB ont décidé de mettre leur diplomatie à contribution pour aider les autorités gouvernementales à résoudre au plus pressé la crise commerciale née entre le Nigéria et ses voisins. Sous la bénédiction du président du Haut conseil des rois du Bénin, Dada Toyi Djigla Kpodégbé, sa majesté Latché Holou Guidimadjègbè Agbanchécon d’Avrankou, a renseigné sur les démarches que ses pairs et lui entreprennent envers les autorités nigérianes pour un retour à la normale des échanges commerciaux notamment entre le Bénin et le Nigéria.

«Le Haut conseil des rois du Bénin… demande, respectueusement, à l’instant même, à nos collègues du Nigéria qui sont aussi très touchés, très affectés, par cette situation, leur intervention pour une meilleure sortie des conditions», a-t-il déclaré.

A en croire le monarque de Latché, avec l’aide de leurs homologues du Nigéria, ils parviendront à toucher le cœur du chef d’Etat nigérian, Muhamadu Buhari, en vue de desserrer l’étau économique dans lequel se retrouve les relations commerciales entre le Nigéria et ses voisins, en l’occurrence le Bénin.

«Nous pensons connaître le président de la République fédérale du Nigéria, son excellence el-hadj Muhamadu Buhari, homme de Dieu qui sera ouvert à toutes les concertations. Et c’est pour cela que, sous la bénédiction des rois du Nigéria, nous tenterons de faire un résumé de tout ceci qui sera aussi diffusé sur les télévisions nigérianes».

Le concours du HCRB donne de l’espoir aux populations béninoises qui ne savent plus à quel sain se vouer depuis que des rumeurs faisant état de possible prolongation ou endurcissement des mesures sécuritaires observées par le Nigéria à leurs frontières.

Associée à la diplomatie du gouvernement, nul doute que cette offensive des gardiens de la tradition béninoise de concert avec leurs pairs du Nigéria, aboutira à des résultats qui pourront soulager les peines des populations dont les activités sont influencées par les échanges commerciaux entre les deux nations.

Fort de ce que le Niger et le Burkina Faso ont déjà pris des mesures pour montrer leur bonne foi en interdisant respectivement la réexportation du riz et de l’huile, une bonne partie des analystes soutiennent que le dénouement tant attendu de cette crise commerciale a de fortes chances de venir du Bénin. Ce qui justifie, une fois encore, la démarche des rois du Bénin.

De la nécessité de préserver l’intérêt supérieur de la nation

L’actualité sociopolitique a aussi été abordée par sa majesté Latché Holou Guidimadjègbè Agbanchécon d’Avrankou. Il a invité tous les acteurs de la classe politique béninoise à mettre l’intérêt supérieur de la nation au cœur de leurs actions.

En référence aux troubles sociaux intervenus dans différentes localités du pays depuis quelques mois et la situation politique que traverse le Bénin, sa majesté Latché Holou Guidimadjègbè Agbanchécon d’Avrankou a proposé que le développement effectif et durable soient les priorités des uns et des autres.

«Démocratie, paix et développement sont trois processus directement liés dans la mesure où la démocratie et le développement ne peuvent s’épanouir dans une situation conflictuelle», a-t-il renseigné.

Par Nafiou OGOUCHOLA

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.