BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Fermeture des frontières avec le Nigéria : l’éclat de la fête de la «Ganni»

Les conséquences de la fermeture des frontières Nigéria-Bénin ne sont pas que économiques, elles sont également socio culturelles. Si la situation de verrouillage perdurait, les communautés Batonnu du Nigéria et du Bénin risquent de célébrer, pour une première fois, une fête traditionnelle de la «Ganni»
où les populations venant du Nigeria risqueraient d’être confrontées à des tracasseries administratives.

Sauf probable changement, la communauté Batonnu répartie entre le Nigéria-Bénin, a fixé pour les 9 et 10 novembre 2019, la célébration à Nikki, la fête traditionnelle de la «Ganni». Si cette date demeurait, la communauté nigériane risque de manquer à l’appel du fait de la fermeture des frontières entre ces deux pays. D’où l’inquiétude des organisateurs qui se demandent comment leurs frères nigérians pourront-ils rejoindre Nikki sans tracasseries administratives ?

En attendant, ce sont les comités habituellement chargés aussi bien en territoire béninois que nigérian de faire les rituels avant la ‘’Ganni’’ qui rencontrent déjà des difficultés selon des sources crédibles.

Selon la coutume, un mois avant la célébration, le roi effectue une tournée auprès des chefs de province pour recueillir leurs contributions dans le cadre de la célébration, de cette fête célébrée chaque année. Une partie de cette tournée se déroule au Nigéria.
Pourra-t-elle se dérouler convenablement ?

La ‘’Ganni’’ qui est une opportunité pour promouvoir la culture séculaire de ce peuple en matière de dressage de chevaux et de parades de chevaux sera-t-elle entravée ?

Les petits plats dans les grands

Le gouvernement béninois en dépit de la fermeture des frontières, déroule son chronogramme relatif à la «Ganni». Cette dernière qui est une expression culturelle et linguistique, mais aussi la manifestation d’un destin commun ne doit être reportée. C’est pour cela que le gouvernement béninois a opté pour une phase opérationnelle de développement des équipements culturels et touristiques de ce pôle touristique.

Pour la traditionnelle fête de la «Ganni», le gouvernement avait entrepris plusieurs travaux dont entre autres la restauration du palais royal. Il s’agit de lui redonner son faste et son lustre, toute chose qui permettra désormais au Roi d’accueillir ses sujets et les touristes dans des conditions à la mesure de son rang.

Aussi, la construction d’une arène pour la fête de la Gaani, permettra-t-elle de disposer d’un théâtre de verdure d’une capacité de 1000 à 1500 places. Sans oublier une tribune pour les dignitaires, les officiels du Bénin et les hauts dignitaires Batonnu du Nigéria

Par Ibrahim Yarou Djibril

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.

34 − 30 =