BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Finances publiques en Afrique : les perspectives fiscales en atelier de validation à Cotonou

La capitale économique du Bénin, Cotonou, abrite du 17 au 19 septembre 2019, les travaux de l’atelier de validation des Perspectives Fiscales Africaines (PFA). Une initiative du Forum sur l’administration fiscale africaine (ATAF) qui vise à amener les spécialistes de la recherche à valider les données reçues.

Obtenir l’adhésion et l’approbation des données reçues des points focaux, sensibiliser les responsables de la recherche à l’implication des données manquantes, fournir des orientations sur les statistiques préliminaires et suggérer des idées novatrices pour la structure et le scénario de l’édition 2020 tels qu’ils ont été présentés lors des sessions de renforcement des capacités.

Tels, sont entre autres, les objectifs de l’atelier de validation des Perspectives fiscales africaines (PFA) dont les travaux ont démarré ce mardi 17 septembre 2019 à Cotonou sous la houlette de la Direction générale des impôts (DGI) du Bénin et du Forum sur l’administration fiscale africaine (ATAF).

A l’ouverture de ces assises regroupant les Directeurs de la recherche de 32 pays africains, Nicolas Yenoussi, Directeur général des impôts du Bénin a déclaré qu’à «l’ère de la mondialisation, il est crucial pour les administrations fiscales africaines de renforcer les rapports de coopération et d’harmoniser les politiques en vue de mettre en place des systèmes fiscaux, effectifs et efficients. C’est la vision de l’ATAF, à travers les PFA qui permettent d’élaborer l’efficacité de la fiscalité des pays membres».

Les PFA sont une publication du Forum sur l’administration fiscale africaine (ATAF) qui regroupe au sein d’un même ouvrage un ensemble de données et d’analyses statistiques fiscales comparatives de plusieurs pays africains. Ces données incluent des aspects tels que les taux d’imposition, les structures des administrations fiscales, les services aux contribuables etc.

En effectuant leur analyse comparative, les PFA se veulent un outil primordial pour les décideurs africains dans la mise en place de politiques fiscales pertinentes et à l’amélioration de la discipline fiscale dans leurs pays respectifs.

Nara Monkam, Directrice de la recherche de l’ATAF pour sa part a fait savoir que «le projet Perspectives fiscales africaines qui a été créé en 2015, a commencé avec 15 administrations fiscales africaines et l’objectif de ce projet c’était pour la première fois montrer l’importance des statistiques fiscales en Afrique, rappeler aux administrations fiscales africaines que les analyses et les statistiques sont très importantes pour la collecte des impôts, pour la formulation des politiques fiscales efficaces sur le long terme. C’est ça notre but, c’est le but de tous les pays présents ici, de montrer aux gouvernants, l’importance des statistiques et l’analyse des statistiques et l’importance d’investir dans un système informatique qui nous permette d’extraire la richesse des informations que nous avons au niveau des statistiques et de faire des analyses».

L’atelier de Cotonou constitue la dernière étape de l’édition 2019 des PFA. Elle a pour but de valider l’authenticité des données fiscales et douanières recueillies sur une période de 4 à 6 mois et obtenir le retour des Directeurs d’études et de la recherche des pays participants.

En procédant à l’ouverture officielle des travaux, le Directeur de cabinet du ministre de l’Economie et des Finances du Bénin, Hermann Orou Takou, a déclaré qu’il est convaincu que le présent atelier, au-delà des échanges de connaissances, d’informations et d’expériences entre les représentants des administrations fiscales, contribuera au perfectionnement et à la pérennisation de cette aventure passionnante et imparable que constitue les PFA.

«Il permettra, en outre, de contribuer efficacement à la modernisation de nos administrations fiscales et par conséquent, à l’augmentation des recettes» dixit Hermann Orou Takou.

Le présent atelier de validation des PFA à Cotonou est l’occasion pour l’ATAF de présenter officiellement au Bénin, par le biais des autorités des impôts et du ministère des Finances présentes, l’édition actuelle des PFA. Le séminaire prendra fin le 19 septembre 2019.

L’ATAF en bref

Le Forum de l’administration fiscale africaine (ATAF), dont est membre le Bénin, est une organisation panafricaine créée en 2009, à Kampala, en Ouganda. Elle a pour objectif d’améliorer la performance des administrations fiscales en Afrique en les dotant des capacités requises pour atteindre leurs objectifs fiscaux, en promouvant la fiscalité dans la bonne gouvernance, et en forgeant des partenariats gagnant-gagnant entre les administrations fiscales du continent.

L’ATAF, qui célèbre ces 10 ans d’existence cette année, est actuellement composé de 38 pays membres et son siège à Pretoria en Afrique du Sud. Sa mission est d’être un réseau africain qui vise l’amélioration des systèmes fiscaux en Afrique grâce à des échanges, à la diffusion des connaissances, au développement des capacités et à une contribution active au programme fiscal régional et mondial.

L’amélioration des systèmes fiscaux accroîtra la responsabilité de l’État vis-à-vis de ses citoyens, renforcera la mobilisation des ressources nationales et favorisera ainsi la croissance économique inclusive selon l’ATAF.

Par Joël YANCLO

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.