RESTEZ CONNECTÉ

CHRONIQUE

J’ai gagné mon pari

Bénin24TV

Publié

le

«Je vote ‘’Fennecs’’», ai-je eu le courage d’écrire jeudi dernier dans cette chronique. Et le lendemain, les ‘’Fennecs’’ ont dompté les ‘’Lions de la Teranga’’. C’était lors de la finale de la 32ème édition de la Can 2019. Pour ce coup d’audace que certains ont qualifié de tous les noms d’oiseaux, nous étions attendus très attendus au carrefour et pour cause !

En annonçant la victoire de l’Algérie sur le Sénégal, nous avions été bien chahutés sur les réseaux sociaux. Ce n’était pas une question de passion et de peau pour nous analystes. Même s’il y a eu des dérives verbales de la part des algériens osant dire qu’ils ne sont pas africains, la réalité du terrain doit prévaloir. On ne supporte pas pour supporter mais il faut voir la réalité en face. Ce qui n’a pas été le cas. Sur toutes les grandes chaines du monde et en Afrique, les auditeurs et téléspectateurs ont plébiscité le Sénégal dans une fourchette de 65 à 75%.

Et nous qui avions dit le contraire, on était attendu, car il y a un an, lors de la coupe du monde 2018 en Russie, notre trio se résumait au Brésil, au Portugal et à la Belgique. Aucun de ses pays n’a remporté le trophée mais c’est la France qui a été championne du monde.

Mais cette année pour la Can Egypte 2019, dès que la Direction de Publication de votre journal nous a fait encore appel, nous avons eu droit aux railleries.

Surtout que cette fois-ci, avions encore répété le même scénario que celui de la coupe du monde : annoncer nos favoris. Ainsi, dès la fin du 2ème match de toutes les équipes, notre constance s’est dégagée : «Au regard des prestations de l’Egypte, de l’Algérie et du Maroc qui ont remporté jusque-là tous leurs matchs, la Can a toutes les chances de rester au Magheb», avions déjà écrit. Notre vista a été renforcée quand à la fin du 1er tour, ces trois équipes citées ont été les seules à avoir eu trois victoires sur trois.

Cependant, dès les 8 èmes de finales, deux de nos favoris étaient piteusement éliminés. Il s’agit du Maroc et de l’Egypte. Ce qui fait que seule, l’Algérie était encore en lice. Et au finish, les ‘’Fennecs’’ ont remporté le graal même si c’est à l’issue d’une finale décevante où l’enjeu a tué le jeu. Mais à qui la faute ? A l’Algérie ou au Sénégal ?

Accuser les ’’Lions de la Teranga’’ ne serait pas exagérer. En effet, le Sénégal devrait éviter d’encaisser ce but très matinal. Mieux, les ‘’Lions’’ sont proprement tombés dans le traquenard des ‘’Fennecs’’ en optant pour un jeu téléphonique et décousu qui sautait la ligne du milieu de terrain. Ce qui faisait le jeu des algériens. Les adversaires de ceux-ci n’ont pas compris qu’il fallait aller à l’école des ‘’Ecureuils’’ béninois, les derniers à battre les ‘’Fennecs’’ d’Algérie en octobre 2018 à Cotonou lors des éliminatoires de cette Can.

Au lieu de faire de la percussion pour défoncer le bloc défensif massif algérien, les ‘’Lions de la Teranga’’ ont préféré balancer le ballon à l’adversaire qui refusait de jouer.

Cette stratégie attentiste et de refus de jeu où les joueurs se contentaient de faire les plots a dénaturé le jeu sénégalais.

Résultat, face à une équipe algérienne subitement devenue trop défensive et cherchant à verrouiller la zone de construction de l’adversaire, le Sénégal n’a pas su trouver la solution. Il va falloir que pour les prochaines fois, les ‘’Lions de la Teranga’’ qui ont déjà callé en finale deux fois, en tiennent compte.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CHRONIQUE

Hervé Hehomey : lorsque l’expérience prédispose à l’expérience en génie civil, pour le Bénin

Bénin24TV

Publié

le

Parlez lui des techniques liées aux constructions civiles, dont les cinq grands domaines d’intervention sont : les structures, la geotechnique, l’hydraulique, le transport et l’environnement. Et vous verrez en grandeur nature, l’intérêt et la passion qu’il porte à la chose! Mais surtout, que son expertise en la matière est tangible; un peu comme s’il était dans son marigot.

Il est en effet, ingénieur et expert en génie civil, les travaux publics n’ont plus aucun secret pour lui.Et le fait qu’il occupe présentement le poste de ministre des infrastructures et des transports au sein du gouvernement béninois, n’est pas un effet du hasard.

Hervé Yves Hehomey, a été nommé ministre des infrastructures et des transports par le chef de l’État, Patrice Talon, dans son premier gouvernement en 2016.Un poste qu’il a occupé pendant 17 mois avant d’être remercié, pour faire son grand retour en Septembre 2019, au cœur de l’équipe dirigeante du pays, toujours en tant que ministre des infrastructures et des transports.

Cette fois-ci, l’accent est encore plus mis sur des grands projets importants du PAG, qu’il aura la lourde responsabilité de conduire à leur achèvement, avec succès, il faut le préciser. Un mot qui n’est cependant pas quelconque au dictionnaire de l’expert en génie civil qu’il est.À ce propos, Il a d’ailleurs affirmé dans un numéro de Jeune Afrique en Avril 2017 : «Nous voulons que le Bénin devienne une véritable plateforme de logistique et de transports.»

Des propos, qui prouvent que la construction du nouvel aéroport de Glo Djigbe, la modernisation et l’extension du Port Autonome de Cotonou ( PAC), le réaménagement du réseau routier environnant, la réalisation de la voie contournement Nord de Cotonou, la construction de l’autoroute, Seme-Porto-novo, la poursuite et l’achèvement de la route des pêches qui borde l’océan entre Cotonou et Ouidah, et l’extension du réseau routier national 1362 Km, couvrant une quinzaine de tronçons stratégiques, sont en des mains savantes, expertes et pratiques.

Le ministre Hehomey, à l’occasion de sa passation de services le vendredi 06 septembre 2019, avait également extériorisé la volonté de rester fidèle à l’esprit des objectifs du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG), en ces termes : «Je suis de retour à la maison.Je ferai de mon mieux pour poursuivre et achever les projets prévus par le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG)».

Ce sont des mots, qui ne composent pas des paroles en l’air, puisque déterminé et rompu à la tâche, l’ingénieur des travaux publics par l’intermédiaire de descentes sur le terrain et de lancements de chantiers, joint harmonieusement l’acte à la parole.

Au nombre des plus récentes sorties du ministre Hehomey, celle du 21 Février 2020, au cours de laquelle, il a officiellement lancé les travaux d’aménagement et de construction de la route Wadon-Adjarra-Mededjonou-Porto-Novo et ses bretelles.

Et pour le compte de ses plus anciennes sorties, par exemple, le lancement des travaux d’aménagement et de bitumage de la route Natitinguou-Boukoumbe-Korontiere en Mai 2017, et la descente à Abomey-Calavi, pour faire le point de l’avancement des travaux de la route Calavi-Kpota-Ouedo-Hevie-
Cococodji en Octobre 2019.Il avait d’ailleurs ce même jour, annoncé pour le bohneur des populations de ces communes, le lancement des travaux de construction de la route Ouedo-Tori-Bossito.

Pour ce qui est de la petite «Genèse» de Hervé Yves Hehomey en politique, et pour ce qu’il est nécessaire de mentionner, il fut un jeune militant de l’alliance ABT, avant de devenir en 2015, président du mouvement Front pour l’alternance en 2016.Il est également le fondateur du groupe «Ambassadeurs de Patrice Talon». puis, membre fondateur du parti Bloc Républicain depuis Décembre 2018.

En général, c’est un sacré parcours que d’étudier, d’apprendre, de consolider ses connaissances et acquis par des stages en entreprises et des travaux pratiques, de s’imposer par le savoir-faire, de se professionnaliser, de travailler à l’édification de son pays, mais c’est encore plus intéressant de faire ses preuves dans son domaine de prédilection et c’est ce à quoi Hervé Yves Hehomey s’attelle chaque jour que Dieu fait, pas seulement pour lui, mais également pour honorer l’engagement qu’il a pris, en acceptant l’appel du président Talon à être ministre des infrastructures et des transports, et surtout pour faciliter le quotidien des citoyens béninois; Et, c’est une bien noble mission, il faut le dire!

Par Anita MARCOS

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

CHRONIQUE

Patrice Talon : qui est cet homme ?

Bénin24TV

Publié

le

Qui est cet homme dont la vision n’est ni obscurcie par le brouillard, ni perturbée par un grain de sable ou de la poussière, et qui voit distinctement ce qu’il veut faire?

Qui est cet homme qui justement, ne fait rien comme les autres? Qui casse tous les codes, fait les choses selon sa vision et à sa façon et qui voit la mayonnaise prendre harmonieusement?

Qui est cet homme qui bouscule l’ordre ou…Le désordre préétabli, celui-là même qui redistribue les cartes et qui mène le jeu, qui reste donc incontestablement le maître du jeu?

Qui est cet homme qui fait grand bruit, sans batterie, ni tam-tam, mais dont les actes retentissent fortement?

Mais qui est cet homme, que ses détracteurs qualifient de fou et traitent de tous les noms d’oiseaux, mais qui n’en a que faire, et fonce plutôt droit, non pas dans le mur, mais vers le progrès.

Qui est cet homme qui avance résolument en regardant droit devant lui, sans que les barrières et obstacles dressés sur son chemin, ne freinent son élan et encore moins, ne l’arrêtent?

Quelle est cette force, ce mental de gagnant, cette conviction de réussir, qui cohabitent en lui, sans jamais céder d’espace au découragement, quand les mauvaises langues se délient pour lui mettre des bâtons dans les roues?

Quelle est cette grande capacité qu’il a de résister face à l’ennemi et à l’image de David devant Goliath, de se dresser bien droit, fier et dominant devant l’ennemi?

Qui est cet homme qui sourit jusqu’aux oreilles et rit à pleines dents, alors que ses adversaires lui mettent sous le nez de l’oignon découpé, censé provoquer des larmes?

Comment cet homme arrive t-il à tenir fermement ses promesses, à rester un homme de parole, alors même que aujourd’hui, c’est une espèce qui ne court pas les rues?

Qui est cet homme qui avait parlé de nouveau départ, de rupture, et qui est resté fidèle à sa vision, à ses principes, et à ses ambitions Ambitions qui se dessinent, qui s’écrivent, qui se concrétisent d’ailleurs, en laissant des traces indélébiles.

Qui est-il exactement, pour pouvoir matérialiser et immortaliser ses projets pour le Bénin, contre vents et marées; Qu’il pleuve, qu’il vante, qu’il y ait canicule ou harmattan?

Qui est cet homme?Avez-vous la réponse à cette question que je me pose chaque fois qu’à travers les médias, les réseaux sociaux, les journaux et autres canaux de communication, j’ai les échos des realisations de l’homme ?

Serait-il un extra-terrestre ?une espèce rare? Un ange tombé du ciel? La réincarnation du bon Samaritain? Une perle rare?

En tout cas, cette valeur «d’homme de parole et d’actions concrètes» lui vaut aujourd’hui, le ralliement spontané et progressif des sceptiques d’hier, des aveugles qui refusaient de voir, des sourds qui fermaient hermétiquement leurs oreilles, des insensibles qui ne voulaient sous aucun prétexte, se laisser toucher par le PAG par exemple.Et c’est tout ce qui compte pour la construction main dans la main d’un Bénin beau et fort!

En attendant vos retours, je me réserve la faveur de répondre que Patrice Athanase Guillaume Talon est un bâtisseur, un réformiste. Bref…Il est surtout un révolutionnaire des temps modernes ! Et ça marche!

Il ne peut en être autrement puisque la rigueur, le travail bien fait, la culture de la mise en avant de la compétence, l’excellence, l’expertise, qui caractérisent Patrice TALON déteignent merveilleusement bien sur le Bénin.

J’ai envie de conclure par ces mots : «La marche est en cours! Que la légende continue et que le Bénin soit!»

NB: Que les choses soient bien claires! Ceci n’est ni une hymne, ni une laudes à la gloire de Patrice Talon.Vous conviendrez avec moi qu’il n’en a nullement besoin.C’est plutôt une immense fierté et de l’admiration pour un homme d’État hors pair, que vous avez lu à travers cette chronique. Point final!

Par Anita MARCOS

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

DERNIÈRES ACTUALITÉS

ECONOMIEIl y a 4 heures

Air France s’est engagée à réduire de 50% ses émissions de CO2, selon Elisabeth Borne

La ministre de la Transition écologique a également appelé les Français à organiser leurs vacances d’été dans l’Hexagone. Air France...

MOYEN-ORIENTIl y a 4 heures

Le président afghan va faire libérer jusqu’à 2000 prisonniers talibans

Le président afghan Ashraf Ghani a lancé dimanche la procédure de libération de quelque 2.000 prisonniers talibans dans un «geste...

ECONOMIEIl y a 4 heures

La dette française sera «sans doute» supérieure à 115% du PIB en fin d’année, indique Gérald Darmanin

La dette publique, qui était sous la barre des 100% du PIB en fin d’année 2019, bondit en raison de...

HIGH-TECHIl y a 6 heures

Lutte contre le Covid-19 : les béninois amplifient la pratique du e-commerce

La dématérialisation de tous les services commerciaux est devenue le moyen le plus utilisé au Bénin dans tous les secteurs...

ENQUÊTEIl y a 6 heures

Covid-19 : Bars et boîtes de nuit fermées, restaurants et cafeterias au ralenti au Bénin

Le gouvernement du Bénin a pris une mesure restrictive en conseil des ministres pour lutter contre la propagation du coronavirus...

ECONOMIEIl y a 6 heures

Dons dans la lutte contre le coronavirus : les entreprises privées ont offert 257 millions FCFA au Bénin

Le gouvernement du Bénin a fait le point des dons en numéraires et matériels reçus dans le cadre du sursaut...

ENQUÊTEIl y a 6 heures

Coronavirus au Bénin : service minimum dans le transport, des pertes importantes

Dans le domaine du transport, l’effet du Covid-19 se fait cher au Bénin. Intimement lié aux autres domaines d’activités qui...

CORONAVIRUSIl y a 6 heures

Covid-19 au Bénin : voici le département le plus touché

A l’instar d’autres pays du monde, le Bénin est secoué depuis quelques mois par la crise sanitaire liée à la...

ECONOMIEIl y a 6 heures

Transactions mobile money : les pays en développement enregistrent 786,5 milliards FCFA chaque jour

Le Mobile Money a battu tous les records dans les pays en développement. Selon un récent rapport de la Banque...

ENQUÊTEIl y a 6 heures

Fabrication de dispositif de lavage de mains : de bonnes affaires pour les soudeurs

A quelque chose malheur est bon dit-on. Pendant que la crise du coronavirus plonge des milliers de béninois dans le...

ECONOMIEIl y a 6 heures

Impacts du Covid-19 hors du cordon sanitaire : hausse drastique du coût de transport dans le Zou et le Couffo

La vague des effets du coronavirus ne pèse pas seulement sur les activités économiques dans les 15 villes comprises dans...

CULTUREIl y a 6 heures

Covid-19 et sécurité alimentaire : un chercheur prône l’agriculture urbaine

Pour préserver la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations, il est nécessaire de promouvoir une agriculture urbaine qui transcende les...

ECONOMIEIl y a 6 heures

Maroc : hausse de 6% des exportations des produits maraîchers en huit mois

Les exportations des produits maraîchers marocains ont enregistré une hausse de 6% entre le 1er septembre et le 9 mai...

ENQUÊTEIl y a 6 heures

Baisse d’activité économique due au Coronavirus : les coiffeuses et coiffeurs en font aussi les frais

La liste des secteurs d’activités touchée par la crise du Coronavirus est bien longue. Et les coiffeuses et coiffeurs ne...

CORONAVIRUSIl y a 7 heures

Covid-19 :  de nouveaux cas confirmés au Bénin

Le Bénin a enregistré de nouveaux cas confirmés de coronavirus. C’est ce qui ressort du nouveau bilan sur le site...

LE 229Il y a 9 heures

Bénin – Ramadan 2020 : l’adresse de Patrice Talon à la communauté musulmane

A l’instar d’autres du monde, les fidèles musulmans du Bénin célèbrent, ce dimanche 24 mai 2020, l’Aïd El Fitr, fête...

CORONAVIRUSIl y a 14 heures

Pékin «prêt» à une coopération internationale sur l’origine du virus

La Chine est «prête» à une coopération internationale afin d’identifier la source du nouveau coronavirus, a déclaré dimanche le ministre...

ASIEIl y a 14 heures

La Chine est «au bord d’une nouvelle Guerre froide» avec les États-Unis

La Chine et les Etats-Unis sont «au bord d’une nouvelle Guerre froide», a averti dimanche 24 mai le ministre chinois...

CÔTE D'IVOIREIl y a 14 heures

Fête de Ramadan : Ouattara prie pour que la Covid-19 «s’éloigne de la Côte d’Ivoire»

Le président ivoirien Alassane Ouattara qui a fait samedi la prière de l’Aïd-El-Fitr ou fête de Ramadan à sa résidence...

CORONAVIRUSIl y a 14 heures

Sénégal : vers un dispositif de suivi de l’impact du coronavirus

L’Agence nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) du Sénégal Lance, le 27 mai 2020, une enquête dans...

ECONOMIEIl y a 14 heures

Afrique : pour des économies plus résilientes à travers l’intégration

La Commission économique pour l’Afrique (CEA), la Banque africaine de développement (BAD) et la Commission de l’Union africaine (CUA) invitent...

SPORTSIl y a 15 heures

Bundesliga : Dortmund s’impose, Leverkusen s’offre Mönchengladbach, le Bayern déroule

Le Borussia Dortmund a ramené la victoire de son déplacement à Wolfsburg (2-0), samedi, à l’occasion de la 27e journée...

ASIEIl y a 15 heures

Hongkong : la police tire des lacrymogènes sur les manifestants pro-démocratie

La mouvance pro-démocratie hongkongaise a appelé dimanche la population à descendre dans les rues pour dénoncer le projet de Pékin...

CULTUREIl y a 15 heures

Egypte : le meurtrier de la diva libanaise Suzanne Tamim gracié

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a gracié samedi des milliers de prisonniers pour la fin du ramadan, parmi lesquels...