BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Journée FIFA – Le Bénin joue la Côte d’ivoire et l’Algérie : Michel Dussuyer défend le choix des 23 joueurs

Pour répondre aux nombreuses préoccupations de la presse sportive béninoise le Team officier de l’équipe nationale a interviewé Michel Dussuyer, sélectionneur des ‘’Écureuils’’ du Bénin pour qu’il justifie ses choix, après la publication de sa liste pour les deux matches amicaux contre la Côte d’Ivoire et l’Algérie. Le technicien français a dit «aimer défendre sa conviction jusqu’au bout».

C’est partir pour 11 questions à Dussuyer pour mieux comprendre sa liste pour les matchs du 6 septembre contre la Côte d’Ivoire et 9 septembre contre l’Algérie.

Qui est Mael Sedagondji et pourquoi ce choix ?

C’est un jeune joueur qui évolue avec la réserve de Dijon. C’est un garçon que j’ai eu l’occasion de suivre la saison dernière, en me déplaçant voir un de ses matchs. C’est un jeune joueur à peine 20 an et qui affiche des promesses pour l’avenir donc il me semblait utile de le convoquer sur ses matchs là et de le voir comment il va se comporter.

Youssouf Assogba, était venu s’entraîner avec le groupe avant la CAN. Barazé absent, Michel Dussuyer prendra-t-il le risque de lui donner une chance pendant les deux matches amicaux ? A-t-il progressé depuis son arrivée à Amiens ?

Youssouf Assogba, je l’avais vu l’année dernière quand il évoluait à Kraké, je l’ai fait venir sur deux ou trois séances lors du rassemblement à Cotonou à la fin du mois de mai. C’est un garçon qui est lui aussi prometteur, il vient de s’installer à Amiens. Je suis régulièrement en contact avec son entraîneur, il s’entraîne avec les U19 du club pour l’instant, je pense… ça passe par une phase d’adaptation pour lui. C’est un joueur qui a une marge de progression et je suis persuadé qu’il va franchir des étapes avec Amiens.

On a remarqué huit absents, si on prend en compte l’effectif de la CAN, peut-on avoir une explication sur ces huit recalés ?

C’est vrai que je ne pensais pas modifier autant le groupe des 23 pour ce premier rendez-vous de septembre, mais c’est un peu la force des événements. Puisque Barazé et Emanuel Imorou n’ont pas retrouvé de club, Moise Adilehou qui est en instance de départ n’est pas retourné en Grèce, il n’a pas suivi d’entraînement avec un club. Junior Salomon, il n’a pas encore repris, le championnat au Nigeria donc c’est difficile de savoir à quel niveau de compétitivité il se situe…

Aujourd’hui, il y a Yannick Aguemon que j’avais écarté, c’est le moment de le voir, de voir aussi Rudy Gestede donc il y a de la concurrence sur les postes d’attaquants. Maintenant la porte n’est jamais fermée. Désiré Azankpo à toutes ses chances, s’il est performant dans son club avec Oldham. Il y a David Djigla qui a repris un peu plus tard. Il s’était blessé et est là en phase de reprise. Je pense qu’il reviendra prochainement dans l’équipe de Niort, sûrement après la trêve internationale. Là il a repris les entraînements, c’est encore un peu juste.

Le cas Fabien Farnolle est préoccupant

Pourquoi Michel se passe d’un bon gardien. Michel Dussuyer ne nous dira pas qu’il a joué trop de matches, car dans les grandes équipes européennes, la saison est longue pour les gardiens et pourtant ils jouent tous les matches amicaux avec leur équipe nationale. On apprend qu’il n’a pas supporté les critiques sur les réseaux sociaux, aussi les dirigeants le critiquaient ouvertement au Caire. Appréciation ?

Concernant Fabien Farnolle, nous avions eu une longue discussion téléphonique. Fabien m’a fait part de sa lassitude. Le joueur déjà n’a pas eu beaucoup de vacances. Il a repris la compétition directement en Europa Ligue avec Malatya puisqu’il a joué dès le 25 juillet…Je pense qu’il a besoin d’une petite trêve pour couper un peu avec le football n’étant pas avec sa famille.

De la lassitude aussi je pense, parce que c’est difficile d’encaisser les critiques qui sont venus du pays, sur les réseaux sociaux ou dans les médias sur ses performances en permanence. Ces critiques-là, je les trouve de mon côté aussi injustes. Nous avons la chance d’avoir deux très bons gardiens que sont: Saturnin et Fabien. Saturnin a donné pleine et entière satisfaction lors de ses prestations à la CAN, c’est un très bon gardien on le sait, mais Fabien aussi est un très bon gardien, il évolue au plus haut niveau. C’est le seul joueur béninois à avoir discuté une Coupe européenne cette saison. Il est encore performant puisqu’il est dans son club en première division en Turquie. Moi j’ai la chance, je l’ai dit, je le répète, nous avons la chance au Bénin d’avoir deux très bons gardiens en sélection. Et je pense qu’il faut être beaucoup plus objectif dans les critiques.

Abordons le choix des joueurs locaux. Qu’est-ce qui explique le choix de Chérif Dine malgré ses matches moyens aux éliminatoires du CHAN et lors des compétitions africaines avec les Buffles ? Et la présence de Nabil ?

Cherif Dine et Nabil, je les ai vus évoluer avec l’équipe locale. J’ai pas eu l’occasion de suivre leurs matches avec les ‘’Buffles’’. Mais c’est des joueurs qui ont été en tout cas, qui ont fait des bonnes prestations, même si sur le match retour à Lomé, c’est vrai que la responsabilité de Shérif peut-être engagée sur le but togolais. Mais globalement ce sont des joueurs qui étaient soit en sélection pour Shérif, soit à la porte de la sélection pour Nabil qui sont compétitifs. Puisqu’ils ont participé au match avec les locaux, ils ont fait également les matchs avec les ‘’Buffles’’, donc c’est des rares joueurs locaux qui sont en compétition donc éligibles aussi pour ce rendez-vous de septembre.

Première partie de l’interview de Dussuyer à suivre

Immobilier Bénin

Dernières actualités

Marché boursier en régional en 2020 : les priorités de la BRVM aux PME et aux investisseurs

La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) présente ses ambitions aux investisseurs et aux Petites et moyennes entreprises (PME). Dr Edoh Kossi Amenounvé, le DG de la BRVM,…

Monnaie unique Eco : rapport de force entre les Etats anglophones et francophones de la Cedeao

Une réunion entre les pays anglophones de la Cedeao sur l’adoption de l’Eco a eu lieu au Nigéria hier, jeudi 16 janvier 2020. A la fin de la réunion, les cinq Etats d’Afrique de l’ouest ne se sont pas reconnus dans la décision de leurs…

Développement du tissu industriel dans l’Uemoa : la Côte d’Ivoire indique la voie à suivre aux Etats

La forte industrialisation d’un pays est l’une des conditions sine qua non pour aspirer au développement d’une nation. Pays en voie de développement et à économie fortement dépendante, le Bénin en a réellement besoin. Le développement…

Assainissement de la berge lagunaire : Dantokpa gagne en fluidité et en sécurité

L’opération de libération de la berge lagunaire du marché Dantokpa a été officiellement lancée le mardi 7 janvier 2020. Quelques jours plus tard, les équipes du génie militaire sont à pied d’œuvre pour rendre cet endroit propre. Les…

Iran : pour Khamenei, le drame «amer» de l’avion ne doit pas faire oublier le «sacrifice» de…

L'ayatollah, qui préside la grande prière musulmane hebdomadaire, a déclaré que Qassem Soleimani était mort en «grand martyre». Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a déclaré vendredi que le drame «amer» de l'avion ukrainien…

Insécurité dans le G5 Sahel : que l’économie l’emporte sur les conflits

Les pays du G5 Sahel – le Burkina Faso, le Tchad, le Mali, le Niger et la Mauritanie – ont grandement plus besoin du développement économique que des stratégies militaires en vue d’améliorer ses perspectives d’avenir, l’Institute for…

Côte d’Ivoire : voici l’émouvant message de Marthe Appia à sa mère Simone Gbagbo

La situation qui vit l'ancienne première dame de la Côte d'Ivoire Simone Gbagbo préoccupe certains membres de sa famille. A travers un message plein d’attention adressé à sa mère, vice-présidente du Front Populaire Ivoirien (FPI), Marthe…

Participation économique des femmes en Afrique subsaharienne : 11 économies ont mis en œuvre 16…

La nouvelle étude «Women Business and the Law 2020», réalisée par la Banque mondiale mesure 190 économies parmi lesquelles 40 ont pu mettre en œuvre 62 réformes qui aideront les femmes à réaliser leur potentiel et à contribuer à la…

Dernières actualités

>
Secured By miniOrange