RESTEZ CONNECTÉ

EUROPE

Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie : la déclaration du haut représentant Josep Borrell

Bénin24TV

Publié

le

Le monde a célébré dimanche 17 mai 2020, la journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie. Dans une déclaration parvenue à notre rédaction, le haut représentant de l’Union européenne, Josep Borrell, s’est prononcé. Lire ci-dessous, l’intégralité de ladite déclaration.

Déclaration du haut représentant Josep Borrell, au nom de l’Union européenne, à l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie (17 mai 2020)

À l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, l’Union européenne rend hommage à la diversité humaine dans toute sa richesse, et au droit de chaque personne humaine d’être fière de qui elle est, de définir sa propre identité et d’aimer la personne de son choix.

Alors que le monde a l’attention fixée sur les efforts déployés pour contenir la pandémie de COVID-19, nous rappelons et soulignons les difficultés particulières rencontrées par les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI) dans de nombreuses parties du monde. Elles se heurtent souvent à une stigmatisation, à des discriminations et à des restrictions d’accès aux services de santé en raison de lois discriminatoires et d’attitudes sociales négatives.

Pour de nombreuses personnes LGBTI, l’absence de soutien de la part de leur famille ou de la collectivité les rend plus vulnérables à la violence, au chômage, à la pauvreté et au sans-abrisme. Nous saluons la déclaration de la Haute-Commissaire aux droits de l’homme sur les mesures ciblées nécessaires pour protéger les personnes LGBTI durant la pandémie, et nous soulignons l’importance de travailler main dans la main avec les communautés LGBTI lors de l’élaboration et de la mise en œuvre des stratégies nationales de lutte contre la pandémie.

Il est inacceptable que partout dans le monde, des violations et des manquements au regard des droits de l’homme continuent de se produire impunément, sur la base d’une orientation sexuelle ou identité de genre réelle ou supposée.

L’incrimination de l’orientation sexuelle et la non-reconnaissance des identités transgenres et intersexuées conduisent à une stigmatisation et à une marginalisation des personnes LGBTI, ce qui multiplie les difficultés auxquelles elles font face pour accéder librement aux services de santé.

Les personnes LGBTI sont également victimes de violences et d’abus, alors que l’on assiste à une recrudescence des violences domestiques durant le confinement. Aujourd’hui, plus que jamais, il est temps pour la communauté internationale de réaffirmer ses engagements à lutter contre toutes les formes de violence, de discrimination, de discours de haine et de crime de haine à l’encontre des personnes LGBTI en raison de leur orientation sexuelle, de leur identité de genre ou pour tout autre motif.

L’UE est fermement résolue à lutter contre l’impunité dans les cas de violation des droits de l’homme, de discrimination et d’abus dont font l’objet les personnes LGBTI de par le monde. Avec le lancement par la Commission européenne de la nouvelle stratégie en faveur de l’égalité de traitement à l’égard des personnes LGBTI +, l’UE va progresser en matière de promotion et de protection des droits fondamentaux des personnes LGBTI.

Nous allons travailler avec tous nos partenaires, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’UE, en joignant nos forces à celles des organisations internationales, de la société civile et des défenseurs des droits de l’homme pour défendre les droits fondamentaux des personnes LGBTI et pour promouvoir l’égalité et le respect de la diversité.

L’UE et ses États membres respecteront les engagements pris au titre des lignes directrices de l’UE visant à promouvoir et garantir le respect de tous les droits fondamentaux des personnes LGBTI et des orientations de l’UE dans le domaine des droits de l’homme relatives à la non-discrimination dans l’action extérieure.

L’Union européenne rappelle l’universalité de tous les droits de l’homme, leur caractère indivisible, leur interdépendance et leur corrélation, principes qui ne sauraient être oubliés en cette période de crise mondiale, et lors du retour à la normale. Nous nous engageons à faire en sorte que notre réaction à la crise respecte la dignité et les droits de l’homme de chacun sans discrimination de quelque nature que ce soit, et nous appelons les gouvernements du monde entier à faire de même. Nul ne doit être laissé de côté, et aucun droit de l’homme ne doit être bafoué.

Press office – General Secretariat of the CouncilRue de la Loi 175 – B-1048 BRUSSELS – Tel.: +32 (0)2 281 6319 [email protected]onsilium.europa.eu – www.consilium.europa.eu/press

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EUROPE

Royaume-Uni : Johnson maintient son conseiller accusé d’avoir enfreint le confinement

Benin24tv avec AFP

Publié

le

Le premier ministre britannique Boris Johnson a décidé dimanche 24 mai de maintenir à son poste son conseiller spécial Dominic Cummings, accusé d’avoir violé les règles du confinement imposé pour lutter contre le nouveau coronavirus.

Malgré la déferlante d’indignation et d’appels, y compris dans les rangs de sa majorité conservatrice, pour exiger le départ du conseiller controversé, le chef du gouvernement a estimé que celui-ci avait agi de «façon responsable, légale, et avec honnêteté».

Dominic Cummings, 48 ans, cerveau de la campagne du référendum de 2016 qui a abouti au Brexit, est au cœur d’une tempête politique depuis que deux journaux ont révélé vendredi soir qu’il s’était rendu fin mars avec sa femme et leur fils chez ses parents à Durham (400 km au nord-est de Londres), alors qu’il craignait d’être atteint du Covid-19. «Ce qu’ils ont fait est parfaitement compréhensible», a déclaré le premier ministre lors d’une conférence de presse.

Selon Downing Street, Dominic Cummings avait besoin d’aide pour la garde de son fils, alors que sa femme était malade, et la famille a séjourné dans un bâtiment séparé de la propriété.

La polémique a redoublé quand les éditions dominicales du Guardian et du Mirror, à l’origine des premières révélations, ont affirmé que Dominic Cummings avait également été vu à Durham le 19 avril, cinq jours après son retour à Londres pour se remettre au travail après sa guérison. Mais Boris Johnson a estimé que nombre des affirmations relayées dans la presse étaient «manifestement fausses».

«C’était un test pour le premier ministre et il a échoué», a réagi le chef de l’opposition travailliste Keir Starmer, dénonçant «une insulte aux sacrifices faits par le peuple britannique». Si les journaux conservateurs Daily Telegraph et Times relaient sobrement en une les déclarations de Boris Johnson, le Daily Mirror conspue «mun tricheur et un lâche», quand le Daily Mail s’interroge : «Sur quelle planète sont-ils ?»

Dominic Cummings aurait également été vu le 12 avril, le dimanche de Pâques, à Barnard Castle, à une cinquantaine de kilomètres de Durham, selon le Guardian et le Mirror, annonçant sur leurs sites que le retraité convaincu de l’avoir reconnu a porté plainte auprès de la police, pour de possibles infractions aux lois sur la santé.

Au Royaume-Uni, deuxième pays dans le monde le plus durement touché par la pandémie avec 36.793 morts – plus de 41.000 en incluant les cas non confirmés -, cette affaire vient s’ajouter aux vives critiques sur sa gestion de la crise du coronavirus.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

EUROPE

«Ciel ouvert» : l’Otan demande à Moscou de respecter ses obligations pour sauver le traité

Benin24tv avec AFP

Publié

le

Le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg a appelé vendredi la Russie à respecter son obligation de coopération à la surveillance de ses activités militaires pour sauver le traité «Ciel Ouvert», menacé par un retrait des Etats-Unis.

«Le retour de la Russie au respect du traité est le meilleur moyen de préserver les avantages du traité», a-t-il déclaré à l’issue d’une réunion d’urgence en vidéoconférence avec les ambassadeurs des pays de l’Alliance.

Ce traité entré en vigueur en 2002 contraint les Etats-Unis et la Russie à accepter le contrôle de leurs activités militaires et de leurs installations stratégiques par des survols de leur territoire.

Les Etats-Unis étaient représentés vendredi par l’ambassadeur Marshall S. Billingslea, représentant du président américain pour les questions de désarmement.

M. Stoltenberg n’a fait aucune référence à la déclaration signée par dix pays européens «regrettant» la décision de Washington de se retirer du traité international.

Cette position a été répétée au cours de la réunion et a été partagée par plusieurs autres délégations, dont le Portugal, a-t-on appris de source diplomatique.

Le retrait des Etats-Unis sera effectif dans six mois, mais l’administration américaine a assuré être prête à reconsidérer sa décision «si la Russie se remettait à respecter pleinement le traité».

«Nous sommes fermement attachés à la préservation d’une maîtrise des armements, d’un désarmement et d’une non-prolifération efficaces au niveau international», a affirmé Jens Stoltenberg.

«Depuis de nombreuses années, la Russie impose des restrictions de vol incompatibles avec le traité, notamment des limitations de vol au-dessus de Kaliningrad et des restrictions de vol en Russie près de sa frontière avec la Géorgie», a souligné le secrétaire général de l’Otan.

«La mise en oeuvre sélective actuelle par la Russie de ses obligations au titre du traité Ciel ouvert a sapé la contribution de cet important traité à la sécurité et à la stabilité dans la région euro-atlantique», a-t-il déploré.

«Les Alliés restent ouverts au dialogue au sein du Conseil OTAN-Russie sur la réduction des risques et la transparence», a-t-il annoncé. Jens Stoltenberg n’a pas précisé s’il entendait convoquer une réunion de cette instance de dialogue avec Moscou.

Le traité «Ciel Ouvert» (Open Skies) lie 35 pays. Il donne à chacun des pays signataires «le droit de conduire et l’obligation d’accepter des vols d’observation au-dessus de son territoire».

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

DERNIÈRES ACTUALITÉS

ECONOMIEIl y a 1 heure

Plan de l’UE : les négociations «pas conclues» lors du prochain conseil européen (Merkel)

Les négociations «difficiles» sur le plan de relance de 750 milliards d’euros présenté par l’Union européenne (UE) ne seront «pas...

ECONOMIEIl y a 1 heure

La France appelle tous les Etats à soutenir le plan de relance «historique» de l’UE

Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire a appelé mercredi tous les États membres de l’Union européenne, «y compris...

ECONOMIEIl y a 1 heure

Champagne : 5.000 bouteilles offertes aux soignants pour dire merci

Collectées en mai par le Syndicat général des vignerons (SGV), près de 5.000 bouteilles de champagne seront offertes les 10,...

ECONOMIEIl y a 1 heure

Boeing annonce avoir repris la production du 737 MAX, cloué au sol depuis plus d’un an

Boeing a annoncé ce mercredi avoir repris la production du 737 MAX, avion cloué au sol depuis plus d’un an...

LE 229Il y a 7 heures

Covid-19 au Bénin : les transports en commun autorisés à circuler à nouveau

En vue d’un retour à la normale, le gouvernement au cours de sa séance de ce mercredi 27 mai 2020,...

CORONAVIRUSIl y a 8 heures

Covid 19 au Bénin : le gouvernement allège les mesures restrictives liées aux bars et transports en commun

A l’instar des lieux de culte, le Gouvernement a allégé les mesures restrictives relatives aux bars et transports en commun....

LE 229Il y a 8 heures

Covid-19 au Bénin : réouverture des bars et lieux de culte validée pour le 2 juin

Les lieux de culte peuvent désormais recevoir des fidèles ainsi que les bars des clients. Réuni en Conseil des ministres...

CORONAVIRUSIl y a 8 heures

Covid 19 au Bénin : la réouverture des lieux de culte, dès le 02 juin

Le Gouvernement vient d’alléger les mesures restrictives relatives aux lieux de culte. C’est l’une des décisions majeures issues, ce mercredi...

POLITIQUEIl y a 9 heures

Diplomatie : fermeture imminente de l’Ambassade du Bénin au Niger

L’Ambassade du Bénin au Niger ne sera pas épargné dans le cadre du réaménagement de la carte diplomatique voulu par...

CONSEIL DES MINISTRESIl y a 9 heures

Bénin : les grandes décisions du conseil des ministres de ce mercredi 27 mai 2020

Le gouvernement béninois s’est réuni en conseil des ministres ce mercredi 27 mai 2020. En sa séance hebdomadaire qui s’est...

CONSEIL DES MINISTRESIl y a 9 heures

Bénin : voici l’intégralité du compte rendu de ce Conseil des ministres du mercredi 27 mai 2020

Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 27 mai 2020 sous la présidence effectives du chef de l’Etat, chef...

CORONAVIRUSIl y a 10 heures

Covid-19 au Bénin : de nouveaux cas confirmés et de cas guéris

De nouveaux cas confirmés de coronavirus ont été enregistrés au Bénin. C’est ce que révèlent les nouvelles statistiques publiées, ce...

SPORTSIl y a 16 heures

PSG : Koulibaly aurait recalé le PSG

Désireux de s’attacher les services de Kalidou Koulibaly, Leonardo serait passé à l’action en janvier dernier. Mais le directeur sportif...

SPORTSIl y a 16 heures

PSG : pour Neymar, le Barça ne se ferait pas d’illusions

Toujours pisté par le FC Barcelone comme la presse espagnole l’affirme ces derniers jours, Neymar ne devrait cependant pas quitter...

SPORTSIl y a 16 heures

EXCLU – Barcelone : Arsenal travaille sur Coutinho depuis l’hiver dernier !

Suite aux révélations du 10 Sport au sujet d’un intérêt d’Arsenal pour Philippe Coutinho, nous sommes en mesure d’apporter de...

SPORTSIl y a 16 heures

PSG : accord total pour Alex Telles

En quête d’un latéral gauche depuis plusieurs semaines, Leonardo semble avoir bouclé ce dossier puisque d’après la presse portugaise, le...

SPORTSIl y a 16 heures

OM : des joueurs encore inquiets pour André Villas-Boas ?

Ce lundi, l’OM et André Villas-Boas ont confirmé que leur union continuerait encore la saison prochaine. Toutefois, dans le vestiaire,...

SPORTSIl y a 16 heures

ASSE : «J’aimerais que Yohan reste à Sainté», Mathieu Debuchy

En fin de contrat en juin prochain du côté de l’ASSE, Yohan Cabaye n’est pas encore certain de rester. Son...

SPORTSIl y a 16 heures

Real Madrid : Pogba contraint de drastiquement baisser son salaire ?

Plus proche de la Juventus que du Real Madrid, Paul Pogba serait contraint de faire d’énormes concessions financières pour revenir...

SPORTSIl y a 16 heures

PSG : une offre légendaire proposée par Liverpool Mbappé ?

Courtisé par Liverpool et le Real Madrid, Kylian Mbappé va devoir faire un choix pour son avenir qui à moyen...

EDITORIALIl y a 17 heures

Deux confrères, deux visions  

«On a l’impression que le Bénin fait un bond en arrière avant 1990… On est dans une période qui questionne...

ECONOMIEIl y a 17 heures

Vulnérabilité de l’Afrique face aux chocs exogènes : nécessité de promouvoir un nouveau modèle économique

Cela fait presque l’unanimité chez tous les grands penseurs économiques du continent africain et même des chefs d’Etat. L’Afrique doit...

POLITIQUEIl y a 17 heures

Etats-Unis : le principal syndicat américain soutient Biden face à Trump

La plus grande fédération américaine de syndicats, l’AFL-CIO, a annoncé ce mardi qu’elle soutenait le candidat démocrate Joe Biden dans...

ECONOMIEIl y a 17 heures

Trump met en garde Pékin : Hong Kong risque de perdre son rôle financier international

Donald Trump a prévenu mardi que le projet de loi controversé que la Chine veut imposer à Hong Kong risquait...