BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

La fin du pacte États-Unis – Philippines serait préjudiciable au contre-terrorisme

Un haut responsable de la marine américaine a estimé jeudi qu’une rupture du pacte militaire avec les Philippines nuirait à la lutte contre le terrorisme, alors que le président Donald Trump avait indiqué mercredi que cela lui était «égal».

L’amiral Philip Davidson, qui dirige le commandement Indo-Pacifique, a espéré que Manille revienne sur sa décision de rompre le «Visiting Forces Agreement» (ou VFA, accord sur les forces étrangères), qui offre un cadre légal à la présence de troupes américaines aux Philippines et à l’organisation d’exercices militaires conjoints.

Les Philippines ont en fait enclenché le compte à rebours de six mois avant la résiliation effective de l’accord. «Nous avons donc un peu de temps pour mener des efforts diplomatiques», a déclaré l’amiral Davidson à Sydney.

«J’espère que nous aurons un bon résultat.» Cette décision a été qualifiée de «grave» par l’ambassade des Etats-Unis aux Philippines, mais le patron de la Maison blanche a relativisé mercredi son importance.

Pour Trump, la fin de cet accord «fera économiser beaucoup d’argent» aux États-Unis

«Pour être honnête, cela ne m’a jamais vraiment préoccupé», a déclaré M. Trump, interrogé sur cet épineux dossier lors d’un échange avec les journalistes dans le Bureau ovale. «Cela m’est vraiment égal, s’ils veulent le faire, ce n’est pas un problème, cela nous fera économiser beaucoup d’argent», a-t-il ajouté.

Mais l’amiral Davidson a estimé qu’une telle rupture compliquerait les opérations militaires contre les organisations islamistes dans le sud de l’archipel. «Nos capacités à aider les Philippines dans leur combat contre l’extrémisme violent dans le Sud, nos capacités à nous entraînér et à opérer au sein des Philippines et avec les forces armées philippines serait mise en cause sans cet accord sur les forces étrangères», a-t-il dit.

Un accord de paix avait été signé en 2014 avec le principal groupe de la rébellion musulmane dans le sud des Philippines, le Front Moro islamique de libération (Milf). Il a débouché l’an passé sur le vote par référendum de la création d’une région autonome dans le sud.

Mais ce processus, qui a débuté dans les années 1990, n’inclut pas les organisations islamistes -dont celles qui ont prêté allégeance au groupe Etat islamique- encore très actives dans le sud des Philippines et que le Milf combat aux côtés des forces gouvernementales, avec lesquelles il a fait alliance.

Le président philippin Rodrigo Duterte, connu pour ses provocations, a souvent menacé depuis son élection en 2016 de mettre fin à l’alliance de son pays avec les Etats-Unis, au profit de la Russie ou de la Chine. Il avait spécifiquement menacé de résilier le pacte militaire VFA en 2016 — puis de nouveau en janvier dernier, après l’annulation par les Etats-Unis d’un visa pour l’ex-chef de la police du pays Ronald Dela Rosa, aujourd’hui sénateur.

SickaSport

Dernières actualités

Port obligatoire de masque contre le Covid-19 : l’appel du Ministre Sacca Lafia aux Béninois

A travers un communiqué rendu public ce mardi 07 avril 2020, le Ministre de l'intérieur et de la sécurité publique Sacca Lafia invite les populations situées au sein du cordon sanitaire au respect strict de la mesure du port obligatoire de…

Non respect de la fermeture des lieux de culte : 04 responsables d’églises arrêtés à Pobè

Pour n'avoir pas respecté la mesure gouvernementale portant fermeture des lieux de culte reste encore en vigueur dans le pays en raison de la pandémie du Coronavirus, deux pasteurs et deux prêtres de l'église catholiques ont été interpellés…

La libération de Habré est «un coup de massue sur la tête» (victimes)

La libération de l'ancien président tchadien, Hissein Habré, par la justice sénégalaise pour deux mois à cause de la pandémie de Covid-19, a été très mal accueillie, mardi à NDjaména, par les victimes de son régime (1982-1990). Le…

Maroc : les dentistes appelés à fermer leurs cabinets

Le ministère de la Santé a appelé à la fermeture des cabinets dentaires à la consultation physique des patients et à sa substitution par la téléconsultation, les conseils médicaux à distance et les prescriptions électroniques. Dans une…

Le port du masque de protection désormais obligatoire au Maroc

Le port du masque de protection devient obligatoire, dès demain au Maroc, pour toutes les personnes autorisées à quitter le domicile pour les raisons préalablement annoncées, indique lundi dans la soirée un communiqué commun entre les…

La Côte d’Ivoire passe le cap de 300 cas confirmés au Covid-19

La Côte d'Ivoire a enregistré, lundi, 62 nouveaux cas de Covid-19, portant à 323 le nombre total de cas confirmés dont 41 guéris et trois décès, selon un bilan du ministère ivoirien de la Santé et de l’hygiène publique. «Le ministère de la…

Le ministre ivoirien de la Défense, Hamed Bakayoko, testé positif au Covid-19

Le ministre d’Etat, en charge de la Défense en Côte d'Ivoire, Hamed Bakayoko, annonce avoir été testé positif au Covid-19 suite à un prélèvement effectué dimanche mais ne présente aucun signe de la maladie, sur sa page Facebook, une…

Gestion des quatre ans de Talon : des réformes économiques pertinentes et appréciées

Le chef d’Etat béninois, Patrice Talon a été investi le 6 avril 2016 au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Quatre ans jour pour jour après sa prise officielle de pouvoir, de nombreuses réformes ont impacté l’économie du pays.…

Dernières actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.