BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Lancement à Abidjan de l’opération nationale d’enrôlement pour les Cartes nationales d’identité

L’opération nationale d’enrôlement pour l’établissement des Cartes nationales d’identité (CNI) a été lancée, lundi à Abidjan, par le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Sidiki Diakité en présence de membres du gouvernement, d’élus, de cadres, des organisations de la société civile, des leaders de partis politiques et de chefs traditionnels et religieux.

Cette phase nationale de l’opération de renouvellement des Cartes nationales d’identité (CNI) et d’identification ordinaire, fait suite à une phase pilote qui s’est déroulée du 23 décembre 2019 au 14 février 2020 sur 43 sites dans dix régions du pays.

«La phase pilote de l’enrôlement des populations a enregistré 43 centres. Et ce sont 30 600 Ivoiriens qui ont réussi à payer leur timbre en ligne sur www.rnpp.ci, tandis que 11 331 de nos concitoyens ont pu se faire enrôler effectivement à l’intérieur du pays et à Bingerville, à Songon et à Brofodoumé pour le district des lagunes (Abidjan)», a expliqué le directeur général de l’ONECI, Sitionni Gnenin Kafana.

Poursuivant, M. Kafana a relevé les enjeux et les défis de procéder à l’enrôlement de quelque 11 millions d’ivoiriens dans une période relativement courte. Les nouvelles CNI devront servir à l’inscription sur la liste électorale pour la présidentielle prévue en octobre 2020.

«En plus des 6 millions 300 mille Ivoiriens détenant une CNI, à l’issue de l’opération de masse de 2009, (donc existant dans la base de données de l’ONECI), il est question d’enrôler les nouveaux majeurs, les personnes qui ont été naturalisées etc», a-t-il souligné, ajoutant qu’on «estime globalement la population à enrôler à environ 11 millions d’Ivoiriens au cours de la présente opération».

Pour le renouvellement de la CNI, les documents requis sont la quittance de paiement du droit de timbre fixé à 5000 FCFA et la carte arrivée à expiration, tandis que les nouveaux demandeurs doivent fournir un extrait d’acte de naissance, un certificat de nationalité et la quittance de paiement du droit de timbre fixé à 5000 FCFA.

Le gouvernement ivoirien, à l’issue du Conseil des ministres du mercredi 3 juillet 2019, a prorogé jusqu’au 30 juin 2020 la validité des Cartes nationales d’identité (CNI) produites à partir de juin 2009 et arrivées à expiration.

C’est une carte nationale d’identité biométrique, multi-usages et répondant aux normes internationales que la société belge Semlex est appelée à produire dans le cadre d’un Partenariat public privé (PPP).

La Carte nationale d’identité est le «cœur» du Registre national des personnes physiques (RNPP), un système d’informations plus intégré que le système de gestion de l’identité, a rappelé le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Sidiki Diakité entouré de ses collègues Kandia Camara (Education nationale, enseignement technique et formation professionnelle), Raymonde Goudou Coffie (Modernisation de l’Administration et de l’innovation du service public) et Robert Beugré Mambé (Ministre-Gouverneur du district d’Abidjan).

Après avoir passé en revue les différentes réformes de la CNI ivoirienne, notamment celles de 1993 (CNI verte) et 2009 (CNI orange), le ministre Diakité a invité les populations à adhérer massivement à cette opération dont l’importance n’est plus à démontrer. «Les enjeux de la CNI sont importants et connus de tous (…) C’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour l’identification en Côte d’Ivoire», a-t-il conclu.

Le RNPP, une base de données qui centralise l’ensemble des informations sur l’état civil des personnes prend en compte le système de gestion de l’état civil, le système de gestion des flux migratoires et le système de gestion des identités de l’ensemble des personnes.

Il s’agit d’un système intégré, global, fiable et sécurisé qui associe à chaque citoyen ivoirien et à tout étranger résident ou de passage en Côte d’Ivoire un Numéro national d’identification (NNI) unique. Ce numéro (NNI) doit figurer sur tous les actes de la vie de chaque individu. Le RNPP est un instrument de gestion sécuritaire, administrative, économique et sociale.

SickaSport

Dernières actualités

Algérie : un journaliste condamné à 8 mois de prison pour «contrebande»

Un journaliste algérien, Sofiane Merakchi, a été condamné dimanche par un tribunal d'Alger à huit mois de prison ferme, a annoncé le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), une association de soutien des prisonniers.…

Coronavirus : le chef du Pentagone défend le limogeage du commandant d’un porte-avions

Le ministre américain de la Défense Mark Esper a soutenu dimanche la décision de révoquer le commandant du porte-avions Theodore Roosevelt qui avait tiré le signal d'alarme pour faire évacuer son navire contaminé par le coronavirus. Mais…

USA : les démocrates veulent une aide rapide à l’aérien pour éviter des licenciements

Les responsables démocrates au Congrès ont demandé dimanche à l'administration Trump d'accélérer le renflouement des compagnies aériennes face au Covid-19, pour éviter des licenciements, selon le New York Times. «Nous vous exhortons à…

Bénin : voici les activités prévues pour marquer les 4 ans de Patrice Talon

En dépit de la pandémie du Covid-19 qui sévit également au Bénin, le Gouvernement n'entend pas passer sous silence l'an 4 de l'accession au pouvoir du Président de la République, Patrice Talon. L'annonce a été faite, ce dimanche 05 avril…

Boni Yayi : «Je ne suis pas formellement informé de la démission», Hounkpè

Le président d'honneur des Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) Boni Yayi a annoncé ce dimanche 05 avril sur les réseaux sociaux à ses militants sa démission du parti. Suite à cette nouvelle, le Secrétaire Exécutif National du parti…

Le Bénin passe à 22 cas confirmés (05 patients guéris, 17 sous traitement)

De nouveaux cas d'infection du Covid-19 sont signalés dans le rang des personnes en quarantaine ou en auto isolement. Au terme des tests effectués à 347 voyageurs venus au Bénin par voie aérienne, 05 cas positifs ont été relevés et un autre…

Agriculture au Bénin : encore de la peine à mettre en valeur la vallées de l’Ouémé, l’élevage, le…

Environs six décennies après que l’ex colon ait laissé libre cours à la nation béninoise de décider de son sort, l’agriculture béninoise reste le secteur le plus prometteur. Celui par excellence par lequel à l’instar des pays…

Echanges commerciaux au Bénin : entre marchandage, spéculation et négociation

Contrairement aux magasins, supermarchés et supérettes où les prix des articles sont généralement affichés sur une étiquette, le marchandage s’impose entre acheteur et vendeur dans les marchés africains. Entre spéculations et astuces,…

Dernières actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.