BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Lancement de la 13 ieme édition du CQM 2019 : 522 candidats à l’assaut du diplôme d’État à Agblangandan

C’est à l’arrondissement d’Agblangandan que l’examen National CQM a été lancé officiellement ce lundi 28 Octobre 2019. 522 candidats dont 169 garçons et 353 filles c’est le taux de participation pour cette 13 ième édition. Un taux qui dépasse largement celui de la session passée qui avait enregistré 258 candidats.

Ce Lancement officiel à Agblangandan des épreuves du Certificat de Qualification aux Métiers CQM section d’octobre 2019 a eut lieu en présence de la délégation des divers directions départementale, CIM-OP, du chef d’arrondissement d’Agblangandan et de la délégation du Maire de la Commune de Sèmè-Podji.

Étant dans les normes de critères de sélection à savoir être effectivement en contrat dans un atelier et centre, effectué 2 ans ou plus selon le métier, ils se sont alors présentés pour composer dans 7 branches (audiovisuel et communication, métaux, textile, bois et assimilé, bâtiment, art et décoration, hygiène et soins corporel ). Ces différentes branches sont scindés en des métiers qu’exercera librement les 522 candidats si et seulement ci après ils obtiennent le diplôme d’État.

“Le collectif des artisans de Semè Podji rencontre énormément de difficultés” a soulevé Bertin Odjo, président du collectif des artisans de Semè Podji au cours du dit lancement . La difficultés liées à l’obtention de la quittance d’impôt est selon le président Bertin Odjo le plus récurent. Avant de lancer un plaidoyer à l’endroit de la direction national des impôts et à l’endroit du maire de Semè podji.

L’homme a reconnu d’abord l’effort des artisans et le leadership du maire de Semè Podji . Un leadership qui a porté ces fruits et qui a d’ailleurs permis à la commune de Semè Podji d’être le premier sur le plan départemental à la session précédente en terme de taux d’inscription s’élevant à 258. Le coordonnateur des regroupements des artisans d’Agblangandan Gohoungo Bouraïma a exhorté les candidats à la sérénité et respect strict des exigences des surveillants au cours de l’examen .

Présent à cette cérémonie également, Houetehou Marcel, chef service des affaires sociales et point focal artisanat dans la commune de Semè Podji a réaffirmé tout le soutien du maire Charles Honfo à toujours accompagner les artisans dans leurs élans.

Le porte parole du maire , en la personne de Hodonou-Gbedo Thomas, directeur de cabinet, a souhaité que l’examen se passe dans de très bonne condition. Il a par ailleurs encouragé au nom du maire de la commune de Semè Podji les responsables à divers niveau qui œuvre pour le rayonnement de l’artisanat dans la commune. Et pour l’élu consulaire de la chambre des métiers de L’Ouemé , l’artisanat constitue un véritable maillons de développement d’une nation.

Donc un métier non négligeable. Les candidats ont eut droit une courte phase de rigolade , grâce notamment au chef d’arrondissement d’Agblangandan, Dossou Bertin qui était visiblement très content d’abriter en son sein le dit lancement. Et tel un bon père de famille le fait pour ces enfants. L’ancien président du collectif des artisans de Semè Podji, monsieur Ahouandjinou Vincent n’a pas manqué de prodiguer de sage conseil aux candidats.

Il a salué, pour une première la forte présence de la délégation de la mairie de Semè Podji et surtout du chef de l’arrondissement d’Agblangandan. Pour finir il a aussi encouragé les responsables au bureau du collectif des artisans de Semè Podji pour le travail qu’ils effectuent chaque jour pour faire hisser les artisans dans la commune. Il faut préciser qu’il y a 43 femmes considérées comme les plus âgées et 16 les moins âgées.

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.