BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Les États-Unis montrent à nouveau leur impatience face à l’évolution du Mali

Les États-Unis ont à nouveau montré mardi à l’ONU de l’impatience face à l’évolution de la situation au Mali, jugeant inacceptable que des parties à l’accord de paix de 2015 profitent de la mission de paix de l’ONU (Minusma) sans s’acquitter de leurs obligations.

«Malgré les efforts louables de la Minusma, la tendance générale (…) est extrêmement préoccupante», a souligné l’ambassadrice américaine à l’ONU, Kelly Craft, lors d’une réunion du Conseil de sécurité. «Le gouvernement du Mali et les groupes armés signataires (de l’accord de paix) ont fait peu de progrès pour l’appliquer».

«Ceci n’est pas acceptable» et «nous ne pouvons continuer à soutenir une mission de paix qui profite aux parties signataires alors qu’elles refusent d’appliquer pleinement leurs engagements», a averti la diplomate américaine. Répétant une menace ancienne de Washington, Kelly Craft a évoqué implicitement l’idée de mettre un terme à la Minusma, une grosse opération militaire au coût annuel dépassant le milliard de dollars et qui subit régulièrement des attaques meurtrières.

«Nous ne pouvons pas laisser passer une autre année sans nous rapprocher de l’application de l’accord de paix». «Si toutes les parties restent réticentes à sortir du statu quo, alors nous devons être prêts à développer une approche différente» pour le Mali, a-t-elle dit, sans autre précision. La France et le représentant de l’ONU au Mali, Mahamat Saleh Annadif, ont au contraire fait valoir les progrès politiques accomplis.

«Des avancées significatives ont été enregistrées dans la mise en oeuvre de l’accord, notamment en ce qui concerne les réformes politiques et institutionnelles, les questions de défense et de sécurité ainsi que les questions de développement socio-économique», a souligné Mahamat Saleh Annadif.

«Des progrès significatifs» ont été réalisés, avait aussi dit à des journalistes avant la réunion l’ambassadeur français, Nicolas de Rivière. «Beaucoup reste à faire», avait-il toutefois concédé. L’ambassadeur du Mali à l’ONU, Issa Konfourou, a aussi évoqué des «progrès substantiels». «Nous sommes dans la bonne tendance», a-t-il assuré, indiquant comprendre «l’impatience» de certains membres du Conseil de sécurité. Mais l’insécurité et des problèmes financiers contrecarrent l’application de l’accord de paix, a fait valoir le diplomate malien.

Au Mali, trois forces interviennent dans le domaine sécuritaire: les 5000 militaires de la force conjointe antidjihadiste G5-Sahel dont le rayon d’action couvre cinq pays (Mali, Burkina Faso, Tchad, Mauritanie, Niger); la force française Barkhane (4500 militaires); et la force de paix de l’ONU Minusma qui compte environ 15.000 militaires et policiers.

Avec AFP

SickaSport

Dernières actualités

Communales 2020 au Bénin : les candidats invités à retirer leur quitus fiscal

Toutes les personnes ayant fait des demandes pour l'obtention de quitus fiscaux dans le cadre des élections communales et municipales du 17 mai prochain sont priées de se diriger vers les centres des impôts pour le retrait de leurs pièces.…

Élections communales et municipales au Bénin : le budget évalué à plus de 06 milliards Fcfa

Les différentes institutions et ministères impliqués dans l'organisation des élections communales et municipales du 17 mai prochain, se sont réunis ce lundi 17 février 2020 au ministère de l'économie et des finances pour une conférence…

Coronavirus  : la Chine tente de traiter les malades avec le sang des patients guéris

Les autorités de santé veulent extraire le plasma des personnes guéries pour soigner les infectés du Covid-19. Les autorités de santé chinoises ont demandé lundi aux personnes guéries du coronavirus de donner leur sang afin d'en extraire…

Perdu pendant plus d’un an, un vaisseau fantôme s’échoue finalement en Irlande

Les vents de la tempête Dennis ont fait échouer ce cargo, à la dérive depuis le mois d'octobre 2018, au large des côtes Irlandaises. Drôle de cadeau de la tempête Dennis: un vaisseau fantôme tanzanien qui dérivait depuis plus d'un an sans…

Lancement à Abidjan de l’opération nationale d’enrôlement pour les Cartes nationales…

L’opération nationale d’enrôlement pour l’établissement des Cartes nationales d’identité (CNI) a été lancée, lundi à Abidjan, par le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Sidiki Diakité en présence de membres…

Afrique du Sud : Mbeki condamne les propos de De Klerk sur l’apartheid

L’ancien président Thabo Mbeki a rejoint lundi ses compatriotes sud-africains pour condamner les propos «ignorants» de l’ancien président sous le régime de l’apartheid, Frederik de Klerk, dans lesquels il niait le fait que l’apartheid ait…

Mauritanie – Sénégal : Macky Sall à Nouakchott avec une forte délégation

Le président sénégalais Macky Sall est arrivé lundi soir à Nouakchott pour une visite officielle, la première depuis l’accession au pouvoir de son homologue Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, en juin dernier, a appris APA de source…

Côte d’Ivoire : ouverture à Dabou de la 3è édition du Lôdjoukrou festival pour promouvoir la…

La troisième édition du Lôdjoukrou Festival, une plateforme de rassemblement visant la promotion du patrimoine culturel Adioukrou ( peuple du sud ivoirien) s'est ouverte lundi à Dabou ( 40 km à l'ouest d'Abidjan) au cours d'une cérémonie…

Dernières actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Secured By miniOrange