BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Ligue des champions : l’OL et l’Inter tenus en échec, festival de Salzbourg, Leipzig bat Benfica

L’Olympique Lyonnais a entamé la phase de poules de la Ligue des champions en concédant le nul contre le Zénit Saint-Pétersbourg (1-1), mardi soir au Groupama Stadium.

Lyon débute la C1 par un nul. Mardi soir, l’OL a été tenu en échec par le Zénit Saint-Pétersbourg (1-1), au Groupama Stadium, pour le compte de la 1ère journée de la phase de poules de la Ligue des champions.

Menés sur une frappe du pied droit de Sardar Azmoun (41e), sur un une-deux avec Artem Dzyuba, les Gones ont recollé sur un penalty de Memphis Depay (50e), après une faute sur l’attaquant néerlandais.

L’Inter accroché par le Slavia (1-1)

Les Tchèques ouvrent le score à l’heure de jeu et San Siro doit attendre le temps additionnel pour voir Barella envoyer une reprise déviée qui offre l’égalisation. Des débuts très difficiles pour l’Inter à domicile contre l’adversaire le plus faible de son groupe de la mort.

Valence l’emporte à Chelsea (0-1)

Le vainqueur de l’Europa League concède l’ouverture du score par Rodrigo, à la reprise d’un coup-franc à l’entrée de la surface. En fin de match, Barkley gâche un pénalty en heurtant la transversale. Les Blues ne pouvaient pas commencer plus mal leur saison continentale.

Benfica piégé par Leipzig (1-2)

Match emballé mais sans but jusqu’à la 69e minute et la réalisation de Werner en parfait renard, qui double la mise dix minutes plus tard. En fin de match, Seferovic réduit l’écart en se jetant sur un centre. Un but qui ne suffira pas aux Lisboètes.

Folie en Autriche (Salzbourg 6-2 Genk)

Dès la deuxième minute de jeu, les Autrichiens prennent l’avantage grâce à Haland. À l’entrée de la surface, il cloue le gardien d’une belle frappe croisée. Le match devient fou avec un doublé de l’attaquant à la demi-heure de jeu avant que Hwang n’inscrive le 3-0 à la 36e.

Genk réduit le score à la 40e par Lucumi mais Haland, encore lui, remet trois buts d’écart entre les deux équipes dans la foulée. 4-1, puis 5-1 par Szoboszlai qui reprend de volée un centre millimétré. Samatta resserre un peu l’écart à la 52e avant qu’Ulmer ne marque le but du 6-2. Match totalement fou. Chelsea battu, l’Inter accroché et festival de Salzbourg

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.