BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Lutte contre le blanchiment des capitaux : 7ème réunion du comité de pilotage du projet SAMWA à Conakry

7ème Réunion du Comité de pilotage du Projet «Renforcement des capacités de lutte contre le blanchiment de capitaux en Afrique de l’Ouest (SAMWA)

Le Groupe Intergouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) et l’Union Européenne (UE) organisent ce mercredi 15 mai 2019 à Conakry (République de Guinée), la 7ème réunion du Comité de pilotage du projet «Renforcement de la lutte contre le blanchiment de capitaux en Afrique de l’Ouest (SAMWA)».

Cette rencontre qui se tiendra en marge de la 31ème Réunion Plénière de la Commission Technique du GIABA, sera l’occasion pour les parties prenantes de faire le point de la mise en œuvre du projet et de convenir du plan de travail pour les prochains mois.

En 2010, l’UE, au titre du programme indicatif régional de son 10ème FED pour l’Afrique de l’ouest, a approuvé une assistance financière de trois millions d’euros (3 000 000 €). A cette enveloppe de l’UE s’ajoutait une contribution du GIABA à hauteur de 393 millions de F CFA.

L’accord de financement du projet a été signé en novembre 2014 pour une durée de mise en œuvre de trois ans (2015-2018) et le 25 novembre 2016, le GIABA et l’UE ont procédé au lancement.

Intitulé SAMWA-24594/366 844 (CRIS 24594), le projet a pour objectif de contribuer à la lutte contre le blanchiment de capitaux en Afrique de l’Ouest en renforçant les capacités des autorités compétentes dans les Etats membres du GIABA et de promouvoir des approches harmonisées et coordonnées pour lutter efficacement contre ce crime.

De manière spécifique, le projet vise à promouvoir la mise en œuvre de dispositifs de lutte contre le blanchiment de capitaux en Afrique de l’Ouest et à soutenir les Cellules de Renseignements Financiers (CRF) des Etats membres concernés dans leur processus d’adhésion au Groupe Egmont.

Le projet SAMWA a été conçu pour intervenir dans trois domaines primordiaux : le renforcement des capacités des Cellules de Renseignements Financiers (CRF) et des entités déclarantes; le renforcement des capacités des agences de répression criminelle et du pouvoir judiciaire, afin d’être en mesure d’enquêter sur les cas de blanchiment de capitaux et recouvrer les actifs illicites ; et le renforcement du niveau de sensibilisation du public et l’engagement politique à la lutte contre le blanchiment de capitaux.

Afin d’assurer un suivi efficace de la mise en œuvre du projet, le Comité de pilotage se réunit deux (02) fois l’an, à l’occasion des sessions plénières du GIABA. Le Comité est en charge de l’orientation générale de la gestion du projet. Il est composé d’un représentant de l’Union européenne, d’un représentant de la Commission de la CEDEAO, d’un représentant de la Commission de l’UEMOA, des Directeurs/Présidents des Cellules de renseignements financiers (CRF) ; d’un représentant de chacun des Etats membres de la CEDEAO, d’un représentant de l’UE et d’un représentant des Organisations de la Société civile.

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

CAN 2019

CAN 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.