BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Lutte contre les stupéfiants au Bénin : hausse de la quantité de drogues saisies

De 1307 kg en 2017 à 6363 kg interceptées en 2018, la quantité de drogues saisies au Bénin est passée vertigineusement à 77,971 tonnes au cours des six premiers mois de cette année 2019.

Le Comité Interministériel de lutte contre l’abus des stupéfiants et des substances psychotropes veille au grain. Les mailles sont de plus en plus serrées sur les trafiquants et les stupéfiants sont souvent interceptés.

Au premier semestre de cette année en cours, 77,971 tonnes de drogues toutes catégories confondues, ont été saisies et 52 trafiquants déférés devant les différents parquets du Bénin, a annoncé le secrétariat permanent du Comité Interministériel de lutte contre l’abus des stupéfiants et des substances psychotropes, Ibrahim Bachirou, samedi 07 septembre 2019 à Azovè, dans le département du Couffo.

Il s’est exprimé au cours de la célébration en différé de la 32ème Journée internationale de lutte contre la drogue au Bénin, M. Bachirou a estimé que cette quantité de drogue saisie au premier semestre de 2019 est déjà en hausse des 1307 kg saisies en 2017 et des 6363 kg interceptées en 2018. Face à cette situation, de plus en plus préoccupante, a-t-il estimé, l’Etat béninois n’est pas resté sans agir.

«Dans sa volonté affichée de juguler le mal, il (le Bénin) a pris des dispositions qui ont consisté d’une part, à mettre en place une législation harmonisée sur le contrôle des drogues et des précurseurs et, d’autre part, à créer des instruments tels que le Comité Interministériel de lutte contre l’abus des stupéfiants et des substances psychotropes (CILAS) et l’Office central de répression du trafic Illicite des drogues et des précurseurs (OCERTID)» a-t-il souligné.

Il est à noter que ces substances, licites ou illicites, ont un effet néfaste sur le physique et/ou le psychisme du consommateur en prenant le contrôle. Elles participent aussi à l’asservissement des producteurs agricoles en nuisant aux productions vivrières traditionnelles des régions de production (car les cultures liées à la production de drogue sont plus rémunératrices que celles liées à la production de nourriture).

Elles oppriment les communautés par les trafics illégaux qui découlent de leur commercialisation. Une Journée Internationale contre l’abus et le trafic de Drogues a donc été instaurée, à la date du 26 juin. Cette journée de mobilisation est destinée à sensibiliser la population aux risques encourus lors de la consommation de ces substances.

La consommation de drogues par un individu modifie ses fonctions physiques ou psychologiques, mais aussi ses réactions et ses états de conscience. On appelle “drogue” les produits créant une dépendance (addiction) et reconnus comme nocifs pour l’individu, à commencer par l’alcool et le tabac.

La quête du plaisir, le désir de quitter la réalité ou de faire une nouvelle expérience sont souvent des moteurs de consommation de drogues, mais il faut savoir que cette consommation de stupéfiants entraîne très rapidement des conséquences néfastes.

Un individu sous l’emprise de ces substances peut en effet mettre sa vie et celle des autres en danger, de par la lenteur de ses réflexes, de ses réactions, mais aussi par la modification de sa personnalité. Cela entraîne également une dépendance et d’importants risques pour la santé (overdose).

En plus des effets sur la conscience du consommateur, les drogues créent une double dépendance aux produits consommés: une dépendance physique (mal-être, impression de manque, …) et une dépendance psychologique (abattement, état de dépression, …) plus insidieuse, pouvant survenir même en cas de consommation faible.

Si certaines drogues, tel le cannabis, ne provoquent qu’une dépendance psychologique, la majorité d’entre elles entraînent une dépendance physique, dont l’intensité peut varier selon les individus. Dès la première prise, la drogue peut être mortelle !

Par Joel YANCLO

Immobilier Bénin

Dernières actualités

L’utilisation professionnelle des réseaux sociaux : une nécessité pour optimiser sa visibilité

Les réseaux sociaux se définissent comme un outil formidable qui sert entre autres à diversifier les contenus produits sur Internet. Savoir les utiliser et comprendre leur mode de fonctionnement, est devenus des compétences clés pour…

Question sur le Coteb : Rachidi Gbadamassi avoue l’impuissance du gouvernement

Le député Rachidi Gbadamassi a posé une question au gouvernement au sujet du sort du complexe textile du Bénin. Il a déclaré que la société est en faillite et en cessation de paiement. Il a ajouté que sa dette cumulée est de plus de 6…

Question au gouvernement : les députés s’intéressent au secteur de l’énergie

La question de l’énergie préoccupe au plus haut point les députés de l'Assemblée nationale. Ils ont posé une question au gouvernement pour avoir la vérité sur ce secteur hier, jeudi 16 janvier 2020. Le député Anani a été clair dans son…

Marché boursier en régional en 2020 : les priorités de la BRVM aux PME et aux investisseurs

La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) présente ses ambitions aux investisseurs et aux Petites et moyennes entreprises (PME). Dr Edoh Kossi Amenounvé, le DG de la BRVM,…

Monnaie unique Eco : rapport de force entre les Etats anglophones et francophones de la Cedeao

Une réunion entre les pays anglophones de la Cedeao sur l’adoption de l’Eco a eu lieu au Nigéria hier, jeudi 16 janvier 2020. A la fin de la réunion, les cinq Etats d’Afrique de l’ouest ne se sont pas reconnus dans la décision de leurs…

Développement du tissu industriel dans l’Uemoa : la Côte d’Ivoire indique la voie à suivre aux Etats

La forte industrialisation d’un pays est l’une des conditions sine qua non pour aspirer au développement d’une nation. Pays en voie de développement et à économie fortement dépendante, le Bénin en a réellement besoin. Le développement…

Assainissement de la berge lagunaire : Dantokpa gagne en fluidité et en sécurité

L’opération de libération de la berge lagunaire du marché Dantokpa a été officiellement lancée le mardi 7 janvier 2020. Quelques jours plus tard, les équipes du génie militaire sont à pied d’œuvre pour rendre cet endroit propre. Les…

Iran : pour Khamenei, le drame «amer» de l’avion ne doit pas faire oublier le «sacrifice» de…

L'ayatollah, qui préside la grande prière musulmane hebdomadaire, a déclaré que Qassem Soleimani était mort en «grand martyre». Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a déclaré vendredi que le drame «amer» de l'avion ukrainien…

Dernières actualités

>
Secured By miniOrange