BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Maternité – Perdre du poids après l’accouchement : un casse tête pour les mamans

Si la prise de poids pendant la grossesse a été normale, beaucoup de femmes s’inquiètent de ne pas retrouver la ligne comme elles le désirent après. Entre la fatigue, l’allaitement, la pression des époux et le regard inquisiteur de l’entourage, certaines femmes angoissent et ne savent à quel saint se vouer.

Le risque de ne jamais perdre les kilos de la grossesse effraie beaucoup de mamans. Mais pas de panique, afficher encore quelques rondeurs quelques semaines après l’accouchement est normal, rassure Julienne Kokohoué, coach sportive.

En effet, il plane comme une pression sur ces mamans sommées de redevenir des jeunes femmes aussitôt. Il faut perdre le poids de la grossesse, et vite. Il n’y a qu’à voir les magazines people, qui affichent des célébrités qui en deux mois ont retrouvé leur ligne. Sur les réseaux sociaux, les mères affichent des photos de leur corps “avant/après”. Pour d’autres, la suite de l’aventure est plus compliquée.

«J’ai pris 30 kilos pour chacun de mes 2 enfants», explique Aurélie, 33 ans. «Depuis la naissance de ma fille il y a 4 mois, il m’en reste encore 20. Entre la fatigue et la gestion du quotidien, je n’ai pas la force de me mettre au régime strict. Quand je vois ces femmes sveltes, à peine bébé né, cela ne m’aide pas à supporter mon corps», affirme Aurélie.

Une perte de poids naturelle dès la sortie de la maternité

Entre les maniaques de la ligne et celles qui laissent la maternité enrober leurs hanches pour toujours, il y a une ligne qui serpente doucement vers le retour à son corps d’avant. Vous avez accouché il y a 6 mois et n’avez pas retrouvé votre poids de croisière ? Rien de plus normal.

La sage-femme Nabile Gnavissi, le rappelle : «Une femme qui grossit normalement pendant sa grossesse, entre 12 et 16 kilos, retrouve son poids d’origine en 9 mois environ». La moyenne vaut évidemment pour une femme de poids intermédiaire. Une femme maigre devra prendre plus, une femme en surpoids ne devrait pas grossir.

Une affaire de métabolisme

Parfois, malheureusement, l’histoire est moins rose. Quand certaines perdent facilement et rapidement leurs 22 kilos de grossesse, d’autres peinent à éliminer la petite dizaine accumulée. «Il y a des femmes qui brûlent plus de calories en ne faisant rien, c’est comme ça, tout dépend du métabolisme de base», explique Nabile Gnavissi, sage-femme.

Et l’âge joue aussi un rôle. Car il est toujours un peu plus difficile de maigrir à 40 ans, plutôt qu’à 20 ou 30 ans. Et parce que le déroulement de la grossesse n’est pas le même : «À cause de leur âge, les femmes ont plus de chances de prendre du poids et de développer des pathologies de grossesse. Elles doivent faire plus attention à ce qu’elles mangent pour ne pas en rajouter», précise la sage femme.

«Quant au mythe de l’allaitement qui fait maigrir, c’est faux. Enceinte, le corps stocke deux kilos destinés à l’allaitement. Quand on allaite, on ne maigrit pas, on perd juste ces deux kilos. Une mère qui donne le biberon aura plus de difficultés à les perdre», martèle la sage-femme. En revanche, donner le sein sécrète une hormone qui donne faim, il faut veiller à garder une alimentation équilibrée.

Le sport pour peaufiner le corps

Perdre du poids est une chose. Voir son corps modifié en est une autre. Le bassin qui s’élargit, une demi-taille de pantalon en plus… C’est un cap à passer pour appréhender un corps rendu élastique par la grossesse.

«Le plus difficile, c’est d’accepter cette peau détendue, cette poitrine qui tombe et qui n’a plus beaucoup de forme» confie Dame Lesnie, qui a accouché il y a huit mois. “Je voulais me trouver jolie et j’avais besoin de me réapproprier mon corps” détaille, Marie, 31 ans, maman d’un bébé de trois mois.

Si la peau cassée ne peut être réparée, l’activité physique permet de retrouver un peu de fermeté. Mais pas de précipitation. «Pas de sport pendant les 2 mois qui suivent l’accouchement et seulement avec l’accord d’une sage-femme ou d’un médecin», indique la coach sportive. Le premier mois, le corps commence à se remettre de l’accouchement. Le deuxième mois, on rééduque le périnée.

Distendu par les hormones de grossesse et le poids du bébé, il doit être remusclé pour soutenir les organes. La rééducation peut prendre six mois, en attendant on privilégie les activités qui ne sollicitent pas trop l’abdomen. «Mais comment se mettre au sport quand l’enjeu est de rester éveillé pendant la journée ?», s’interroge une nourrice.

Manque de sommeil, corps fatigué, douleurs au ventre, les mamans sont unanimes, la reprise se fait progressivement. «Je conseille toujours de marcher le plus possible pour lutter contre la sédentarité. C’est le premier réflexe. Elles ne s’en rendent plus compte mais elles sont constamment en activité» commente la coach.

Par Anielle DAGBEWATO

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.