BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Mise sous mandat de gestion de la SBEE : Amifa-SBEE se prépare aux mutations

L’Amicale des femmes agents de la Sbee (AMIFA-Sbee) a initié le vendredi 1er novembre 2019, un séminaire de formation au profit de ses membres. L’objectif est de les préparer aux nouvelles mutations en cours dans la société.

Préparer les femmes agents de la Société béninoise d’énergie électrique à affronter les nouvelles réformes en cours dans le cadre professionnel, c’est l’objectif visé par un séminaire de formation initié à leur profit. Au menu, deux thèmes à savoir: «les droits et obligations des usagers de la CNSS : cas de la Sbee» et «le leadership féminin en milieu de travail».

Une communication suivie d’échanges sur ces deux thèmes a permis aux femmes de l’amical d’apprendre un peu plus sur leurs diverses responsabilités. C’est un plaisir de voir se concrétiser ce projet s’est en effet satisfaite Gwladys Biokou, vice-présidente de AMIFA et responsable du projet de formation.

A l’en croire, le séminaire permet de renforcer les capacités des femmes amifasiennes de la Sbee dans le domaine des prestations de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et du leadership féminin, et de favoriser l’équilibre entre la vie professionnelle et celle privée.

Représentante du directeur général de la Sbee, Edwige Adohinzin Hountondji a insisté sur le rôle de la femme dans la société, dans les organisations et à la Sbee avant d’inviter les participantes à traduire dans les actes les acquis afin que cela fasse tâche d’huile.

Huguette Aplogan Dossa, formatrice croit-elle savoir qu’il s’agit d’un rendez-vous du donner et du recevoir. En remerciant les participantes de l’intérêt porté à ce séminaire, Constance Meffon, présidente de Amifa-SBEE, a rappelé que «rien ne descend du ciel». Cette initiative vise à activer la veille et surtout rappeler aux nouvelles autorités de la SBEE «qu’à compétences égales, traitement égale et qu’il faille donner à la femme la place qu’elle mérite.

«il n’y a pas que les électriciens pour diriger. Il y a des compétences femmes dans d’autres secteurs et il faut en tenir compte» a-t-elle poursuivi. Dès lors, cette formation s’avère une mise en condition pour permettre aux femmes de réponde efficacement aux nouvelles exigences de promotion.

Au terme du séminaire, les participantes se sont accordées à reconnaitre le bien-fondé de l’organisation du séminaire, en rassurant qu’elles sont désormais mieux outillées pour relever les défis qui se dresseront sur leur chemin.

Présents au séminaire, Victor Hossou, représentant des syndicalistes, et Michel Degbo représentant de l’Acme (les cadres des métiers de l’électricité) ont rassuré leurs collègues de AMIFA-Sbee et ont promis faire la veille en ne marchandant pas leur soutien à l’Amical.

Par Bidossessi WANOU

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.