BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Normes de qualité : l’Union européenne a fourni 663,07 milliards FCFA à la CEDEAO

A l’occasion des réunions du comité de pilotage élargi du programme Systèmes de qualité en Afrique de l’Ouest (WAQSP),ce lundi 16 septembre 207, le responsable de projet de l’Union européenne (UE), Frank Okafor a déclaré que l’UE a décaissé 663,07 milliard FCFA en faveur de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Une bonne nouvelle pour les entreprises de la sous-région.

Les entreprises et acteurs économiques de la CEDEAO pourront désormais accéder facilement aux normes du marché mondial. La Communauté s’est depuis peu lancée dans la dynamique d’unifier le commerce au sein de la sous-région ainsi que sur les marchés mondiaux.

L’Union européenne a annoncé qu’elle avait fourni une aide au développement de plus d’un milliard d’euros pour soutenir la normalisation des biens et services produits dans les pays de la sous-région. Soit une somme de 663,07 milliard FCFA.

Frank Okafor, qui a fait cette révélation, a déclaré que le soutien de l’UE au programme couvre une période d’environ 17 ans et comprend également les efforts coordonnés de l’UE avec d’autres partenaires au développement, tels que l’Agence des États-Unis pour le développement international (Allemagne), entre autres.

«Toutes nos contributions à ce projet d’amélioration de la qualité visent à harmoniser les normes de produits en Afrique de l’Ouest et à garantir la compétitivité des biens et des services et la conformité aux exigences internationales avec tous les produits portant le label d’approbation ECOWAQ de la CEDEAO», a-t-il indiqué.

En effet, l’UE avait fourni 140 millions d’euros pour soutenir le programme de compétitivité de l’Afrique de l’Ouest, 45 millions d’euros pour soutenir la qualité des produits et 60 millions d’euros pour soutenir le programme de facilitation des échanges dans la région de la CEDEAO.

À la même occasion, le chargé de projet de l’ONUDI, Bernard Bau, a déclaré que l’intervention de l’ONUDI dans le programme visait à soutenir la mise en œuvre de la qualité, le label de la CEDEAO, adoptée en 2013. Cela, il aiderait à renforcer un système de qualité régional et permettrait aux entreprises d’accroître leur compétitivité et d’assurer la conformité aux normes internationales à un coût limité.

Des progrès soulignés dans la mise en œuvre du WAQSP

Le programme Systèmes de qualité en Afrique de l’Ouest a atteint un nombre de 19 organismes d’évaluation de la conformité en cours d’accréditation dans la région, dont quatre sont des organismes de certification. Egalement, il a développé une mission de certification de la qualité pour la CEDEAO. À ce jour, certains pays ont cependant adopté leur politique nationale de qualité, à savoir : 9 des 16 pays d’Afrique de l’Ouest de la région.

«Depuis l’année dernière, nous avons réalisé de grands progrès. Nous avons organisé des formations et des ateliers régionaux très critiques sur différents sujets importants, telles que la protection des consommateurs, les directives en matière de marchés publics visant à intégrer les exigences de qualité. Nous travaillons également sur le curriculum des universités. Nous voulons que les universités adoptent des méthodes au niveau régional. Nous nous sommes également orientés vers l’accréditation avec reconnaissance internationale de nouveaux laboratoires d’essai et de certification», a listé Bernard Bau.

Plusieurs pays n’ont pas encore approuvé la politique de qualité. Et pour cela, les acteurs en charge du programme travaillent avec ces pays pour qu’ils insistent sur le programme d’adoption d’une politique de qualité.

«Certaines discussions sont en cours, mais nous sommes optimistes et espérons que la politique sera adoptée, sinon cette année, puis l’année prochaine», a déclaré Bernard Bau. Car ce processus est le pilier du développement des infrastructures de qualité pour les pays de la CEDEAO.

Par Félicienne HOUESSOU

Rejoignez-nous sur Facebook
Nous sommes aussi sur Twitter
Application Android

Disponible sur Google Play

 

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.