BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Période de l’harmattan : des précautions pour préserver la santé

Chaud le jour et froid la nuit jusqu’au petit matin. Nous sommes là avec les caractéristiques de l’harmattan, un vent très sec et le plus souvent chargé de poussières qui sévit en début d‘année. Ces effets nocifs exigent des mesures préventives pour se maintenir en bonne santé tout au long de cette période.

Avec l’harmattan, survient un grand nombre d’affections, les unes plus graves que les autres. Cette poussière se compose de particules végétales (herbes, fleurs sèches, pollen) animales (plumes d’oiseaux, déchets de toute sorte), de microbes, de virus, de parasites, de champignons microscopiques. On constate pendant ce temps que la peau se craquelle, les muqueuses buccales se fendillent et les narines se dessèchent.

Selon l’infirmière Noudégbé Isabelle, «les efforts de toux et pour se moucher traumatisent les vaisseaux et les font saigner. Il est courant de voir des traces de sang dans les crachats et dans la morve. Les vaisseaux sanguins sont les principales voies pour le cheminement des germes de toutes sortes à distance: dans les sinus, les oreilles et le cerveau».

Les principales maladies

«De toutes les maladies qui sévissent pendant l’harmattan, les plus fréquentes sont la grippe, la méningite, la pneumonie, l’asthme, la bronchite, la tuberculose», confie, l’infirmière. La grippe, se caractérise par une fièvre accompagnée de courbatures, avec le nez qui coule ou avec le nez bouché sans oublier la fatigue.

La méningite cérébro-spinale s’annonce par des maux de tête violents, des vomissements faciles, d’une raideur de la nuque, d’une fièvre et des convulsions. Les infections respiratoires (bronchites, pneumonie) ont comme signe de base, la toux et la fièvre auxquelles s’accompagnent des difficultés respiratoires.

Des douleurs au niveau de la poitrine et des cotes. Aussi, des affections allergiques d’asthme sont-elles fréquentes et se manifestent par des difficultés respiratoires angoissantes et un sifflement dus à des allergènes tels que la poussière.

La tuberculose est confirmée après une toux chronique de plus de deux semaines associée de sueurs nocturnes et d’un amaigrissement. Outre ces principales maladies, d’autres comme la drépanocytose et les aspergilloses se constatent chez des patients avec un organisme assez fragile pendant cette période fraîche.

A en croire les explications de madame Céline Assiamè, chez les personnes hyper réactives, l’harmattan dessèche les muqueuses nasales entrainant des lésions de fissuration au niveau des muqueuses de la bouche et sur la peau constituant des voies par lesquelles les microbes infectent l’organisme.

Les asthmatiques font facilement des crises pendant l’harmattan à cause de la poussière. Et, très souvent, les populations sont souvent victimes de la méningite (inflammation des méninges). Le froid en période d’harmattan provoque généralement chez les drépanocytaires des crises vaso-occlusives de la drépanocytose.

Prendre davantage soin des enfants…

S’il y a une catégorie de personnes dont il faut mieux s’occuper en période d’harmattan, ce sont les enfants. Fragile et sans défense, ils ont besoin d’être bien protégés surtout ceux qui sont déjà scolarisés.

«Les cours ont repris depuis le lundi dernier et avec ce vent frais, sec et poussiéreux, il faut bien habiller les enfants avant qu’ils ne partent pour l’école», explique dame Sessi, parent d’élèves rencontré au marché Houédonou

Et pour les tous petits qui sont encore à la maison, elle conseille de les garder au chaud tout en nettoyant la chambre et dépoussiérer les objets environnants y compris les jouets compte tenu de la propension des enfants à porter les objets à la bouche.

Être précautionneux

Pour être à l’abri de toutes ces infections, l’infirmière préconise d’éviter de prendre froid en se couvrant bien la nuit et le matin, de protéger les voies respiratoires à l’aide de cache-nez, humidifier les voies respiratoires et d’utiliser des solutions de lavage physiologique ou du beurre de karité. Il est aussi important de se vacciner contre la grippe, la méningite et de consulter le médecin pour les traitements appropriés dès les premiers signes d’affections.

Dans la région septentrionale ou l’harmattan est plus accentué, il faut privilégier l’utilisation des antiseptiques à pulvériser dans les narines. Quant aux drépanocytaires, ils doivent porter des habits chauds pour éviter le froid. Il convient d’être assez prudent et de respecter des règles d’hygiène.

Par Anielle DAGBEWATO

SickaSport

Dernières actualités

Mercato – Barcelone : Antoine Griezmann s’est livré sur son passage à l’Atlético !

Alors qu’il faisait le plus grand bonheur de l’Atlético, Antoine Griezmann a migré vers le FC Barcelone cet été. Au Barça depuis plusieurs mois, le champion du monde français est revenu sur son passage chez les Colchoneros. Lors d’un…

La Fouine de retour avec un nouvel album

Moins présent sur la scène médiatique ces dernières années, la Fouine est toujours actif musicalement. Il est de retour 1 an et demi après Sombre avec un nouvel album intitulé Bénédictions. Un projet enregistré en grande partie aux…

Mercato – Barcelone : «Mon rêve d’enfant était de jouer au Barça», Frenkie De Jong

Lors du dernier mercato hivernal, Frenkie de Jong s’est engagé en faveur du FC Barcelone. Un choix que l’international néerlandais ne regrette pas du tout. Lors d’un entretien accordé à Sport.es, Frenkie de Jong a fait part de son immense…

Tennis : «Le tennis a encore besoin d’elle», Djokovic rend un vibrant hommage à Wozniacki

Alors qu’elle vient de s’incliner face à Ons Jabeur, Caroline Wozniacki est désormais en retraite. Novak Djokovic a tenu à lui rendre hommage. Novak Djokovic n’a pas tari d’éloges à l’égard de Caroline Wozniacki. Défaite face à Ons Jabeur…

Basket – NBA : LeBron James dévoile l’objectif prioritaire des Lakers

Leaders à l'Ouest, les Los Angeles Lakers ont un objectif très clair cette saison comme l'assure LeBron James : le titre NBA. Très satisfait de cette première partie de saison, le natif d'Akron n'en oublie pas pour autant son objectif…

Mercato – Barcelone : «Je veux écrire l’histoire de ce club», Griezmann s’enflamme pour son…

Lors du dernier mercato estival, Antoine Griezmann a quitté l’Atlético pour rejoindre le FC Barcelone. Le champion du monde français a fait part de son immense plaisir de porter le maillot blaugrana. Lors d’un entretien accordé à La Liga,…

«Général» Faleti : les chefs d’accusation retenus contre lui

Les autorités de la Police républicaine ont présenté les faits reprochés au présumé meneur des actes de violences dans la commune de Savè, arrêté par les éléments de la police à Parakou ce jeudi 23 janvier et transféré la Brigade…

Bénin : Mathys Adidjatou suspend le stage des agents de l’Etat

Aucune autorisation de mise en stage ne se fera jusqu'à nouvel ordre. Dans une lettre en date du 7 janvier 2020 adressé au directeur général du renforcement des capacités et l'employabilité, le ministre de la fonction publique, Mathys…

Dernières actualités

>
Secured By miniOrange