BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

Pipeline Niger-Bénin : Samou Séidou Adambi au lancement du projet à Agadem

Le ministre béninois en charge des mines, Samou Séidou Adambi était aux côtés de Mahamadou Issifou, le président du Niger et des responsables du CNPC et de Wapco Niger pour le lancement des travaux de construction du pipeline Niger-Bénin à Koulélé (Agadem), le mardi 17 septembre 2019.

Après les étapes administratives et protocolaires, les travaux de construction du pipeline international export reliant le Niger au Bénin pour un linéaire, d’une longueur totale de 1982 km dont 1298 km en territoire nigérien entrent dans sa phase active avec la cérémonie de la pose de première pierre intervenue le mardi 17 septembre 2019 à Koulélé située à 90 km d’Agadem dans la région de Diffa au Niger. Une solennité qui a connu la participation béninoise avec la présence effective de Samou Séidou Adambi, ministre des Mines du Bénin.

La construction de ce pipeline constitue une étape importante dans la production pétrolière au Niger et une opportunité pour le Bénin de se réveler aux yeux du monde comme un acteur majeur du secteur de l’or noir. Les travaux de construction du pipeline Niger-Bénin seront exécutés par la CNPC et la société de pipeline au Niger dénommée West African Oil Pipeline Company (WAPCO-Niger).

Conformément à la feuille de route que les gouvernements du Niger et du Bénin se sont fixés en collaboration avec les partenaires chinois, le gros des travaux démarrera en janvier 2020 et sera achevé en novembre 2021 et la mise en exploitation interviendra en janvier 2022.

De par sa taille, son niveau d’investissements, les recettes attendues et les emplois qu’il générera, ce projet est l’un des plus importants à la fois pour le Niger et pour le Bénin. C’est dire que ce projet d’oléoduc impactera positivement la marche des deux pays vers l’émergence économique et sociale.

Aussi, un des atouts de la construction de ce pipeline d’exportation du pétrole brut réside également dans les opportunités et les conditions favorables qu’il offre pour d’autres investissements sur d’autres blocs pétroliers.

Long de 2000 km, ce pipeline va permettre au Niger de produire 100 000 barils de pétrole par jour, contre 20 000 barils/jour actuellement, et exporter son pétrole brut à l’international via le Bénin, le pays voisin qui a un accès direct à la mer.

A noter que la construction de cette infrastructure coûtera 600 milliards de francs CFA pour la section béninoise, soit environ 1,3 milliard de dollars américains et sera entièrement financé par la société chinoise China National Oil and Gas Exploration and Development Company LTD, à travers un partenariat signé avec les autorités béninoises.

Par Joel YANCLO

SickaSport

Dernières actualités

Bénin : de nouveaux commissaires de police nommés à Cotonou

Le Directeur général de la Police républicaine, le contrôleur général de police, Soumaïla Yaya a procédé à la nomination de nouveaux commissaires et de leurs adjoints à la tête de certains commissariats d’arrondissement de Cotonou. Les…

Bénin : «Soutenir l’artisanat et les PMI pour une commune industrielle», Abraham Akpalla

Elu le 20 novembre 2017 en remplacement du maire Alasane Zoumarou destitué le 30 octobre de la même année, qui lui aussi, a remplacé Micaël Bassabi Djara, Abischaï Abraham Akpalla, actuel premier citoyen de la ville de Djougou, à quelques…

Lutte contre la pandémie du Covid-19 : la grande Europe tombe, la pauvre Afrique résiste encore

Bien que disposant à la fois des meilleurs systèmes sanitaires au monde, d’une géante techno-science, bref, d’un savoir envié, les pays occidentaux, face au coronavirus, semblent sans moyens. En trois mois de terreurde cette pandémie, les…

Promotion des valeurs ancestrales : Simplice Adangbozin invite à retourner aux sources

Chercheur, tradi-thérapeute et botaniste, Simplice Adangbozin est l’un de ces rares Béninois et Africain dont l’attachement aux valeurs endogènes ne souffre d’aucune insuffisance. Conseiller de l’association «Nun Dodo», il prône un retour…

Covid-19 et économie mondiale : baisse du niveau de pollution dans le monde

Selon l’imagerie satellite de l’Agence spatiale européenne, le niveau de pollution de l’air dans le monde a considérablement baissé, Conséquence de l’arrêt total ou partiel des activités industrielles dans plusieurs pays, notamment…

Lutte contre le Covid-19 en Afrique francophone : l’AFD apporte un soutien de 987,2 millions FCFA

Dans les directives internationales de l’OMS, plusieurs plans de riposte sont élaborés par les pays afin d’endiguer à la pandémie du Covid-19. Au nombre de ces mesures, le dispositif Aphro-Cov dédié aux pays de l’Afrique francophone vient…

Lutte contre le Covid-19 à Parakou : négligence des mesures préventives dans la vente de Tchoukoutou…

Malgré la pandémie du corona virus qui ne laisse aucun pays indifférent, et malgré les dispositions que prennent les autorités sanitaires à divers niveaux pour contrer ce mal dit du siècle, le constat continue de ne pas être celui des plus…

Pic de la technologie : l’emploi des jeunes mis en danger selon l’OIT

Dans son dernier rapport, l’Organisation internationale du travail (OIT) alerte sur l’aggravation de l’exclusion des jeunes de l’emploi et de la formation. Face à la révolution technologique que connait le monde, les jeunes sont confrontés…

Dernières actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.