RESTEZ CONNECTÉ

ECONOMIE

Propagation rapide du Covid-19 : pour précaution, les béninois font des réserves alimentaires

Bénin24TV

Publié

le

Alors que la pandémie à Coronavirus qui a déjà touché plus de 300.000 individus de part le monde, se répand de plus en plus, la population prend ses précautions à travers le stockage de produits alimentaires et pharmaceutiques. Avec 6 cas confirmés au Bénin, les populations exigent la fermeture des écoles et se préparent déjà au confinement.

Situé à quelques mètres de l’église catholique de Gbèdégbé, une boutique de vente de produits divers, est pleine à craquer ce dimanche 22 mars 2020. On y dénombre une dizaine d’acheteurs. Certains ayant fini, font la queue à la caisse avec de gros colis.

L’ambiance est plus forte qu’à la veille des fêtes de nouvel an. Et pourtant, aucune fête en vue. C’est la force d’un phénomène sanitaire appelé Coronavirus. Pour le moment, cette entreprise, comme plusieurs autres se remplit la caisse.

«Je suis étonné de voir des clients qui habituellement ne dépasse pas 10.000 FCFA d’achat mais, qui viennent de faire des emplettes de 30.000 FCFA et plus. Les clients viennent en nombre important et ils achètent beaucoup», indique Ibrahim, le gérant.

Supermarchés et autres commerçants voient ainsi leur chiffre d’affaires monté. Alphonse est caissier dans une grosse boutique d’alimentation général. Pour lui, les gens ont déjà peur même de se rendre au marché Dantokpa.

«Depuis quelques jours, nous avons beaucoup de clients qui viennent acheter en grande quantité. Nos ventes ont presque triplé dans l’intervalle de quatre jours. On dirait que la population fuit les marchés par peur de se contaminer. Mais cela nous arrange», confie-t-il.

Les supermarchés et boutiques de vente d’alimentation générale sont ainsi marqués par une forte demande de produit agroalimentaire, notamment les pâtes alimentaires et les conserves. De plus en plus, les populations de Cotonou décident de faire des réserves alimentaires. Et pour cause, il s’agit des préparatifs d’auto-confinement au cas où la situation va s’empirer dans le pays. Carlos nous en dis davantage.

«Vous n’êtes pas sans savoir que le nouveau virus multiplie ses victimes à travers les contacts humains. La dernière vague de mesures visant à réduire les risques de propagation du germe pathogène portent notamment sur l’interdiction de toutes les manifestations. Cela n’arrive pas qu’aux autres. Si par malheur la situation évolue au Bénin, chacun sera obligé de rester chez lui. C’est pour cela que moi, je stocke déjà des produits alimentaires», a-t-il fait savoir.

Il n’est pas le seul à faire des réserves. Si pour certains, le but est de faire des stocks, pour d’autres, c’est la panique qui guide. Protéger par un cache-nez et un gang, Laurette pense que c’est le moment idéal pour faire ses emplettes puisque le Coronavirus n’a pas encore touché un grand nombre ici au Bénin.

«Lorsque nous allons rentrer dans les cinquantaines de cas, les marchés et supermarchés deviendront des hauts lieux de risque d’infections. Il vaut mieux faire ses achats maintenant si on a une petite économie quelque part. Les choses peuvent se corser à tout moment», s’inquiète-elle.

Ainsi, depuis quelques jours, les produits tels que, sardine, macaroni, riz, tomate en boîte, lait, cube, sel, huile, se vident assez rapidement dans les points de vente. On peut dire que les commerçants du secteur agroalimentaire font de bonnes affaires en cette période où la population est prise de panique.

Par Félicienne HOUESSOU

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ECONOMIE

Air France s’est engagée à réduire de 50% ses émissions de CO2, selon Elisabeth Borne

Benin24tv avec Reuters

Publié

le

La ministre de la Transition écologique a également appelé les Français à organiser leurs vacances d’été dans l’Hexagone.

Air France s’est engagée à baisser drastiquement ses émissions de CO2 en France, notamment en réduisant le nombre de ses vols intérieurs où le TGV constitue une alternative, contrepartie des aides publiques accordées à la compagnie pour faire face à la crise du coronavirus, a dit dimanche la ministre des Transports Elisabeth Borne.

«En échange du prêt garanti par l’Etat, Air France a pris des engagements très forts de réduire de 50% les émissions de CO2 de ses vols domestiques d’ici 2024 avec notamment une réduction drastique sur les trajets où l’on a une alternative ferroviaire en moins de 2h30», a dit la ministre sur France Inter.

Le syndicat des pilotes d’Air France (Spaf), très minoritaire, a mis en garde samedi la direction sur ses projets de restructuration de l’activité court-courrier.

Air France-KLM a obtenu une aide de 7 milliards d’euros de la part de la France pour faire face à la quasi-paralysie du trafic aérien mondial provoquée par la pandémie de nouveau coronavirus.

La compagnie allemande Lufthansa, qui discute de son côté avec le gouvernement d’un plan de sauvetage de neuf milliards d’euros, a annoncé dimanche qu’elle comptait reprendre ses vols vers 20 destinations à compter de la mi-juin, parmi lesquelles plusieurs destinations de vacances très courues.

Des précisions sur les vacances d’été

Le gouvernement devrait en outre donner des précisions sur la phase suivante du déconfinement et notamment sur l’organisation des vacances d’été la semaine prochaine, a indiqué la ministre.

«Dès maintenant, on peut réserver ses vacances pour le mois de juillet, pour le mois d’août. Pour le mois de juin, on précisera des choses dans le courant de la semaine». De nombreuses restrictions sont en place jusqu’au 2 juin. Jusqu’à cette date, les déplacements sont limités à 100 km autour du domicile.

Le gouvernement a donné son feu vert le 14 mai aux réservations «en métropole et en Outre-mer» pour juillet et août, dégageant quelque peu l’horizon d’un secteur du tourisme sinistré par le confinement et la fermeture des frontières.

«On n’invite absolument pas les Français à réserver leurs vacances à l’étranger. Cette année l’idée est plutôt de passer ses vacances en France», a précisé Elisabeth Borne, alors que l’Italie et l’Espagne ont annoncé la réouverture prochaine de leurs frontières.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

ECONOMIE

La dette française sera «sans doute» supérieure à 115% du PIB en fin d’année, indique Gérald Darmanin

Benin24tv avec AFP

Publié

le

La dette publique, qui était sous la barre des 100% du PIB en fin d’année 2019, bondit en raison de la pandémie.

Les mesures de soutien à l’économie face à la crise sanitaire vont durement affecter les finances publiques. La dette française va « sans doute» dépasser le seuil de 115% du produit intérieur brut en fin d’année, a ainsi prévenu Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics.

«La dette, c’est à la fois les dépenses que l’on fait, et on en fait beaucoup, et les recettes qu’on n’a pas. Dans cette crise il y a une sorte d’effet ciseau, vous dépensez plus et vous avez moins de recettes fiscales parce qu’il y a moins d’activité», a-t-il expliqué au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.

Ainsi, «ce sera plus que les 115% très certainement», tout en refusant de donner une estimation plus précise: «ce sont des choses trop importantes pour pouvoir faire des commentaires avec le doigt mouillé», a-t-il dit, alors que les 115% sont prévus par le dernier budget rectificatif en date.

En fin d’année 2019, la dette publique s’établissait à 98,1% du PIB, selon les chiffres de l’Insee. Interrogé sur les solutions envisagées par le gouvernement pour rembourser cette dette, Gérald Darmanin a exclu toute hausse d’impôts : «ce n’est pas le choix du gouvernement» car «on découragerait les entreprises, les salariés à consommer, à investir».

Autre possibilité, réduire drastiquement les dépenses, mais «on voit bien que, s’il faut faire attention à l’argent public, réduire drastiquement les dépenses au moment où il faut faire un plan hôpital et revaloriser les infirmier, les infirmières, au moment où il faut soutenir l’économie, ce ne serait pas raisonnable», a-t-il poursuivi.

«Soit on choisit la troisième voie, qu’a choisie le président de la République depuis trois ans, il fait confiance aux acteurs économique et la croissance crée la richesse qui permet de rembourser cette dette».

3 milliards d’euros d’exonération de charges

Les mesures de soutien aux entreprises de certains secteurs vont en revanche se poursuivre, a indiqué le ministre de l’Action et des Comptes publics. Le gouvernement va exonérer de 3 milliards d’euros de charges sociales des entreprises de secteurs particulièrement touchés par les conséquences de la crise sanitaire, comme la restauration, le tourisme, la culture ou le sport.

«Les petites entreprises (jusqu’à 250 salariés pour les secteurs tourisme, hôtellerie, culture, événementiel et jusqu’à 10 salariés pour ceux fermés jusqu’au 11 mai comme les coiffeurs) de ces secteurs auront droit à une exonération de charges patronales pour la période durant laquelle ils ont été obligés de fermer», a précisé le ministère.

Cette période est de quatre mois pour le secteur du tourisme, de l’événementiel, de la restauration ou de l’hôtellerie, et de trois pour «ceux qui ont pu reprendre une activité normale le 12 mai comme les coiffeurs».

En dehors de ces secteurs, les sociétés ayant vu leurs charges sociales reportées pourront étaler leur paiement sur une période pouvant atteindre 36 mois.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

DERNIÈRES ACTUALITÉS

ECONOMIEIl y a 4 heures

Air France s’est engagée à réduire de 50% ses émissions de CO2, selon Elisabeth Borne

La ministre de la Transition écologique a également appelé les Français à organiser leurs vacances d’été dans l’Hexagone. Air France...

MOYEN-ORIENTIl y a 4 heures

Le président afghan va faire libérer jusqu’à 2000 prisonniers talibans

Le président afghan Ashraf Ghani a lancé dimanche la procédure de libération de quelque 2.000 prisonniers talibans dans un «geste...

ECONOMIEIl y a 4 heures

La dette française sera «sans doute» supérieure à 115% du PIB en fin d’année, indique Gérald Darmanin

La dette publique, qui était sous la barre des 100% du PIB en fin d’année 2019, bondit en raison de...

HIGH-TECHIl y a 5 heures

Lutte contre le Covid-19 : les béninois amplifient la pratique du e-commerce

La dématérialisation de tous les services commerciaux est devenue le moyen le plus utilisé au Bénin dans tous les secteurs...

ENQUÊTEIl y a 5 heures

Covid-19 : Bars et boîtes de nuit fermées, restaurants et cafeterias au ralenti au Bénin

Le gouvernement du Bénin a pris une mesure restrictive en conseil des ministres pour lutter contre la propagation du coronavirus...

ECONOMIEIl y a 5 heures

Dons dans la lutte contre le coronavirus : les entreprises privées ont offert 257 millions FCFA au Bénin

Le gouvernement du Bénin a fait le point des dons en numéraires et matériels reçus dans le cadre du sursaut...

ENQUÊTEIl y a 5 heures

Coronavirus au Bénin : service minimum dans le transport, des pertes importantes

Dans le domaine du transport, l’effet du Covid-19 se fait cher au Bénin. Intimement lié aux autres domaines d’activités qui...

CORONAVIRUSIl y a 5 heures

Covid-19 au Bénin : voici le département le plus touché

A l’instar d’autres pays du monde, le Bénin est secoué depuis quelques mois par la crise sanitaire liée à la...

ECONOMIEIl y a 5 heures

Transactions mobile money : les pays en développement enregistrent 786,5 milliards FCFA chaque jour

Le Mobile Money a battu tous les records dans les pays en développement. Selon un récent rapport de la Banque...

ENQUÊTEIl y a 5 heures

Fabrication de dispositif de lavage de mains : de bonnes affaires pour les soudeurs

A quelque chose malheur est bon dit-on. Pendant que la crise du coronavirus plonge des milliers de béninois dans le...

ECONOMIEIl y a 5 heures

Impacts du Covid-19 hors du cordon sanitaire : hausse drastique du coût de transport dans le Zou et le Couffo

La vague des effets du coronavirus ne pèse pas seulement sur les activités économiques dans les 15 villes comprises dans...

CULTUREIl y a 6 heures

Covid-19 et sécurité alimentaire : un chercheur prône l’agriculture urbaine

Pour préserver la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations, il est nécessaire de promouvoir une agriculture urbaine qui transcende les...

ECONOMIEIl y a 6 heures

Maroc : hausse de 6% des exportations des produits maraîchers en huit mois

Les exportations des produits maraîchers marocains ont enregistré une hausse de 6% entre le 1er septembre et le 9 mai...

ENQUÊTEIl y a 6 heures

Baisse d’activité économique due au Coronavirus : les coiffeuses et coiffeurs en font aussi les frais

La liste des secteurs d’activités touchée par la crise du Coronavirus est bien longue. Et les coiffeuses et coiffeurs ne...

CORONAVIRUSIl y a 6 heures

Covid-19 :  de nouveaux cas confirmés au Bénin

Le Bénin a enregistré de nouveaux cas confirmés de coronavirus. C’est ce qui ressort du nouveau bilan sur le site...

LE 229Il y a 9 heures

Bénin – Ramadan 2020 : l’adresse de Patrice Talon à la communauté musulmane

A l’instar d’autres du monde, les fidèles musulmans du Bénin célèbrent, ce dimanche 24 mai 2020, l’Aïd El Fitr, fête...

CORONAVIRUSIl y a 13 heures

Pékin «prêt» à une coopération internationale sur l’origine du virus

La Chine est «prête» à une coopération internationale afin d’identifier la source du nouveau coronavirus, a déclaré dimanche le ministre...

ASIEIl y a 13 heures

La Chine est «au bord d’une nouvelle Guerre froide» avec les États-Unis

La Chine et les Etats-Unis sont «au bord d’une nouvelle Guerre froide», a averti dimanche 24 mai le ministre chinois...

CÔTE D'IVOIREIl y a 14 heures

Fête de Ramadan : Ouattara prie pour que la Covid-19 «s’éloigne de la Côte d’Ivoire»

Le président ivoirien Alassane Ouattara qui a fait samedi la prière de l’Aïd-El-Fitr ou fête de Ramadan à sa résidence...

CORONAVIRUSIl y a 14 heures

Sénégal : vers un dispositif de suivi de l’impact du coronavirus

L’Agence nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) du Sénégal Lance, le 27 mai 2020, une enquête dans...

ECONOMIEIl y a 14 heures

Afrique : pour des économies plus résilientes à travers l’intégration

La Commission économique pour l’Afrique (CEA), la Banque africaine de développement (BAD) et la Commission de l’Union africaine (CUA) invitent...

SPORTSIl y a 14 heures

Bundesliga : Dortmund s’impose, Leverkusen s’offre Mönchengladbach, le Bayern déroule

Le Borussia Dortmund a ramené la victoire de son déplacement à Wolfsburg (2-0), samedi, à l’occasion de la 27e journée...

ASIEIl y a 14 heures

Hongkong : la police tire des lacrymogènes sur les manifestants pro-démocratie

La mouvance pro-démocratie hongkongaise a appelé dimanche la population à descendre dans les rues pour dénoncer le projet de Pékin...

CULTUREIl y a 14 heures

Egypte : le meurtrier de la diva libanaise Suzanne Tamim gracié

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a gracié samedi des milliers de prisonniers pour la fin du ramadan, parmi lesquels...