BÉNIN24 TÉLÉVISION
L'actualité en continu et en temps réel

PSG : «Quelle que soit la rivalité, l’éducation doit venir en priorité», Thiago Silva tacle Messi

Alors que l’Argentine a battu le Brésil ce vendredi soir (1-0), Thiago Silva a fustigé l’attitude de Lionel Messi et de l’arbitre durant la rencontre.

«Il tente de forcer l’arbitre à lui donner des situations délicates ou des coups francs dangereux. Ce n’est pas une excuse ou quoi que ce soit. On a discuté avec des joueurs qui jouent en Espagne. Il cherche à contrôler le jeu, c’est difficile, vu que l’arbitre doit siffler des actions qui existent vraiment. Si c’était Casemiro, les gens diraient “Oh, celui-ci est un bandit”. Nous sommes pris en otage, les arbitres doivent arrêter avec ça, ils ne peuvent pas le laisser contrôler les matchs. Il n’a pas cet avantage en Ligue des Champions parce que les arbitres sont plus durs. On ne le voit pas essayer de diriger les arbitres à ce point. Mais en Espagne, ou avec l’Argentine, surtout dans un pays qui n’est pas connu pour le football (l’Arabie Saoudite, NDLR)… Ensuite, il y a des arbitres que nous ne connaissons pas beaucoup et qui, par admiration, commencent à se ranger à ses côtés. Comme nous n’avions pas Neymar à nos côtés, nous sommes désavantagés. Il (Messi, NDLR) est l’une des personnalités les plus admirées du football, et il a demandé à Tite de se taire. Quelle que soit la rivalité, l’éducation doit venir en priorité. Il voulait commander le jeu, il s’est disputé avec l’arbitre, et l’arbitre a continué de rire. L’admiration doit être mise de côté», a confié Thiago Silva au sujet de Lionel Messi, avant de revenir sur la réaction de l’arbitre du match.

«Nous admirons tous le grand joueur et l’homme quand il est différent, mais au moment où vous entrez sur la pelouse, vous devez faire votre travail», a ajouté le défenseur du PSG, dans des propos relayés par Globoesporte.

Match de gala en Arabie saoudite ce vendredi. À l’occasion de cette nouvelle trêve internationale, le Brésil et l’Argentine (1-0) s’affrontaient sur la pelouse de Riyadh, une rencontre qui a vu l’Albiceleste s’imposer grâce à un pénalty de Lionel Messi, contesté par les Brésiliens.

Immobilier Bénin

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS RÉCENTES

ACTUALITÉS À LA UNE

ACTUALITÉS À LA UNE

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

RÉVISION DE LA CONSTITUTION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée.