RESTEZ CONNECTÉ

POLITIQUE

Ravip – Démarrage de délivrance d’acte de naissance : l’appel du CA Hyppolite Akpata

Bénin24TV

Publié

le

À compter de ce lundi 12 août 2019 et ce pour deux semaines, se déroule sur toute l’étendue du territoire national la phase effective de démarrage d’acte de naissance aux 2.500.000 béninois ayant fait le témoignage lors des opérations du Ravip effectuées entre le 1er novembre 2017 et le 31 avril 2018. Pour ce qui est du 5ème arrondissement de Porto-Novo, 5529 demandeurs de cet acte sont enregistrés.

Officier d’État civil et homme averti du rôle crucial que joue l’acte de naissance dans la vie de chaque personne, le CA 5 Hyppolite Akpata non seulement ne veut pas être surpris par cette opération mais surtout entend l’accompagner afin que tous les demandeurs obtiennent ce précieux sésame.

À ces 5529 demandeurs, le CA 5 Hyppolite Akpata souhaite qu’ils se tiennent prêts pendant la période sus indiquée pour retirer leurs actes de naissance. D’ailleurs des crieurs publics seront mis à contribution pour que tous les demandeurs soient touchés par cette information capitale, a laissé entendre l’adjoint au maire.

Précisions utiles

La délivrance gratuite, d’acte de naissance Ravip aux Béninois enrôlés lors des opérations Ravip effectuées entre le 1er novembre 2017 au 31 avril 2018, par témoignage va durer deux semaines soit du lundi 12 Août au 26 Août 2019, a informé l’autorité selon des sources gouvernementales. Cette opération ne concerne que les personnes ne disposant pas d’acte de naissance.

De plus, seules les personnes nées au Bénin sont concernées par cette opération. Toute personne bénéficiaire de cette oeuvre salvatrice du gouvernement de la rupture, ne peut retirer son acte de naissance que dans l’arrondissement où elle est née. Les personnes concernées qui ne résident pas dans leur arrondissement de naissance, peuvent déjà prendre des dispositions idoines afin que quelqu’un puisse le leur retirer surplace.

Par Hermann OBINTI

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CLIQUER POUR COMMENTER

COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POLITIQUE

Coronavirus : Patrice Talon a-t-il bien géré la lutte contre la pandémie ?

Bénin24TV

Publié

le

Avec le conseil des ministres d’hier, le chef de l’Etat du Bénin, Patrice Talon, est entrain d’amorcer la descente en ce qui concerne la lutte contre le Covid-19. Quel bilan peut-on faire de son bilan en ce qui concerne la gestion du Covid ?

La mesure de fermeture des lieux de culte, des bars et des mesures restrictives relatives au transport en commun dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 sont levées. Telles sont dernières grandes décisions du gouvernement Talon qui démontrent que le «déconfinement» est presque définitif.

En effet, après la levée du cordon sanitaire le 11 mai dernier, la majorité des derniers impératifs imposés à la population dans le cadre de la lutte de cette pandémie sont ainsi levés. Dans cette avant dernière ligne-droite, on peut se demander si Patrice Talon a été à la hauteur du défi ?

En effet, on l’a vu à l’écran une seule fois au moment où tous ses homologues ont fait trois ou quatre adresses solennelles à leur peuple. Et quand Patrice Talon a rétabli le pont avec son peuple, il a oublié l’essentiel. Il s’agit de l’économie.

En ce moment de récession où tous ses collègues ont mis la main à la poche pour soutenir l’effort de «guerre sanitaire», Patrice Talon n’a rien donné à son peuple. Le seul acte n’a été qu’un recensement illusoire des sous-secteurs handicapés par la pandémie.

Mieux, au moment où son pays faisait face à une inflation galopante relativement aux produits de prévention contre le Covid-19 comme le gel hydro alcoolisé sans oublier ceux de première nécessité, son gouvernement a surpris par son silence.

Au moment où le président Talon a gardé le silence sur les reflets économiques, Macky Sall du Sénégal a décidé de mettre en place une cagnotte de 1000 milliards de F CFA pour faire face à la lutte contre la pandémie.

Dans ce même registre, il n’est pas le seul, il a aussi l’exemple de Alassane Ouattara de Côte d’Ivoire. Celui-ci a pris des mesures socioéconomiques pour un budget de près de 100 milliards. Les autres comme Paul Kagamé du Rwanda, Dénis Sassou N’Guesso du Congo-Brazzaville, Ali Bongo du Gabon…tout ce beau monde ont soulagé les peines de leurs concitoyens.

Au regard de tout cela, on peut dire que la gestion de Talon relativement à la pandémie est une gestion en demi-teinte.

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

POLITIQUE

Désignation des maires et leurs adjoints : le gouvernement en appelle au respect de la loi

Bénin24TV

Publié

le

Après l’élection des conseillers communaux et municipaux le dimanche 17 mai 2020, ceux-ci sont conviés à élire et mettre en place à partir de jeudi 28 mai 2020, leurs conseils municipale et les différents chefs d’arrondissement. Dans ce cadre, le gouvernement en appelle au respect des textes qui donnent l’avantage au parti ayant le plus grand nombre de conseillers pour l’élection à ces différents postes.

Le gouvernement n’entend pas se limiter aux diligences qui ont pu favoriser le bon déroulement du scrutin municipal du 17 mai 2020. Aussi bien, les faits et ambiances politiques avant, pendant et après le président Patrice Talon et son gouvernement.

Décidé à en découdre définitivement avec l’ancienne pratique politique et les ralliements de dernier moment qui faussent le jeu électoral et la loi de la majorité telle que issue du vote des citoyens, le gouvernement à l’avant-veille du démarrage de l’élection des maires des différentes communes du Bénin pour cette quatrième mandature, en appelle au respect strict de la législation qui exige que le maire et ses adjoints soient issus du parti qui a la majorité des conseillers, selon le vote des populations proclamé par la CENA et confirmé par la Cour suprême. Des ralliements qui affaiblissent le jeu démocratique.

Le gouvernement en son chef conformément à la loi sur la décentralisation, met donc en garde contre et a instruit les préfets à veiller au respect de la loi. il s’agit d’éviter que, comme on a pu l’observer par le passé, les conciliabules politiciens conduisent à priver le parti disposant de la majorité absolue du droit de diriger la commune.

Ainsi donc, cette nouvelle mandature des conseils communaux et municipaux va donner aux partis les coudées franches pour administrer pleinement les mairies selon l’aspiration des élections qui ont exprimé un vœu à travers leurs différents choix pour départager les partis et candidats en compétition.

Ce scrutin également a pu permettre de se convaincre de toute l’importance de la réforme du système partisan et a donné la preuve d’un environnement politique homogène et plus organisé. Contrairement «aux clubs électoraux» qui ont toujours pris d’assaut l’arène politique, c’est à de véritables partis d’influence nationale on a à faire maintenant pour avoir démontré leur capacité à réunir une moyenne de 10% du suffrage exprimé au cours du vote.

Nouvelle carte politique, les partis résistants interpelés

Ces élections municipales convainquent à suffisance une nouvelle ossature politique du Bénin. En clair, tout se décidera pour l’avenir autour de trois grands partis politiques qui ont pu réunir les critères pour prendre part au partage des sièges aux élections municipales de mai 2020.

Le Bénin réaffirme ainsi sa capacité à changer les choses et, renforce la flamme de sa démocratie toujours plus ravivée. Pour les prochaines consultations donc, les partis ou regroupement de partis qui n’ont pu réaliser l’exploit, n’ont plus qu’à se joindre aux actuels maîtres du jeu politique, selon qu’ils soient de la mouvance ou de l’opposition pour former de grands blocs plus solides et poursuivre le combat sans avoir à se constituer en clan ou partis de région.

Les règles sont d’autant plus claires que, l’invasion du pouvoir exécutif pour régime en place pour fragiliser certaines voix discordantes à travers une série de votes de défiance et de destination n’aura pas sa raison d’être de cette mandature.

Dans la droite ligne des principes, l’orthodoxie dans la gestion doit pouvoir faire école et s’écarteront n’auront plus qu’à en répondre devant les instances commise pour gérer ces contentieux. Les partis politiques ont donc le contrôle partout où ils ont la majorité absolue et, rien ne doit les empêcher de prendre la destinée des communes et travailler en toute quiétude pour répondre aux attentes des mandants.

Cap sur ces défis qui pressent

Au bout de 17 années de décentralisation, le chemin parcouru doit pouvoir convaincre de ce que, les acteurs de cette mandature ont suffisamment vu, entendu et appris. ils doivent pouvoir s’y mettre à fonds pour répondre aux aspirations de leurs électeurs que sont ; le développement et un mieux être. Les niches de corruption et la mal gouvernance ambiante doivent pouvoir être du passé.

Les défis de l’assainissement du cadre de vie, d’une meilleure gestion des ressources des communes de l’éclairage public, des projets d’adduction d’eau ou de forage public, de la lutte contre l’insécurité, l’accompagnement de la jeunesse et de la gente féminine, de dirigeantes la multiplication des sources de revenus et la conquête des partenariats pour une meilleure viabilisation de toutes les communes doivent préoccuper les prochaines équipes des municipalités.

Une meilleure gestion des Fonds d’appui au développement des communes (FADEC) assortie de reddition périodique et permanente de comptes aux électeurs pour renforcer la confiance et la bonne gouvernance. Les niches de corruption doivent être détruites et la transparence dans les marchés publics, la lumière qui guide les pas des chaque élu. Pour sa part, l’Etat aussi doit continuer à jouer pleinement son rôle en à affectant à temps les ressources aux communes.

Par Bidossessi WANOU

Partagez ceci
Suivez-nous sur Facebook

CONTINUER LA LECTURE

DERNIÈRES ACTUALITÉS

POLITIQUEIl y a 3 minutes

Coronavirus : Patrice Talon a-t-il bien géré la lutte contre la pandémie ?

Avec le conseil des ministres d’hier, le chef de l’Etat du Bénin, Patrice Talon, est entrain d’amorcer la descente en...

ECONOMIEIl y a 6 minutes

Economie béninoise : ces facteurs qui ont renforcé le Doing business

Dans le souci de renforcer les capacités économique du Bénin et donner une plus grande opportunité aux investisseurs quant à...

POLITIQUEIl y a 9 minutes

Désignation des maires et leurs adjoints : le gouvernement en appelle au respect de la loi

Après l’élection des conseillers communaux et municipaux le dimanche 17 mai 2020, ceux-ci sont conviés à élire et mettre en...

EDITORIALIl y a 11 minutes

Amoussou et Fagbohoun ont eu chaud

Dans la commune d’Aplahoué, Bruno Amoussou est imbattable depuis les années 1990 où il a mis en terre le PSD....

ECONOMIEIl y a 14 minutes

Microfinance dans l’Uemoa : une hausse de dépôts dans les SFD en fin 2019 au Bénin

Selon le bulletin trimestriel de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao), l’encours des crédits des systèmes...

ECONOMIEIl y a 16 minutes

Indice d’intégration régionale en Afrique : le Bénin dans le top 10 des pays de la CEDEAO

Le nouveau rapport sur l’intégration régionale en Afrique (ARII 2019) vient de classer le Bénin dans le top 10 des...

ECONOMIEIl y a 20 minutes

Supposé népotisme et gestion hasardeuse à la BAD : les USA exigent une enquête indépendante

Entre le président de la Banque Africaine de Développement (BAD), Akinwumi Adesina et le groupe des «lanceurs d’alerte», l’affaire dite...

ENTRETIENIl y a 32 minutes

Abdel Aziz Assani : «Sèmè City doit être partenaire des incubateurs en place»

Au Bénin, pour accompagner les startups à concrétiser leurs projets en entreprise, les centres d’incubation ne cessent de multiplier les...

ECONOMIEIl y a 8 heures

Plan de l’UE : les négociations «pas conclues» lors du prochain conseil européen (Merkel)

Les négociations «difficiles» sur le plan de relance de 750 milliards d’euros présenté par l’Union européenne (UE) ne seront «pas...

ECONOMIEIl y a 8 heures

La France appelle tous les Etats à soutenir le plan de relance «historique» de l’UE

Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire a appelé mercredi tous les États membres de l’Union européenne, «y compris...

ECONOMIEIl y a 8 heures

Champagne : 5.000 bouteilles offertes aux soignants pour dire merci

Collectées en mai par le Syndicat général des vignerons (SGV), près de 5.000 bouteilles de champagne seront offertes les 10,...

ECONOMIEIl y a 8 heures

Boeing annonce avoir repris la production du 737 MAX, cloué au sol depuis plus d’un an

Boeing a annoncé ce mercredi avoir repris la production du 737 MAX, avion cloué au sol depuis plus d’un an...

LE 229Il y a 14 heures

Covid-19 au Bénin : les transports en commun autorisés à circuler à nouveau

En vue d’un retour à la normale, le gouvernement au cours de sa séance de ce mercredi 27 mai 2020,...

CORONAVIRUSIl y a 14 heures

Covid 19 au Bénin : le gouvernement allège les mesures restrictives liées aux bars et transports en commun

A l’instar des lieux de culte, le Gouvernement a allégé les mesures restrictives relatives aux bars et transports en commun....

LE 229Il y a 14 heures

Covid-19 au Bénin : réouverture des bars et lieux de culte validée pour le 2 juin

Les lieux de culte peuvent désormais recevoir des fidèles ainsi que les bars des clients. Réuni en Conseil des ministres...

CORONAVIRUSIl y a 15 heures

Covid 19 au Bénin : la réouverture des lieux de culte, dès le 02 juin

Le Gouvernement vient d’alléger les mesures restrictives relatives aux lieux de culte. C’est l’une des décisions majeures issues, ce mercredi...

POLITIQUEIl y a 16 heures

Diplomatie : fermeture imminente de l’Ambassade du Bénin au Niger

L’Ambassade du Bénin au Niger ne sera pas épargné dans le cadre du réaménagement de la carte diplomatique voulu par...

CONSEIL DES MINISTRESIl y a 16 heures

Bénin : les grandes décisions du conseil des ministres de ce mercredi 27 mai 2020

Le gouvernement béninois s’est réuni en conseil des ministres ce mercredi 27 mai 2020. En sa séance hebdomadaire qui s’est...

CONSEIL DES MINISTRESIl y a 16 heures

Bénin : voici l’intégralité du compte rendu de ce Conseil des ministres du mercredi 27 mai 2020

Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 27 mai 2020 sous la présidence effectives du chef de l’Etat, chef...

CORONAVIRUSIl y a 17 heures

Covid-19 au Bénin : de nouveaux cas confirmés et de cas guéris

De nouveaux cas confirmés de coronavirus ont été enregistrés au Bénin. C’est ce que révèlent les nouvelles statistiques publiées, ce...

SPORTSIl y a 22 heures

PSG : Koulibaly aurait recalé le PSG

Désireux de s’attacher les services de Kalidou Koulibaly, Leonardo serait passé à l’action en janvier dernier. Mais le directeur sportif...

SPORTSIl y a 22 heures

PSG : pour Neymar, le Barça ne se ferait pas d’illusions

Toujours pisté par le FC Barcelone comme la presse espagnole l’affirme ces derniers jours, Neymar ne devrait cependant pas quitter...

SPORTSIl y a 22 heures

EXCLU – Barcelone : Arsenal travaille sur Coutinho depuis l’hiver dernier !

Suite aux révélations du 10 Sport au sujet d’un intérêt d’Arsenal pour Philippe Coutinho, nous sommes en mesure d’apporter de...

SPORTSIl y a 23 heures

PSG : accord total pour Alex Telles

En quête d’un latéral gauche depuis plusieurs semaines, Leonardo semble avoir bouclé ce dossier puisque d’après la presse portugaise, le...